S'il vous plait aidez moi

iblwertb

Nouveau membre
#1
Bonjour,

Est ce que vous pouvez m'aider à trouver un plan dialectique pour le sujet suivant : Le roman peut-il intéresser son lecteur à des personnages ordinaires et malheureux ?

Merci d'avance,
Cordialement.
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#2
Non :
Le lecteur a besoin d'évasion, l'ordinaire de son quotidien ne le stimule pas et l'exposition au malheur des autres ne peut que rajouter de la tristesse à sa morne vie

Oui : Le voyeurisme du malheur est toujours vendeur (cf. téléréalité), la présentation de personnages ordinaires peut être un faire valoir pour le lecteur

Final : Au final comme tous livres, tout dépend du lecteur, le roman universel n'existe pas et chacun trouvera écho ou pas face à la morne et ordinaire existence de personnes malheureuses.
 

iblwertb

Nouveau membre
#3
Non :
Le lecteur a besoin d'évasion, l'ordinaire de son quotidien ne le stimule pas et l'exposition au malheur des autres ne peut que rajouter de la tristesse à sa morne vie

Oui : Le voyeurisme du malheur est toujours vendeur (cf. téléréalité), la présentation de personnages ordinaires peut être un faire valoir pour le lecteur

Final : Au final comme tous livres, tout dépend du lecteur, le roman universel n'existe pas et chacun trouvera écho ou pas face à la morne et ordinaire existence de personnes malheureuses.
Merci beaucoup
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4
J'aurais ajouté dans le "oui" que l'ordinaire sans tristesse est finalement ennuyeux et que ce qui stimule le plus l'homme c'est en premier lieu le défi de vivre, avec tous les aléas et la tristesse du quotidien.
 

VaderFR

Grand Maître
#5
Bonjour,

et qu'en est il des romans "sociaux" du genre des Misérables ou la comédie humaine...(Hugo/Balzac) ?

des œuvres majeures au succès toujours présent.
 

Membres en ligne

Statistiques globales

Discussions
862 640
Messages
8 027 691
Membres
1 573 163
Dernier membre
smosh
Haut