Résolu 2080 ti au four

MonsieurMammouth

Habitué
#42
Sergio, en quoi les néologismes posent problème ? Inventer de nouveaux mots pour décrire des concepts qui n'existaient pas avant, c'est mieux que d'utiliser des périphrases compliquées, non ?
N'oublions pas non plus que les mots qu'on utilise aujourd'hui ont forcément été des néologismes à un moment donné, et ont probablement été conspués par certains des contemporains de l'époque de leur création...
 

magellan

Modérâleur
Staff
#44
Sergio, en quoi les néologismes posent problème ? Inventer de nouveaux mots pour décrire des concepts qui n'existaient pas avant, c'est mieux que d'utiliser des périphrases compliquées, non ?
N'oublions pas non plus que les mots qu'on utilise aujourd'hui ont forcément été des néologismes à un moment donné, et ont probablement été conspués par certains des contemporains de l'époque de leur création...
Oui... mais non.
Cela ne fonctionne pas du tout ainsi.
L'évolution d'une langue est inévitable, toutefois celle-ci se doit, pour d'évidentes raisons d'enseignement et de compréhension, d'être encadrée et documentée. C'est le rôle premier de l'académie française.

A partir de là: le néologisme tout comme bien des déformations et usages dévoyés de la langue ne sont acceptés que dans le cadre des avantages qu'ils procurent. A partir d'un moment donné où l'usage devient une norme, on ne parle plus de néologisme mais bien de nouveaux mots ajoutés au champ lexical. C'est un arbitrage essentiel pour éviter le n'importe quoi et pire que tout l'incapacité à comprendre a posteriori les termes employés!

Cela sous-entend quoi? Qu'on ne fait pas évoluer la langue sous prétexte que des flemmards et autres handicapés de la syntaxe nous tartinent du "comme même" en lieu et place du "quand même", pas plus sous le même prétexte qu'un "autant pour moi" n'aura jamais le même sens qu'un 'au temps pour moi".

Le fait de conspuer un néologisme n'a jamais été un sujet, loin s'en faut. La problématique est toute autre, elle porte sur la précision linguistique. Explicitons: le dictionnaire académique porte une quantité improbable de mots extrêmement précis... dont personne ne se sert faute de les connaître. Et là, je ne parle pas de termes scientifiques, mais bel et bien de choses que nous tous nous explicitons via des périphrases justement! "Parler tout seul" pour un soliloque par exemple... qui use d'un tel mot? Mis à part quelques tordus comme moi (et accessoirement pour emmerder mes interlocuteurs), on ne les trouve qu'essaimés dans les textes d'érudits (ou se prétendant l'être).

Ce qui est problématique? C'est quand on se met à vouloir réformer la langue non pour des raisons pratiques, mais pour des raisons politiques. J'en veux pour preuve l'écriture inclusive: elle n'apporte rien d'autre qu'une problématique de compréhension, et le concept de "non genré" n'est qu'un éclairage puritain et moralisateur. Cela n'enrichit ni n'aide en rien à la compréhension d'un texte (au contraire même après lecture de ces foutaises). D'ailleurs, c'est même en cela que j'insulte régulièrement les commerciaux de l'informatique qui donnent du "digital" de partout. TROUS DU CUL: digital vient de digit en ANGLAIS! en Français on dit numérique car digital est pour le DOIGT.

Je suis un amoureux des lettres, et les voir évoluer me plait. En revanche, en faire une poubelle pour des termes qui vont péricliter au rythme des modes, non merci. Et qu'on ne me rebatte pas les esgourdes avec les mots comme "boloss" sous prétexte que les "jeunes" en font usage. Qui s'en sert encore? C'est se foutre du monde que de me vendre de l'évolution linguistique là où on est dans de la mode ponctuelle qui va mourir plus vite qu'elle n'est apparue.
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#45
Je ne voudrais pas interrompre cette discussion passionnante mais cette discussion mériterait son propre sujet :)
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#46
Voilà une intervention qui vise à clôturer le HS (in extenso le contenir à l'aide de la barrière que constitue le rappel aux règles) sans le clore puisqu'invitation est lancée à une poursuite en un lieu plus approprié. ;)
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
Aucun membre en ligne actuellement.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
838 667
Messages
7 500 596
Membres
1 583 778
Dernier membre
Shigeru63
Partager cette page
Haut