Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

SergioVE

Grand Maître
#3 241
"Je ne suis pas certain que ça ira mieux si ça change, mais je suis certain qu'il faut que ça change pour que ça aille mieux." Georg Christoph Lichtenberg
 
Appréciations: drul

Patakesse

Expert
#3 242
Je ne fais pas d'amalgame. Ce n'est pas si hors sujet que ça.

La fortune des plus riches de ce monde a doublée depuis cette "crise". Je parle des Bezos, Gates, Zuckerberg, Musk, etc... C'est en tout cas ce que rapportent de nombreux journaux dans le monde. D'après Oxfam, cela contribue à la mort directe d'au moins 21000 personnes par jour, par exemple par manque d'accès aux soins ou à cause de la crise climatique (contre laquelle ces ultra riches ne font rien, bien au contraire). Certains pays sont déjà très impactés (pour eux, le changement climatique n'est pas une vague projection à long terme) pendant qu'on continue à s'acheter des consoles de jeu et des canapés, mais ça viendra chez nous dans très peu de temps à mon humble avis, la forte résilience du système capitaliste vient de sa plus grande faiblesse, son interdépendance. Pour l'instant ça résiste étonnamment bien, mais ça ne tient pas à grand chose, et ça ne dépend surtout pas que de notre pays (quel qu'il soit).

Quel rapport entre les riches qui deviennent plus riches et la mort de gens ? Là où certains s'enrichissent, la pauvreté progresse forcément ailleurs : en exploitant certaines régions déjà pauvres jusqu'à la moelle pour certaines ressources par exemple, sans fournir à ces régions des infrastructures pour mieux soigner, mieux éduquer ou améliorer les conditions de vie des habitants qui sont littéralement en mode survie.

Mais il n'est nul besoin d'aller à l'autre bout de la planète pour le constater, rien qu'en France, il y a beaucoup de gens qui meurent de faim, d'un manque de soins, d'une absence de toit. Mais on en parle pas, c'est pas aussi vendeur qu'un méchant virus. Ces sales pauvres peuvent mourir, alors que nos gentils gouvernants veulent "prendre soin" de ceux qui rapportent du pognon en les "vaccinant" (pas contre la connerie malheureusement).

J'ai réalisé une série de news documentaires pour un journal il y a 6 ans et j'ai rencontré des gens en grande précarité, visité les structures qui tentent de les aider, composées essentiellement de bénévoles. C'est inimaginable tant qu'on ne l'a pas vu. J'ai visité les fosses communes ou l'on jette les cadavres de tous ceux qui meurent dans la rue ou qui n'avaient rien. Et il y en a beaucoup. Si lorsqu'on voyage (ce qui n'est plus mon cas depuis longtemps, du moins certainement pas en avion), cela parait encore pire, c'est parce-que ça se voit directement. Chez nous, le système social et les nombreuses associations font que ça ne se voit pas, on a pas trop de bidonvilles, et quand il s'en crée un les forces de l'ordre font rapidement le ménage, tout comme les murs des abattoirs n'ont pas de fenêtres. Tout doit paraitre à peu près propre. En 2016, j'ai vu des familles de migrants, avec des enfants en bas âge, en France, se faire expulser par une armada de camions de policiers d'un bidonville qu'ils avaient créé. La presse n'était pas la bienvenue (je travaillais pour un journal à l'époque), mais nous avons réussi à nous infiltrer et à discuter avec ces familles recueillies par des associations de bénévoles. C'était lunaire de voir ça, ces enfants qui pleuraient et ces flics qui leur disaient de déguerpir avec dédain. Mais ce terrain vague occupé avec grande ingéniosité par ces familles qui n'avaient rien, ça ternissait l'image de la commune et ça devait gêner certains habitants dans leur confort. Elle est belle l'humanité.

Alors la richesse... Une fortune de 70 milliards ne passe pas à 140 milliards en faisant de bonnes actions ou le bien pour l'humanité, parce-que le bien pour l'humanité n'est pas rentable dans le monde virtuel et conceptuel que nous avons bâti. Je parle bien de bien pour l'humanité, pas d'objets de confort ou de luxe pour divertir les humains et leur donner un semblant de bien être totalement factice. Le bien de l'humanité ce serait au contraire de renoncer à ce confort et ce luxe qui est en train de scier la branche sur laquelle nous sommes posés. Comme ça n'arrivera pas, rendez-vous lors du grand crash.

Quand je vois, au cours de ma mission actuelle en montagne, que les gens chauffent leurs appartements ou maison à 23°, 24°, qu'ils laissent les lumières allumées, d'innombrables appareils branchés en veille, je me dis qu'il y a vraiment un problème. Pour moi, c'est exactement pareil que de voir un individu qui conduit totalement bourré, il est en mode balec total. 23° dans un espace confiné, je ne peux tout simplement pas respirer chez eux, étant habitué depuis longtemps à chauffer à 18° la pièce a vivre et 15° pour les chambres. Et on a pas froid du tout. En fait, on s'habitue à tout et on s'y habitue tellement bien qu'on ne veut plus en changer et renoncer à ce qu'on considère comme notre petit "confort". Pourtant, Wim Hof nous apprend qu'il est possible de résister à des froids extrêmes comme nos ancêtres pas si lointains qui n'avaient pas de quoi se chauffer. On a juste perdu cette capacité comme tant d'autres, à force de vivre dans des environnements artificiels surchauffés. Il y aurait tant à dire sur bien d'autres concepts qui nous semblent aller de soit et sont pourtant préjudiciables à notre avenir. Non, le plus important c'est le virus qui donne une grippette (40% d'asymptomatiques, 40% de grippettes, 20% de cas plus sérieux dont 1% de létalité, enfin, personne n'est d'accord sur ce dernier chiffre parce-que les différences sont énormes selon les pays).

Pour en revenir directement à cette "crise", vous conviendrez que le "vaccin" n'en est pas un ? Je pense que si vous regardez la télévision (ce qui n'est plus mon cas depuis 1998), vous savez que ce "vaccin" n'empêche ni de contracter le virus ni de le transmettre. Nous sommes d'accord ? Je sais que certaines personnes l'ignorent, alors que ce n'est pourtant pas un secret ou une obscure théorie alternative mais une réalité.

Donc ce cocktail biologique, qui rapporte des milliards comme jamais aux laboratoires, n'est pas un vaccin au sens strict du terme.

Selon Wikipédia :
« Un vaccin est une préparation biologique administrée à un organisme vivant afin d'y stimuler son système immunitaire et d'y développer une immunité adaptative protectrice et durable contre l'agent infectieux d'une maladie particulière »
Selon Larousse :
« Substance d'origine microbienne (micro-organismes vivants atténués ou tués, substances solubles, ARN messager) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l'immunité à l'égard de l'infection déterminée par les micro-organismes mêmes dont elle provient et parfois à l'égard d'autres infections. »
(on pourrait continuer)

Les deux définitions parlent bien d'immunité, ce que ne confère aucunement ce "vaccin". S'il est quasiment obligatoire, et ce n'est pas un secret non plus, c'est pour diminuer la charge des hôpitaux (donc c'est politique), pas pour éviter la propagation du méchant virus, qui circule très bien (je lui fais un coucou au passage puisqu'il m'a quitté récemment). Ce qui est un aveu que notre système de santé n'est pas prêt à faire face à des pandémies aussi peu létales que celle-ci (quels que soient les chiffres auxquels on adhère, on est quand même très très loin de la grippe de 1918), malgré toute la science dont on se targue de disposer en 2022.

Alors, pourquoi les plus riches (financièrement parlant) ont-ils doublé leur fortune lors de cette crise ? Est-ce parce-que plus les gens ont peur, plus ils sont privés de certaines libertés et loisirs, et plus ils consomment ?

Bon appétit.
 
Dernière édition:

magellan

Modérâleur
Staff
#3 243
Et c'est reparti dans les amalgames faciles les raccourcis et j'en passe.

Alors reprenons vite fait histoire de:
- C'est curieux mais les attitudes de gaspillage sont présentes chez tout le monde et pas uniquement chez les plus riches. Donc de base, attaquer la richesse est hors-sujet.
- Il y a une part d'éducation pour avoir un comportement plus respectueux de son environnement. Les gens que tu cibles se foutent de tout, et tes grognements n'y changeront rien car ils te répondront "j'ai les moyens. T'es pas content? occupe toi de ton cul"... et le pire, c'est que tu lui répondras la même chose s'il te reproche quelque-chose de supposément légitime.
- Le "supposé" vaccin... Pardon?
je te cite
Pour en revenir directement à cette "crise", vous conviendrez que le "vaccin" n'en est pas un ? Je pense que si vous regardez les médias télévisés (ce qui n'est pas mon cas), vous savez que ce "vaccin" n'empêche ni de contracter le virus ni de le transmettre. Nous sommes d'accord ? Je sais que certaines personnes l'ignorent, alors que ce n'est pourtant pas un secret ou une obscure théorie alternative mais une réalité.
Si ce propos n'est pas dire en substance "c'est un placebo", c'est concrètement un discours absurde, et en contradiction totale avec le terrain et les chiffres mesurés sur une population... nationale voire mondiale.

A te lire, c'est du complot mondial? Alors faisons dans la pédagogie. Tente de répondre honnêtement aux questions ci-dessous et sans délirer avec des propos étayés par des faits, et là je pourrai avaler ce que j'appelle de la paranoïa.
- Les états se préparent à se mettre sur la tronche de partout. Russie vs OTAN/USA, états du moyen-orient entre eux, états d'Afrique se regardant en chiens de faïence, gouvernements quasi dictatoriaux sur le gril à l'aune de la crise provoquée par des décisions absurdes... Et tu voudrais que de vrais puissants se soient entendus pour bidouiller en vrac un virus, planifier aussi précisément les effets secondaires sur l'économie (puisque le but est l'enrichissement)?
- Tu penses que des sociétés joueraient à la roulette russe avec les états? Parce que tu crois qu'une seule entreprise que tu présentes osera jouer avec un état? Prenons Pfizer: admettons que la société ait créé/bidouillé cette crise.. quid de ce qu'il se passera si une présidence l'apprend? Je te rappelle que les USA ont fait trembler tous leurs géants, qu'ils n'ont pas eu de scrupule à démanteler des monstres comme la Standard Oil, ou encore à laisser crever des banques avec les effets monstrueux. Google a fermé sa gueule face à la Chine,... et tu crois que la Chine accepterait qu'un virus ait été créé par une société privée? Ils ont envoyé au placard des PDG de sociétés gigantesques pour bien moi que ça...
- Et pour la "richesse" induite par les vaccins, permets-moi de te rappeler simplement que la première richesse de ces sociétés provient de médicaments qui coûtent que dalle à produire, basés sur des brevets leur donnant une exclusivité et donc des prix prohibitifs (cf le rachat honteux de traitements pour en multiplier le tarif
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marti...5,actuellement, le générique du pyriméthamine.
- Curieux aussi d'extraire un point particulier sur le discours concernant les vaccins... si ce n'est pour étayer tes propos. Parce que JUSTEMENT le vaccin a prouvé son efficacité sur les souches premières du virus! Les chiffres parlent clairement en faveur du vaccin, et la situation actuelle est induite par les mutations ultérieures du virus. Mais non, sinon oui, ça ne fonctionne pas hein...
Tu veux des chiffres pour étayer le propos que le vaccin fonctionne? Tu n'en as pas eu assez ici même? Combien de pages et de pages va-t-on noircir avec les résultats MONDIAUX ('et pas sorti du cul d'un blogger adepte de théories fumeuses) pour arrêter de chercher de tels détournements des faits?

Ce qui me fait marrer? C'est cette attitude qui prétend dire "la faute aux riches, aux puissants". Parce que tu crois que d'autres n'ont pas profité? On parle des salopards qui se sont gavés sur le business des masques au début de la crise? On reparle des fumiers qui allaient jusqu'à faucher du matériel dans les hôpitaux pour les revendre sur leboncoin (pour ne citer que)?

La crise n'est hélas pas une magouille.
L'enrichissement des sociétés? Je m'en contrefous totalement. D'ailleurs après tout, pourquoi leur reprocher de faire du fric? Curieusement, ça ne dérange personne d'avoir un bon salaire... Mais non, à part ça...
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#3 244
Pour en revenir directement à cette "crise", vous conviendrez que le "vaccin" n'en est pas un ? Je pense que si vous regardez la télévision (ce qui n'est plus mon cas depuis 1998), vous savez que ce "vaccin" n'empêche ni de contracter le virus ni de le transmettre. Nous sommes d'accord ? Je sais que certaines personnes l'ignorent, alors que ce n'est pourtant pas un secret ou une obscure théorie alternative mais une réalité.
Ces vaccins déclenchent une réaction immunitaire, dont on peut doser les anticorps par la suite.
Ce COVID 19 est assez dur à comprendre dans son retentissement, on découvre encore des effets actuellement, et en effet, on reste immunisé peu de temps avec les vaccins actuels, contrairement à la polio, mais d'autres virus commes l'hépatite B nécessitent des rappels cependant, ce qui est lié non pas au vaccin en lui même mais au virus.
Pour la transmission, elle est ralenti, le vaccin freine l'épidémie et diminue de 90 % les formes graves, c'est ça qui est important, je sais que tu le sais, mais je l'écris quand même.

Il est évident que si on avait un système de santé digne de ce nom, on n'aurait pas eu besoin de lâcher ce pognon de dingue et que toute cette gestion est purement politique, on est d'accord.
PS : lors de l'acte en lui même, le deltoïde n'est normalement pas déchiré.
 

voodoospirit

Grand Maître
#3 245
quand tu a tout qui s effondre, tu achete..c est ce qu il font. et quand tout remonte, tu a fait une plu value.
j'ai fait la meme chose a mon echelle, premier confinement, j'ai pris plein d'action qui avait chuté, placé des sous en UC sur mon assurance vie...resultat, +35% sur 2021 a mon faible niveau.

coté vaccin, aucun vaccin est fiable pour 100% des gens depouis toujours et j'ai appris ca en 3eme générale, il y a longtemps.
ca se voit avec les sérologie sur différents anticorps.
 

dedzix

Grand Maître
#3 246
Les riches qui ont multiplié leur fortune sont juste le résultat d'un système qui est pourri à la base.

Selon le point de vue on peut les considérer soit comme les victimes du système soit les bénéficiaires.

Leur fortune de toute façon est gérée par des courtiers et autres spécialistes qui le font à leur place. Ils n'ont même pas conscience de la mine d'or sur laquelle ils reposent.

Et comme le dit très bien voodoo, tout le monde a son échelle a pu le faire.

Je trouve juste que c'est facile de jeter la pierre sur la face immergée de l'iceberg, car nous aussi en consommant des produits venus de Chine (en témoigne le chiffre d'affaire d'Aliexpress ou de wish qui s'est construit sans bezos et compagnie)on contribue à l'esclavage des camps de travail pour les prisonniers politiques chinois, l'impact écologique, la redistribution inégalitaire des ressources, la création de chômage dans notre pays etc...

A trop vouloir déculpabiliser en nommant ouvertement ceux que l'on considère comme responsables, ne sont finalement coupables que d'avoir la vie que rêve la plupart des gens. Finalement on se détourne des problèmes les plus profonds.

Et cela contribue fortement à l'inertie des politiques a faire changer les choses faute d'une opinion publique éclairée sur le poids de notre façon de vivre et surtout des conséquences que cela génère.
 
Dernière édition:

Melaure

Modérateur
#3 247
Salut tous, bon ben désolé pas encore mort, je passe donc en vitesse :crazy: Et bravo Magellan pour ta réponse !
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 249
Les riches qui ont multiplié leur fortune sont juste le résultat d'un système qui est pourri à la base.

Selon le point de vue on peut les considérer soit comme les victimes du système soit les bénéficiaires.

Leur fortune de toute façon est gérée par des courtiers et autres spécialistes qui le font à leur place. Ils n'ont même pas conscience de la mine d'or sur laquelle ils reposent.

Et comme le dit très bien voodoo, tout le monde a son échelle a pu le faire.

Je trouve juste que c'est facile de jeter la pierre sur la face immergée de l'iceberg, car nous aussi en consommant des produits venus de Chine (en témoigne le chiffre d'affaire d'Aliexpress ou de wish qui s'est construit sans bezos et compagnie)on contribue à l'esclavage des camps de travail pour les prisonniers politiques chinois, l'impact écologique, la redistribution inégalitaire des ressources, la création de chômage dans notre pays etc...

A trop vouloir déculpabiliser en nommant ouvertement ceux que l'on considère comme responsables, ne sont finalement coupables que d'avoir la vie que rêve la plupart des gens. Finalement on se détourne des problèmes les plus profonds.

Et cela contribue fortement à l'inertie des politiques a faire changer les choses faute d'une opinion publique éclairée sur le poids de notre façon de vivre et surtout des conséquences que cela génère.
C'est précisément ce qui me rend fou...
Je comprends aisément que nombre de citoyens soient épuisés par la politique menée. C'est légitime quand ils font cette démarche de vouloir trouver les dirigeants à la hauteur des défis du quotidien.
De là, ce qui m'insupporte c'est sous couvert de cette exigence (que j'ai), la plupart ne cherchent ni à se renseigner, ni même à raisonner avec les outils disponibles. Je ne dis pas "devenez tous des experts", je dis juste "si vous doutez, CHERCHEZ".

C'est le paradoxe toxique des démocraties: tu es libre de te renseigner, de t'abreuver à la source qui te convient, mais aussi, hélas dans le même temps, de t'empoisonner en avalant l'eau croupie des pires théories.

Sur ce principe, nous ne sommes pas en dictature (contrairement aux ahuris qui me gueulent ce terme à tout bout de champ... sans savoir ce qu'est une dictature), et l'information est disponible sans peine ou presque. Encore faut-il faire preuve d'un peu de curiosité et de méthode!
La concession que je peux faire sans peine c'est que l'excès d'information peut rendre le tout difficile à décortiquer. C'est d'ailleurs cela qui, dans un premier temps, m'a mené à de nombreuses heures de documentation et de recherche sur le cas Raoult (oui je reviens sur lui). Pourquoi? Parce que, de base, j'avais envisagé de faire confiance de par son statut et sa compétence supposée. Cependant, la critique de plus en plus audible m'a fait dire "ça n'est pas anodin, méfie toi"... et je suis allé lire cette damnée étude... pour en tirer des constats et conclusions dramatiques tant sur les résultats, la crédibilité, mais pire que tout sur l'attitude du bonhomme.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 251
A l'écart près et logique que le gouvernement espagnol envisage cette idée uniquement après réflexion et analyse... pas en mode "on y va quand même quoi qu'il advienne".

Leur solution ne me paraît hélas pas délirante... à la condition évidente que cela n'amène pas par la suite à un carnage comme au Brésil par exemple.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#3 252
On peut aussi se dire qu'il peut y avoir une différence conséquente entre une immunité obtenue par la vaccination et une obtenue par la contamination : avec la vaccination, la charge virale est réduite lors de l'infection. Avec la contamination, la charge virale est pleine et entière. Comme on sait que le virus mute en se reproduisant dans un hôte, le risque de voir de nouveaux mutants est plus important avec cette "méthode espagnole" qu'avec une politique vaccinale globale.
D'autant plus que pour limiter les morts, il faudra utiliser des anti-viraux sur les plus infectés. Anti-viraux qui ont été soupçonnés d'être mutagènes...
On se prépare un monde meilleur !
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#3 253
On peut aussi se dire qu'il peut y avoir une différence conséquente entre une immunité obtenue par la vaccination et une obtenue par la contamination
A priori non, on est sur des immunités limitées à chaque fois, aussi on recense des veinards qui ont eu le covid 2 fois, le soucis n'est pas le vaccin inefficace, c'est nous qui ne mémorisons pas longtemps ce virus.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#3 254
Je me suis mal expliqué.
Bien sûr que les deux façons d'obtenir l'immunité donnent le même résultat pour la personne immunisée.
Par contre, deux scénarios selon la prévalence de la vaccination dans une population, ou pas :
Si la population est majoritairement vaccinée, lorsque le virus circule, il se heurte rapidement (ou plus fréquemment) à des personnes avec des anticorps. Et là il se reproduit moins, on a une charge virale moindre, qui se traduit par moins de conséquences.
Si la population est minoritairement vaccinée, lorsque le virus circule, il trouve plus fréquemment des organismes avec peu d'anticorps. Dans ceux-ci, il peut pulluler. Avec des charges virales conséquentes ET des séquences de mutations plus nombreuses. Ce qui se traduit par plus d'hospitalisation, dont des soins à coup d'antiviraux....
C'est une supputation, mais qui me semble logique.
 

dedzix

Grand Maître
#3 255
Wait ans see
 

dartyduck

Grand Maître
#3 256
Je me suis mal expliqué.
Bien sûr que les deux façons d'obtenir l'immunité donnent le même résultat pour la personne immunisée.
Par contre, deux scénarios selon la prévalence de la vaccination dans une population, ou pas :
Si la population est majoritairement vaccinée, lorsque le virus circule, il se heurte rapidement (ou plus fréquemment) à des personnes avec des anticorps. Et là il se reproduit moins, on a une charge virale moindre, qui se traduit par moins de conséquences.
Si la population est minoritairement vaccinée, lorsque le virus circule, il trouve plus fréquemment des organismes avec peu d'anticorps. Dans ceux-ci, il peut pulluler. Avec des charges virales conséquentes ET des séquences de mutations plus nombreuses. Ce qui se traduit par plus d'hospitalisation, dont des soins à coup d'antiviraux....
C'est une supputation, mais qui me semble logique.
Il semblerait que la contamination développerait plus d'anticorps (anti-S et anti-N) que la vaccination seule (anti-S), et qu'ils resteraient plus longtemps dans l'organisme. Mais les études ne sont pas toutes d'accord. Difficile de se faire un avis tranché.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#3 257
Le problème n'est pas ce qui se passe après la première infection Covid, mais ce qui se passe pendant, surtout pour un petit pourcentage de personnes qui vont en chier ou en mourir.
Et éventuellement être le terreau d'un nouveau variant.
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#3 258
A priori non, on est sur des immunités limitées à chaque fois, aussi on recense des veinards qui ont eu le covid 2 fois, le soucis n'est pas le vaccin inefficace, c'est nous qui ne mémorisons pas longtemps ce virus.

Fait que plusieurs études avaient déjà remontées au tout début de l'épidémie et que j'avais posté ici même.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#3 259
Toujours une bonne argumentation, mais à côté du fait que je relevais : il y a forcément et mécaniquement plus de primo infectés dans une population de non vaccinés (i.e. plus de personnes confrontées au virus alors qu'elles n'ont pas d'anticorps).
Ce qui veut dire : plus de cas graves, plus de charge virale, plus de réplication, plus de mutations.
Ce dernier point apporte une différence pour tous les survivants immunisés, vaccinés ou non.
Et comme certaines mutations peuvent remettre l'immunité collective à "presque zéro", et en acceptant la limite de ce que je comprends, pour l'instant seule la vaccination permettrait de ralentir ce rythme de mutations.
 

voodoospirit

Grand Maître
#3 260
on est mieux immunisés quand on est contaminé, on developpe des Ac anti-N et S.
les vaccins developpent des AC anti-S.

hypothese: un variant fait muter spike a fond (spike II)
=> efficacité des anciens vaccins inexistants = non vacciné = injection d'un vaccin qui est orienté spike II.
=> ceux qui ont été contaminés seront partiellement couverts car auront developpé des anticorps anti N qui n'ont pas eu de mutations (aucune idée du taux d efficacité dans ce cas là)

si moi, je veut savoir si j'ai été contaminé par la covid en etant vacciné a priori ou a posteriori, il faut que je fasse un test de detection d'anti N (hors nomemclature dans mes souvenirs) car les Ig G détécté par les automates sont pour le S donc non différentiel.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • trickameur
  • lucie261185
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
840 260
Messages
7 514 970
Membres
1 583 180
Dernier membre
lucie261185
Partager cette page
Haut