Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

SergioVE

Grand Maître
#2 841
si je suis ton raisonnement, pourquoi vacciner les enfants qui sont très majoritairement asymptomatiques, et donc peu contagieux ?
Tu ne vois pas la différence entre très majoritairement et totalement ? Entre peu et pas du tout ?
 

vince1053

Modérateur
Staff
#2 842
Pour ce qui est des tests je trouve qu'ils ne sont pas trop utiles

Exemple: une amie (infimière) a été faire une prise de sang pour la recherche d'anticorps, (ce qui signifie qu'elle a eu le COVID) il se trouve que là, elle est positive donc asymptomatique et pourtant elle en a fait des tests tous négatifs ...
 

dartyduck

Grand Maître
#2 843
Pour ce qui est des tests je trouve qu'ils ne sont pas trop utiles

Exemple: une amie (infimière) a été faire une prise de sang pour la recherche d'anticorps, (ce qui signifie qu'elle a eu le COVID) il se trouve que là, elle est positive donc asymptomatique et pourtant elle en a fait des tests tous négatifs ...
je suis perdu...
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 845
il est pourtant limpide
Je ne vois rien de limpide là pour le coup.
Comme @mezigo le présente via des chiffres solides, un vacciné est moins contagieux qu'un non-vacciné. Dans ces conditions compter sur un test qui à mon sens n'est valide qu'au moment où il est fait (et encore visiblement ces damnés tests peuvent être eux-mêmes foireux) ne peut pas te donner une confiance plus forte.

D'ailleurs 72h ça me semble après réflexion complètement aberrant. Je pense personnellement que cette durée a été établie non pour des raisons scientifiques mais de pur confort des citoyens et éviter ainsi de faire ces tests devant tout établissement recevant du public.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 846
si je suis ton raisonnement, pourquoi vacciner les enfants qui sont très majoritairement asymptomatiques, et donc peu contagieux ?
Non : le principe de présenter ou non des symptômes n'est pas la capacité à contaminer. Ce sont deux choses différentes.

Pour la faire simple on peut résumer comme suit:
- Tout vacciné a un risque moindre d'être contaminé (mais pas impossible)
- Tout vacciné est moins contagieux
- Etre asymptomatique n'influe pas sur la capacité ou non d'être contagieux. Ne pas présenter de symptômes dépend uniquement de soi.
- La virulence des symptômes est plus forte sur une personne non-vaccinée.
- Les risques de COVID grave sont autrement plus élevés chez un non-vacciné.
 
Dernière édition:

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 848
(...)
Pour la faire simple (...)
Le risque en simplifiant est de se prendre les pieds dans le tapis, et de sortir des affirmations qui seront ensuite contredites.
Dans tes "simplifications", certaines sont douteuses.
Le fait d'être symptomatique est lié à une infection plus intense, et donc à une contagiosité accrue.
L'intro de l'article du Vidal dit :
les patients vaccinés et infectés asymptomatiques présentent une charge virale très inférieure à celle des personnes non vaccinées (ndlr : et infectées)
Une majorité des études compilées montrent que ce n'est pas pareil pour les patients symptomatiques, avec même un effet de compression statistique (charge supérieure pour les vaccinés pendant deux jours, puis décroissance beaucoup plus rapide).
Au final, ces études démontrent que la vaccination est très bénéfique du point de vue du contrôle de la pandémie.

De façon intuitive, on comprendra bien qu'il y a plus de personnes qui toussent chez les symptomatiques que chez les asymptomatiques. Donc plus de projections de virus dans l'air. Le vaccin a un effet important sur la proportion symptomatiques/asymptomatiques. Donc un même effet sur la dispersion du virus.
Il ne nous protège pas individuellement à 100% mais il protège grandement la collectivité.
Donc il réduit pour chacun de nous et pour notre entourage les risques de complications, y compris mortelles.
Pour le variant Omicron, je suis prêt à parier que même s'il contourne certaines barrières immunitaires, plus un individu sera muni de ces dernières, moins il sera affecté (statistiquement bien sûr)...
 

chouan12

Habitué
#2 849
faut il rappeler que l'age moyen des décès Covid est de 81ans et que l'age l'age médian est de 84 ans.
alors faites ce que vous voulez mais vacciné des gosses d'une maladie dont il ne risque absolument rien c'est vous qui voyez
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 850
Faut rappeler que permettre à un gosse d'être celui qui amènera la maladie qui achèvera son grand père est une bonne action...
C'est vous qui voyez.
 

SergioVE

Grand Maître
#2 851
Faut rappeler que permettre à un gosse d'être celui qui amènera la maladie qui achèvera son grand père est une bonne action...
C'est vous qui voyez.
Peut-être que @chouan12 espère un héritage avancé ? :lol:
Ce qui me fait penser à notre gouvernement qui a fait preuve de sagesse en mettant à pied les soignants non vaccinés, ce qui leur évite d’être poursuivis pour meurtre en cas de problème…
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 852
Le "en cas de problème" me fait sourire !
La vaccination, comme la ceinture de sécurité, ne garantit pas de n'avoir jamais aucun problème.
Elle les rend, de façon probabiliste, moins graves et moins fréquents.
Comme pour tout accident, ceux qui les évitent ne s'en rendent pas compte, et ceux qui se les prennent dans la figure, malgré les précautions, trouvent cela injuste et inutile.
Et c'est ici que les pouvoirs publics semblent autoritaires de vouloir protéger des gens malgré eux.
Si on rajoute une louchée de complotisme, on obtient des situations ubuesques.
Un antivax rejette la médecine pour la prévention d'un mal, mais réclame de l'oxygène et des soignants si il se retrouve à devoir assumer ses choix.
Dans les Antilles on tire sur les représentants de l'État, mais on voudrait recevoir plus d'aides et de facilités de la part de cet État.
Je ne jette pas l'opprobre sur les victimes du complotisme. Mais je trouve criminelle toute complaisance intellectuelle vis-à-vis de lui.
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#2 853
Je ne vois rien de limpide là pour le coup.
La logique est pourtant simplissime, d'un côté tu as quelqu'un qui n'est pas vacciné mais qui a son test négatif ( de -72h et maintenant -24h ) donc relativement peu de chance qu'il soit porteur vs quelqu'un qui est vacciné et qui n'est pas testé donc infiniment plus de chance d'être porteur.

D'ailleurs si l'épidémie explose ( même dans les pays hyper vacciné ) alors que le non vacciné n'ont le droit d'aller nulle part, pas de resto, pas de ciné, pas d'expo etc... c'est bien la preuve des limites du vaccin en terme de transmission. Les vaccinés devraient aussi être testés.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 854
Re,
Ton raisonnement est tout à fait valide quant à l'importance des tests et des gestes barrières.
Mais il n'invalide pas pour autant l'importance de la vaccination.
Dans une population peu vaccinée ET peu testée, les contaminations, les hospitalisations et les décès prennent une toute autre proportion. Et les enfants, les jeunes et les adultes en pleine forme ne sont pas épargnés.
Avec des urgences saturées, on aura une solution à la surpopulation, d'autant plus que les soignants non vaccinés seront vite majoritaires à mourir...
Le monde 3.0 !
 

vince1053

Modérateur
Staff
#2 855
Ce que je voulais dire (peut être mal énoncé) c'est qu'ayant des anticorps sans vaccination, signifie qu'elle l'à contracté (à l'insu de son plein gré) sans symptôme (peut être contagieuse ?) et qu'elle réagit aux tests PCR de façon négative, tout ça pour dire qu'ils ne sont pas fiables à 100%.
On ne lui a détecté qu'à la prise de sang.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#2 856
@vince1053 : je ne sais plus qui parmi nous avait fait les calculs concernant les faux positifs et faux négatifs avec les tests PCR.
Il est bien possible que ta connaissance ait été patiente contaminée asymptomatique, contaminante et néanmoins négative au test PCR.
On sait que ces tests ont une marge d'erreur. J'ai des relations qui ont fait une Covid symptomatique avec tous les tests négatifs...
On sait aussi qu'un patient asymptomatique est moins contaminant qu'un malade avec une infection active.
Et que le vaccin joue son rôle à tous ces niveaux.
Bref, parmi toutes ces certitudes, on sait qu'on ne peut jamais être sûrs :D
 

dartyduck

Grand Maître
#2 857
Faut rappeler que permettre à un gosse d'être celui qui amènera la maladie qui achèvera son grand père est une bonne action...
C'est vous qui voyez.
La vache, bien ouej la politique de la culpabilisation des enfants 👍👍
"tu as tué papi. Tu t'en voudras toute ta vie et cela te mènera au suicide" :o
Même si papi et censé être vacciné :o
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 858
La vache, bien ouej la politique de la culpabilisation des enfants 👍👍
"tu as tué papi. Tu t'en voudras toute ta vie et cela te mènera au suicide" :o
Même si papi et censé être vacciné :o
Censé? puisque les gens réclament le droit de ne pas l'être... alors qui a choisi pour le coup la prise de risque? Les parents qui mettent un gamin potentiellement porteur en présence d'une personne fragile, ou la personne fragile qui a fait le choix de ne pas se protéger de la maladie de manière préventive?
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2 859
La logique est pourtant simplissime, d'un côté tu as quelqu'un qui n'est pas vacciné mais qui a son test négatif ( de -72h et maintenant -24h ) donc relativement peu de chance qu'il soit porteur vs quelqu'un qui est vacciné et qui n'est pas testé donc infiniment plus de chance d'être porteur.

D'ailleurs si l'épidémie explose ( même dans les pays hyper vacciné ) alors que le non vacciné n'ont le droit d'aller nulle part, pas de resto, pas de ciné, pas d'expo etc... c'est bien la preuve des limites du vaccin en terme de transmission. Les vaccinés devraient aussi être testés.
Déformation du calcul. La multiplication des contrôles personnels ne garantissent en rien que tu n'es pas porteur sur un laps de temps et de transmettre la maladie.

La statistique initiale qui démontre nettement que tout non-vacciné transmet plus fortement que les vaccinés. Cela valide donc clairement que la vaccination réduit notablement le risque de transmssion.

Et pire que tout quel postulat atteste scientifiquement que ceux qui refusent la vaccination sont plus prudents? C'est purement subjectif et à mon sens ça n'a rien à faire dans le raisonnement.
 

chouan12

Habitué
#2 860
Peut-être que @chouan12 espère un héritage avancé ? :lol:
Ce qui me fait penser à notre gouvernement qui a fait preuve de sagesse en mettant à pied les soignants non vaccinés, ce qui leur évite d’être poursuivis pour meurtre en cas de problème…
l'avenir c'est la jeunesse pas les vieillards décrépie a qui ils leur restent de toute façon a peine plus de 2 ans a vivre Covid ou pas.
donc oui sacriffier les jeunes depuis deux ans moi je trouve cela irresponsable.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • RakTyl
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
859 557
Messages
7 721 390
Membres
1 582 354
Dernier membre
Siluxx65
Partager cette page
Haut