[BlaBla] Topic Piplette 2

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 061
@LeeLarant n'est toujours pas viendu.
Il va falloir inventer une demande de config à 4500€ pour l'attirer et qu'il se fasse plaisir.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#4 062
Oui, ça fait 14 jours depuis sa dernière visite sur le fofo.
Espérons qu'il ai ses raisons et que cette absence ne soit pas subie ou imposée.
De plus anciens manquent et nous font parfois des visites inopinées (cf @Yama310 il y a quelques jours). A nous de faire comprendre à tous que leurs contributions nous apportent quelque chose, et qu'aucune obligation n'en découle. Un forum, c'est du positif !
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 063
Oui, ça fait 14 jours depuis sa dernière visite sur le fofo.
Espérons qu'il ai ses raisons et que cette absence ne soit pas subie ou imposée.
De plus anciens manquent et nous font parfois des visites inopinées (cf @Yama310 il y a quelques jours). A nous de faire comprendre à tous que leurs contributions nous apportent quelque chose, et qu'aucune obligation n'en découle. Un forum, c'est du positif !
Je le harcèlerai :o
 

SergioVE

Grand Maître
#4 065

magellan

Modérâleur
Staff
#4 066
Je viens d'en scruter des éléments.
Comme le dit @SergioVE ce sont des précisions relatives aux modes de communication, et les éléments de lois demeurent très précis et tout de même protecteurs

Quelques extraits.
pas scientifiquement justifiée par la prise en charge sanitaire ou médico-sociale ou par la réalisation d'un projet de recherche, d'étude ou d'évaluation spécifique et prévue par un protocole.
5.4. Le recours à chacune de ces données pour toute réutilisation devra être justifié dans la demande soumise à la gouvernance de l'entrepôt.
5.5. Les données directement identifiantes mentionnées au point 5.2.1.1 ne peuvent être réunies dans l'entrepôt que pour les finalités suivantes :

- recontacter les patients pour leur proposer de participer à des études ou pour les informer régulièrement des projets de recherche n'impliquant pas la personne humaine, réutilisant les données de l'entrepôt les concernant ;
- recontacter les patients à la suite de découvertes de caractéristiques génétiques pouvant être responsables d'une affection justifiant des mesures de prévention ou de soins à leur bénéfice ou au bénéfice de leur famille, à l'exception des cas dans lesquels le patient s'y est opposé, conformément à l'article L. 1130-5 du code de la santé publique ;
- recontacter les patients à la suite de découvertes annexes liées à l'identification de facteurs de risques et/ou d'identification syndromiques à même de modifier leur prise en charge (thérapeutique ou de suivi) ;
- avertir une personne d'un risque sanitaire auquel elle est exposée.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 067
T'inquiète, c'est pour te protéger. Les effets indésirables de cette protection n'existent pas, l'idée de risque de dérive est une vision débile ;)
Merci @vince1053 pour l'info.
Comme le dit @SergioVE ce sont des précisions relatives aux modes de communication, et les éléments de lois demeurent très précis et tout de même protecteurs
C'est un petit pas. Tu sais bien que les longs trajets sont couverts par des petits pas :(

Il est clair que pouvoir faire des études médicales sur un grand nombre de données "réelles" est extraordinaire mais, comme toujours, les médailles ont leurs revers.

Une loi éthique mondiale devrait être proposée et adoptée : "Chaque personne est propriétaire de ses données et peut les mettre à disposition ou les faire disparaître comme il l'entend". Bien entendu, certains se torcheront avec mais l'inéluctable reculera un peu dans le temps.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4 068
T'inquiète, c'est pour te protéger. Les effets indésirables de cette protection n'existent pas, l'idée de risque de dérive est une vision débile ;)
Merci @vince1053 pour l'info.

C'est un petit pas. Tu sais bien que les longs trajets sont couverts par des petits pas :(

Il est clair que pouvoir faire des études médicales sur un grand nombre de données "réelles" est extraordinaire mais, comme toujours, les médailles ont leurs revers.

Une loi éthique mondiale devrait être proposée et adoptée : "Chaque personne est propriétaire de ses données et peut les mettre à disposition ou les faire disparaître comme il l'entend". Bien entendu, certains se torcheront avec mais l'inéluctable reculera un peu dans le temps.
On va rectifier. Ce qui n'est pas interdit est autorisé en France... donc sans loi ce serait la foire comme aux USA où les mutuelles ne se privent pas de surexploiter les dossiers médicaux.
Donc, de fait, qu'il y ait une loi encadrant aussi strictement que possible l'exploitation des données est une bonne chose, reste qu'il y aura forcément des trous, des manquements qui peuvent être rectifiés par des ajustements légaux.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 069
On va rectifier. Ce qui n'est pas interdit est autorisé en France... donc sans loi ce serait la foire comme aux USA où les mutuelles ne se privent pas de surexploiter les dossiers médicaux.
Donc, de fait, qu'il y ait une loi encadrant aussi strictement que possible l'exploitation des données est une bonne chose, reste qu'il y aura forcément des trous, des manquements qui peuvent être rectifiés par des ajustements légaux.
Désolé, avec mes images je ne suis pas clair : je ne parle pas de trous dans la raquette, je parle d'évolutions progressives qui finissent par nous emmener à ce qu'on pensait insupportable x années avant, en se disant à chaque fois que la loi encadre bien tout cela. C'est vrai, la loi encadre, mais la loi évoluera, vers un encadrement toujours présent, mais un cadre plus large. Et ceci ne vaut pas que pour la CNIL ou les données médicales.

Comment expliquer...
Parlons d'un "truc" dont l'intensité nous gênerait tous intellectuellement si elle dépassait 10 et nous serait à tous insupportable à partir de 20. Si aujourd'hui que c'est à 0 ça passe à 10, nous le rejetterons de toutes nos forces. Si ça passe à 1, cela ira. Dans 2 ans ça passe à 2, dans 5 ans à 3, tout va bien... quand cela sera à 9, on pourra passer à 10 sans même que nous ne nous en rendions compte. Au rares @magellan ou @svoglimacci râleurs on dira "eh oh ça va, on est pas à 20 quand même, arrêtez vos conneries !". Un jour, ça dépassera les 20 et nous dirons "tant que ce n'est pas 30, ça va". Nos seuils de 10 et 20 sont passés à la trappe. Ca doit avoir un nom chez les sociologues mais je n'ai pas la culture.

Exemple (abusif) : Il y a 40 ans, un élève qui répondait un peu trop vertement à un prof se faisait allumer. Maintenant cela est supportable tant que le prof ne se fait pas frapper. Je force le trait, bien sûr, c'est pour être plus clair.

Pour être vulgaire (ce qui n'est pas mon genre), on s'habitue avec le temps, le suppositoire grossit mais le sphincter s'assouplit... On finit par encaisser une bite de curé là où seul un doigt passait.
 

SergioVE

Grand Maître
#4 070
@svoglimacci : pffff... tu vois le mal partout, espèce de défaitiste ! :lol:
Mais comme tu dis, avec le temps : à l'époque des francs et des gauloises, y en avait qui disaient à 5.00 F le paquet de Gauloises, j'arrête de fumer ! à 2.00 F le litre d'essence, j'arrête de rouler ! Et ben même les gilets jaunes aujourd'hui ils fument et ils roulent. La souplesse du sphincter est proverbiale. :eek:
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 071
Franchement, si vous n'avez jamais constaté au cours de vos vies l'évolution de lois ou de notre capacité d'encaissement ou autres par rapport à un critère donné, chapeau :merci:
Je n'ai pas dit que c'est forcément fait exprès (parfois ça l'est bien sûr).
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 072
La souplesse du sphincter est proverbiale.
Sauf qu'à la base tu ne voulais pas du tout de suppositoire.
A la fin tu y as droit, et en plus c'est un gros :D
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 073
Sauf qu'à la base tu ne voulais pas du tout de suppositoire.
Ajout :D :
A la base tu ne voulais pas de suppositoire et, surtout, il n'était pas question qu'on t'en administre un. Bien entendu, tu est capable d'encaisser mais là n'est pas le problème. Le problème est que tu ne devais pas en recevoir, que tu te donnais au cas où une limite de diamètre et qu'au final tu as pris le double. Lentement, sûrement, sans que tu t'en aperçoives, tu t'es fait introduire bien plus que ce que le règlement de la CNIS* encadrait.
Oualah pour ton élasticité :D

CNIS : Commission Nationale d'Intromission de Suppositoires.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#4 076
Y a comme un petit goût de "c'était mieux avant" dans cette peur de l'évolution législative.
Avant, on n'avait pas de limitations de vitesse en France.
On est passé aux 90 km/h.
Puis 80, puis 30 en ville.
Ah les salauds ! C'était mieux avant...
Avant, en 1972 par exemple, il y a eu 16 545 morts sur les routes de France en six jours. Pas 365, mais 6.
C'était mieux avant, les lois dites de "prévention routière" sont de la sodomie !
Qu'il est facile d'être plus clairvoyant que ces salauds qui nous gouvernent...

Source
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#4 077
Mais non @mezigo, tu te méprends. Il s'agit plus (en ce qui me concerne) de regarder les glissements progressifs de certaines choses (qui n'ont pas forcément à voir avec ceux qui nous gouvernent*) et le recul de nos seuils d'acceptabilité :)

Et il s'agit peut-être par ailleurs (mais là c'est du non évoqué pour moi mais je pense que ça l'est par @vince1053, entre les lignes) du danger de l'accumulation de données informatiques et le risque inhérent de leur divulgation/vol. On sait qu'elles sont utiles et peuvent faire énormément de bien (étude des données médicales), on sait à quelle point leur mauvaise utilisation peut faire du mal (divulgation ou vol des données médicales).
Ce qui n'est pas le cas pour les limitations de vitesse.

*Déjà, la CNIL ou la sécu ne nous gouvernent pas :)
 

SergioVE

Grand Maître
#4 078
Y a comme un petit goût de "c'était mieux avant" dans cette peur de l'évolution législative.
Avant, on n'avait pas de limitations de vitesse en France.
On est passé aux 90 km/h.
Puis 80, puis 30 en ville.
Ah les salauds ! C'était mieux avant...
Avant, en 1972 par exemple, il y a eu 16 545 morts sur les routes de France en six jours. Pas 365, mais 6.
C'était mieux avant, les lois dites de "prévention routière" sont de la sodomie !
Qu'il est facile d'être plus clairvoyant que ces salauds qui nous gouvernent...

Source
Ton chiffre de 1972 c’est bien sur l’année et pas sur 6 jours. Cette exagération manifeste ne retire rien au bien fondé de ta conclusion…
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#4 080
Ton chiffre de 1972 c’est bien sur l’année et pas sur 6 jours. Cette exagération manifeste ne retire rien au bien fondé de ta conclusion…
16 545 de morts sont comptabilisés sur 6 jours ce qui équivaut à plus de 18 000 morts sur 30 jours.
J'avais mis la source en lien...
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • RakTyl
  • IbraTriks
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
859 556
Messages
7 721 386
Membres
1 582 353
Dernier membre
Boucrelle André
Partager cette page
Haut