Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

dartyduck

Grand Maître
#2 162
J'ai pas ce genre de discussion avec mon entourage. De toutes façons y'a des sujets que je bannis : politique, religion et vaccination. :o
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 163
Pardonne ma réaction @_Othy_ , je suis sensible aujourd'hui :)


Mais non @_Othy_, je ne dis pas que c'est que de la com, je dis "méfiez-vous de la com", sépapareil ;) Par contre je l'exprime sûrement très mal ou le dis un peu trop. Je me porte juste en faux, sûrement trop :) Et je n'aurais pas dû te titiller sur les sources, j'ai lu les mêmes chiffres que toi mais pas à la source comme toi :)

Je n'aime juste pas qu'on dise blanc quand c'est gris, je veux que les accusateurs reconnaissent leur part d'erreur, c'est la moindre des choses.
Je n'aime pas qu'on assimile tous les "anti" quoi que ce soit à un groupe de cons "étoile jaune/puce 5G".
Je me suis toujours méfié de la com, surtout gouvernementale, et celle-ci est, je trouve, de pire en pire. Mais, pour ce qui est de la politique, ne t'inquiète pas, même si je n'aime pas E. Macron et le montre beaucoup (trop :D ) parce que c'est lui que Cheffise en ce moment et, surtout, parce qu'il sur-consomme la communication, c'est frénétique.

Je me suis aussi toujours méfié des risques pour la liberté. Je dis que l'obligation du passe, dont je reconnais bien entendu l'utilité, est une pierre de plus apportée à l'édifice des risques pour les libertés publiques. Donc, je ne dis pas que celui-ci tue les libertés publiques, mais qu'il apporte une pierre de plus dans un arsenal qui s'étoffe de plus en plus :)

Pour finir, et je n'en ai jamais parlé... j'ai oublié ton age, mais si tu as moins de 56 ans et n'es pas à risque, j'ai été vacciné avant toi. Je ne compare pas la taille de nos passes vaccinaux :D , c'est juste pour dire que le vax ne me dérange pas et que j'en reconnaissais déjà il y a 6 mois le potentiel d'efficacité.

Je n'aime pas non plus le terme générique "les français". Dans la phrase

on parle d'un sous ensemble, c'est prudent et, il me semble, réglo.
Dans la phrase :

on parle de tous et c'est peu prudent et, il me semble, pas réglo. Le rédacteur s'inclut (et m'inclue par là même) dans un lot global.
Après, on sait que c'est de l'écrit non relu 500 fois, il est normal que des imprécisions se glissent dans les propos.
Si c'est parfaitement réglo car chacun des français a un goût fort prononcé pour manipuler les statistiques comme ça l'arrange... Et la crise COVID n'est qu'une composante. On peut étaler assez aisément pour la gauche comme la droite, les écolos et tous les autres mouvements de pensée l'expertise flagrante à détourner les chiffres.
- Les prix augmentent! Et si l'on remettait en perspective les prix avec salaires au lieu de ne montrer qu'un exemple précis afin de se convaincre?
- Le vaccin ne marche pas! Sur quelle base peut-on affirmer cela si ce n'est en prenant l'absence de 100% de couverture/immunité du vaccin?
- On paie trop d'impôts! Qui? Quand, selon quel revenus, situation familiale?
- Le chômage est en réduction! Ah oui, en excluant des milliers de "longue durée"?

Etc etc.
Et le pire? C'est que l'immense majorité de ceux qui refusent le vaccin (et je ne parle même pas du pass sanitaire) le font même pas sur une conviction liée à des doutes scientifiques, mais suite à la lecture de chiffres manipulés qui les arrangent et les confortent dans leur défiance face aux décisions de l'état.

J'ajoute surtout que l'excuse de l'imprécision n'a pas lieu d'être là. On ne parle pas d'incompréhension ou d'imprécision, mais bien d'arrangement volontaire de la réalité des faits. Quand j'ai dit "méfions nous de Raoult ses chiffres sont douteux" je me suis fait insulter... comme si j'étais complice d'une conspiration anti soins ou je ne sais quelle ineptie. Quand j'ai dit que le vaccin serait déjà une bonne béquille pour améliorer notablement la situation sanitaire, je suis dès lors devenu le complice des manipulations des laboratoires. Et demain, si j'affirme que nombre de morts auraient pu être évités parce que le refus de se vacciner c'est jouer à la roulette russe, on va me traiter de collabo de l'état qui veut fliquer sa population.

Qu'on arrête un peu de se cacher derrière son petit doigt. La France est le royaume des "je ne sais rien mais je dirai tout", avec au surplus une passion pour le faire sur tous les tons et le crier bien haut pour que tout le monde l'entende.

Quand un enfant dit une bêtise, on lui apprend pourquoi c'est une ânerie. Quand un adulte en dit une, le problème est qu'il a en plus du droit de parole le droit de nuire par ses actes. Et c'est là, très précisément que ce pouvoir de nuisance est la limite où la démocratie devient un vrai handicap pour les masses. En se croyant capable de décider, les masses cherchent à s'approprier un pouvoir qu'elle ne devrait pas avoir. Si l'on a monté une république avec des instances politiques, la police, l'armée et autres systèmes de sûreté (médecine, pompiers etc), c'est pour donner au peuple des structures pour encadrer, gérer et préserver la population.... Pas pour que la population cherche à se substituer à ces systèmes.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 164
euh... potentiel ?
je te remets le site si tu veux: https://covidtracker.fr/vaximpact/
et regarde ce qui se passe a la reunion/martique: https://covidtracker.fr/dashboard-regions/ suite au fait que 22% sont actuellement vaccinés (1 dose) https://covidtracker.fr/vaccintracker/

pour ma part, j'aime pas la politique depuis qu'ils ont tous été d'accord de s'auto-amnistier , sans parler du nuage de tchernobyl qui s'est arreté à la frontiere.
ne pas leur faire confiance est différent de nier les faîts.
et le pire sont ces partis politique et syndicat qui mettent en danger la vie des gens à des fins électoralistes (ce n'est pas de la politiques, ce sont aussi des faîts)
Je suis pleinement d'accord avec ce raisonnement. Je ne mets certainement pas de lauriers à bien des politiques parce qu'ils agissent trop souvent en fonction d'intérêts qui ne sont pas ceux du plus grand nombre. En revanche, je ne sors pas la fourche pour aller leur jeter à la gueule des foutaises sur "fallait faire ceci ou cela" là où PERSONNE ne savait quoi faire.

Et pour ma part, je vomis ces gens qui se cherchent un auditoire pour se faire élire en allant tout bêtement piocher chez les moins informés (pour rester poli) et leur vendre du "vous avez raison d'être dans la défiance"... C'est pour moi la meilleure manière de mettre les doctrines dures au pouvoir. Le paradoxe? Plus les gens iront manifester pour n'importe quoi, plus les solutions strictes vantant l'ordre et le pouvoir de l'état seront à l'affût et séduiront des électeurs. Dois-je rappeler que ce sont les révoltes et manifestations communistes qui ont poussé l"électorat supposé modéré dans les bras du fascisme? Dois-je aussi rappeler que les manifestations "révolutionnaires" en Europe n'ont fait que raffermir les régimes en place? (A toutes fins utiles: La France a eu son premier gouvernement dit "de gauche" en 81... pas dans la suite de mai 68).

En bref: en se trompant de combat, en parlant de libertés qui ne sont PAS en danger avec le pass vaccinal ou la vaccination, cela ne fait qu'inciter ceux qui se pensaient modérés et à l'écoute de la foule à tendre vers un vote de plus en plus à droite.
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#2 165
Quand on aura 100 % de gens vaccinés on aura 100 % de gens hospitalisés covid qui auront eu le vaccin.
Cela prouvera enfin que le vaccin est nul !!!!

Sinon a priori quand même bonne disparité de couverture suivant les vaccins reçus :/
 

dartyduck

Grand Maître
#2 166
Morts du Covid :
Âge median : 85 ans (espérance de vie : 83-86 ans)
Nombre de morts total : 110 000
Nombre de morts de moins de 50 ans : ~1000
Nombre de morts de moins de 30 ans : 76
Nombre de morts de moins de 18 ans : 15

Si ces chiffres sont exacts, elle est où la justification de la vaccination obligatoire pour les moins de 60 ans ?
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 167
Morts du Covid :
Âge median : 85 ans (espérance de vie : 83-86 ans)
Nombre de morts total : 110 000
Nombre de morts de moins de 50 ans : ~1000
Nombre de morts de moins de 30 ans : 76
Nombre de morts de moins de 18 ans : 15

Si ces chiffres sont exacts, elle est où la justification de la vaccination obligatoire pour les moins de 60 ans ?
Pour ne pas être des porteurs pour les autres !
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 168
Oui. Ou pour être explicite : est-ce qu'on se vaccine pour ne pas mourir, ou pour ne pas faire mourir son entourage, ou pour permettre à des gens qu'on ne connaît pas d'avoir accès à une place de réa ?
Chaque réponse a sa réalité statistique. Ce qui lui enlève toute réalité individuelle. Et qui lui donne néanmoins une existence pour le plus grand nombre.
Il est aussi injuste de risquer sa vie avec une dose de vaccin que de voir mourir son enfant ou un inconnu en réa.
Mais le vaccin pèse pour qu'elle proba dans ces deux cas ? Et si votre enfant non vacciné devient cet inconnu qui décède à cause des majeurs non vaccinés ?
Entre l'ADN d'hommes lézards et les nanos robots de la 5G, quelle option "Covid" est la plus crédible pour nos enfants ?
 

vince1053

Modérateur
Staff
#2 169
complotiste de tous pays rassemblez vous :poop:

Rappelez vous ce débat ce sont toujours les mêmes qui critiquent, et on peut en dire autant pour tous les vaccins, si 1/1 000 000 est un gros risque, alors on doit supprimer tous les vaccins, les anesthésies, les opérations, les médocs.....
On sait qu'on risque plus à prendre la voiture ou autres, mais on la prend quand même.
Retournons à l'âge de pierre (bon là il y aura d'autres risques)
 

_Othy_

Helper
#2 170
Si ces chiffres sont exacts, elle est où la justification de la vaccination obligatoire pour les moins de 60 ans ?
donc pour toi, plustot que de faire des ehpad, autant les euthanasier, c'est ca ?
donc, les vieux, les malades, les chetifs, les sur-poids ... qui d'autres ?
ca me rappelle la serie l'âge de crystal , la limite est 30ans
 
Dernière édition:

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#2 171
Si ces chiffres sont exacts, elle est où la justification de la vaccination obligatoire pour les moins de 60 ans ?
donc pour toi, plustot que de faire des ehpad, autant les euthanasier, c'est ca ?
Mais heu, il propose de les vacciner, pas de les tuer !

donc pour toi, plustot que de faire des ehpad, autant les euthanasier, c'est ca ?
donc, les vieux, les malades, les chetifs, les sur-poids ... qui d'autres ?
Bah non, les experts s'accordent pour dire qu'une euthanasie sans condition des 57 ans et plus, répétée tous les 34 ans, réglerait bien des problèmes.
(Edit : avis aux bien pensants, c'était de l'humour :D )
 

labul671

Grand Maître
#2 172
Mais heu, il propose de les vacciner, pas de les tuer !


Bah non, les experts s'accordent pour dire qu'une euthanasie sans condition des 57 ans et plus, répétée tous les 34 ans, réglerait bien des problèmes.
(Edit : avis aux bien pensants, c'était de l'humour :D )
tu copie !!
ça a déjà été fait

La conférence de Wannsee réunit dans la villa Marlier de Berlin, le 20 janvier 1942

Ps: :o:o:o
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#2 173
tu copie !!
ça a déjà été fait

La conférence de Wannsee réunit dans la villa Marlier de Berlin, le 20 janvier 1942
Bah je ne copie pas, j'adapte (sans le savoir) :o
Et à cette date je n'avais pas 56 ans :D
 

SergioVE

Grand Maître
#2 175
tu copie !!
ça a déjà été fait

La conférence de Wannsee réunit dans la villa Marlier de Berlin, le 20 janvier 1942

Ps: :o:o:o
A part pour vouloir atteindre le point Godwin, ton rapprochement avec la proposition humoristique de @svoglimacci me parait assez inepte…
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#2 176
Pour ne pas être des porteurs pour les autres !
Ben a priori on est quand même porteur avec le variant delta :/

En revanche la mortalité osef, les covid long sont quand même pas rigolo, j'en répertorie trois dans mon entourage, je suis bien content d'en être protégé.
 

Nicolas3366

Grand Maître
#2 177
Je pense que cette histoire de vaccination est un cercle vicieux par exemple :

https://www.futura-sciences.com/san...r-biontech-diminuerait-6-tous-deux-mois-4886/

Or tout vaccin perd de l'efficacité avec les mutations or si on veut pas se vacciner car le vaccin n'a pas prouvé son efficacité, on aura plus de mutation donc le vaccin perdra de l'efficacité encore plus, je ne vois que ça pour le moment après je peux me tromper aussi.
 

dedzix

Grand Maître
#2 178
C'est pas tout à fait vrai dans la mesure où la protéine (spike) unique au covid est la même sur tous les variants.

Les vaccins sont efficaces pour le moment sur tous les variants à condition d'avoir effectué les deux doses (les britaninques ont estimé un taux d'efficacité de 88% sur le nouveau variant delta plus).

D'ailleurs la plupart des variants existaient déjà il y a pas mal de temps, la différence se fait lorsque ceux-ci se propagent (si ils se propagent).

Le vaccin permet de ne pas crever mais pas de ne pas tomber malade là est toute la nuance.

Il va falloir apprendre à vivre avec cette merde de covid comme avec la grippe. Par exemple la grippe espagnole (grippe de type H1) qui a touché 1 tiers de la planète au début du siècle dernier est un variant de la grippe A (H1N1) qui existe toujours, en 2009 nous avons vécu une vague de grippe de type H1. La différence est qu'aujourd'hui nous avons réussi à obtenir une immunité collective ce qui la rend moins létale qu'à l'époque.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#2 179
Il y a un truc que je voudrais bien comprendre : le principe d'une troisième dose a été accepté pour les + de xx ans parceque celle-ci réduit la transmission. Et à ce que j'ai entendu, cela n'est pas spécialement lié au variant delta. C'est vrai cette histoire ?
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 180
Il y a peut-être une nuance entre "ce qui est vrai" et "ce que l'on pense savoir à un moment donné". L'efficacité de la couverture vaccinale s'évalue au fur et à mesure que l'on découvre dans la durée l'efficacité ou les limites de celle-ci.
On est sur du vivant appliqué à l'humain. Il faut accepter certaines limites.
On sait que le vaccin est un risque, et que l'absence de vaccin est un risque plus grand. C'est ce que l'on appelle la "balance bénéfice/risque".
On sait que le vaccin perd progressivement de son efficacité dans le temps, la production d'anticorps se réduisant au fur et à mesure que le corps "oublie" ses contacts avec le virus.
On ne sait pas à quelle vitesse cela se produit, ni quels sont les facteurs qui interviennent.
Les autorités de santé en ont donc déduit qu'un rappel (troisième dose 6 mois après) constituait un bénéfice de sécurité pour les populations dites "à risques".
Là encore, il n'y a pas de certitude, juste une évaluation statistique des risques qui fait penser qu'une personne "à risques" a plus de chances de survivre avec cette troisième dose que sans.
Et il serait stupide de confondre cette vérité statistique avec un pronostique ou une prédiction applicable à un individu vivant réellement.
Et le "réduit la transmission" est un gros raccourci mensonger si on veut le prendre au premier degré individuel. Il faudrait dire "réduit statistiquement la charge infectieuse", ce qui est moins sexy journalistiquement parlant.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
Aucun membre en ligne actuellement.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
859 002
Messages
7 712 434
Membres
1 582 393
Dernier membre
profpsy
Partager cette page
Haut