La catastrophe Afghane

SergioVE

Grand Maître
#61
... Il y a un monde entre l'islam "cool" (avec ses limitations, comme partout) qui accepte, pour ne parler que d'elles, les femmes non voilées, qui font des études et qui travaillent, et l'islam très rigoriste qu'apportent les talibans.
En même temps, il n'est pas facile de se souvenir que l'islam "cool" prédominait sur le Maghreb, Irak, Syrie, Iran (je ne sais pas pour les pays plus éloignés)...
Plus près de nous, il y a le cas de la Turquie à prendre avec des pincettes...
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#63
... et aussi que le "pays" existe :D
L'Afghanistan est une mosaïque de tribus et de seigneurs de guerre. L'environnement géographique et climatique y est extrême. Ces deux aspects en ont fait un territoire impossible à conquérir. L'Armée Rouge et les US s'y sont cassé les dents malgré des moyens conséquents.
Le peu que j'en connaisse m'a été raconté par un pote ayant travaillé sur place en ONG un bon bout de temps avant 2001, et en faisant vraiment du terrain. Il a vu des réactions violentes entre villages voisins qui dépassent l'entendement (brouille entre deux villages, réglées à l'arme lourde avec dispersion d'une population de près de 20 000 habitants).
La première période talibane a créé une sorte de paix sur place, en remplaçant toute la sauvagerie ambiante par une sauvagerie à l'alibi de religiosité.
Instaurer la démocratie là-bas est chose compliquée. Pourtant Kaboul a eu atteint un niveau de développement important, avec des palais de marbre rose, des femmes cadres à des postes importants. Mais Kaboul n'est pas l'Afgha. Les talibans ont tout "normalisé" en égalisant partout un niveau de sauvagerie rurale.
 

dartyduck

Grand Maître
#64
Ben


Le soucis est le berceau terroriste.

Au final le foirage est totale, je ne comprends pas qu'on n'est pas mis en place une solution bien plus efficace et éprouvée à base d'accords commerciaux.
Ah, on me dit que ce pays n'a rien à exporter si ce n'est de la beuh et de l'opium :D
Bah c'est quand même le plus gros producteur d'opium, soit de morphine et tous opiacés consommés dans le monde. :o
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#65
Encore heureux qu'on sait synthétiser la morphine et ses dérivés.
D'ailleurs ça coute très peu cher.
Une partie toutefois est fabriquée à partir de pavot, mais cultivé légalement, pas importé d'Afghasnistan !
 

magellan

Modérâleur
Staff
#66
Il y a énormément de choses où l'on réduit à la religion, et l'Afghanistan est précisément l'endroit ... où il ne faut pas se servir de la religion comme prisme. Comme @Mezigo l'a évoqué, ce pays "n'existe pas" au sens social du terme. Comment qualifier de pays un regroupement de tribus qui ne reconnaissent aucune autorité autre que celle du conseil tribal local?

Il faut que j'insiste très lourdement sur cet aspect: la religion est un outil dans les cas dont nous parlons régulièrement. Que ce soit l'islam, la religion catholique ou toute autre religion d'ailleurs, ceux qui font et défont les gouvernances se servent de l'aspect dogmatique pour fédérer les foules derrière eux. Les plus "illuminés" ne sont généralement pas ceux qui dirigent, ils sont plus les idéologues bien utiles pour orienter le discours en conséquence. Rappelez-vous bien que tant Saddam Hussein que le colonel Kadhafi revendiquaient une piété de façade pour s'attirer les bonnes grâces des autorités religieuses... et d'éventuels alliés politiques dans leurs régions respectives!

De fait: la situation afghane se doit d'être décortiquée comme suit:
- des tribus défendant des intérêts personnels envers et contre tout système autre que le leur.
- Une tentative de regroupement façon "état islamique" par les talibans
- Des incursions d'autres groupes aux mêmes idées mais aux directoires radicalement différentes
- Des ingérences basées uniquement sur des intérêts géopolitiques et même pas économiques par les grandes puissances
- Une armée? Quelle armée afghane? Tant la gouvernance que l'armée locale n'existent pas! C'est utopie que de vouloir créer une armée afghane, vu que (bis repetita par l'exemple de @mezigo ) deux villages se foutent sur la gueule sans que quiconque sache ni pourquoi, ni comment y mettre un terme.

Dans les faits: je vais être cynique. Laissons-les se démerder, par contre au lieu de bombarder Daesh ou les talibans, bombardons les champs de pavot. Coupons le financement, ça sera déjà en soi une manière efficace non seulement de les affaiblir, mais qui plus est de réduire tant que faire se peut la production d'opiacés à destination du monde entier.

s'ils ne sont pas foutus de s'entendre... hélas... tant pis pour eux.
 
Dernière édition:

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#67
bombardons les champs de pavot. Coupons le financement, ça sera déjà en soi une manière efficace non seulement de les affaiblir
Cela ne fera qu'augmenter le niveau d'humiliations ressenti par le monde musulman. Le moindre gamin cramé dans un champ de pavot génèrera 10 gugusses capables de jouer aux bombes humaines.
mais qui plus est de réduire tant que faire se peut la production d'opiacés à destination du monde entier.
Ca c'est vrai.
 

dedzix

Grand Maître
#68
il ne faut pas oublier que pas mal de ces opiacés servent à l'industrie médicale pour faire des médicaments anti douleur notamment prescrits pour les pathologies chroniques.

Réduire uniquement l'opium à un usage de loisir est une erreur car aujourd'hui il y a "mieux et moins cher" pour se défoncer.

De ce que j'ai pu lire ici et là, le sous-sol de l'afghanistan serait très prometteur et pourrait hisser le pays dans le top 5 mondial sur certaines ressources. Source, un article qui date de 2010 :
renferme des gisements de minerai inexploités, dont du lithium, du fer, du cuivre, du cobalt et de l'or. Selon les estimations des experts, une fois exploités, ces gisements pourraient valoir près de 1.000 milliards de dollars (https://www.lejdd.fr/International/Asie/L-Afghanistan-assis-sur-un-tresor-200208-3264830)
Je pense que la meilleure manière d'avoir la paix avec ces conneries ça serait de les aider à créer une économie minière pour qu'ils se concentrent sur ce qui rapporte de la thune. Une fois qu'il y aura de la thune il y aura :
- de la gloutonnerie
- de la luxure
- de la jalousie
- DES INTERETS A SE STABILISER

Finalement l'approche pacifique de la Chine est très maligne, un partenariat avec les Talibans permettrait, avec la puissance économique de la Chine, de faire rapidement prospérer le pays si les barbus acceptent de baisser un peu les armes. C'est d'ailleurs ce qui semblerait se profiler ...

Finalement l'action des pays occidentaux serait de freiner un maximum la progression Russo-Chinoise sur la table de négociation, pour récupérer une part du gâteau dans des potentiels échanges commerciaux stratégiques.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#69
il ne faut pas oublier que pas mal de ces opiacés servent à l'industrie médicale pour faire des médicaments anti douleur notamment prescrits pour les pathologies chroniques.

Réduire uniquement l'opium à un usage de loisir est une erreur car aujourd'hui il y a "mieux et moins cher" pour se défoncer.

De ce que j'ai pu lire ici et là, le sous-sol de l'afghanistan serait très prometteur et pourrait hisser le pays dans le top 5 mondial sur certaines ressources. Source, un article qui date de 2010 :

Je pense que la meilleure manière d'avoir la paix avec ces conneries ça serait de les aider à créer une économie minière pour qu'ils se concentrent sur ce qui rapporte de la thune. Une fois qu'il y aura de la thune il y aura :
- de la gloutonnerie
- de la luxure
- de la jalousie
- DES INTERETS A SE STABILISER

Finalement l'approche pacifique de la Chine est très maligne, un partenariat avec les Talibans permettrait, avec la puissance économique de la Chine, de faire rapidement prospérer le pays si les barbus acceptent de baisser un peu les armes. C'est d'ailleurs ce qui semblerait se profiler ...

Finalement l'action des pays occidentaux serait de freiner un maximum la progression Russo-Chinoise sur la table de négociation, pour récupérer une part du gâteau dans des potentiels échanges commerciaux stratégiques.
Aucune chance : trop de boulot pour aller chercher là-bas des ressources! Il faut raisonner non sur la valeur actuelle d'une ressource, mais sur sa valeur APRES extraction.
- Pas d'infrastructure: trop de coûts
- Pas de sécurité: trop de coûts
- Si la production est élevée, chute des cours: pas valable pour les autres producteurs.

ça n'est pas pour rien que la production d'or est régulée afin de ne pas torpiller le marché mondial.. tout comme pour le pétrole.
 

dedzix

Grand Maître
#70
Quand je vois combien les sociétés sont prêtes à aligner pour le pétrole ça me choque pas. Après c'est sur que la Chine a un avantage en étant à proximité et ayant la main mise sur le Pakistan voisin.
 

Storos

Modérateur cochon
Staff
#71
Quand je vois combien les sociétés sont prêtes à aligner pour le pétrole ça me choque pas. Après c'est sur que la Chine a un avantage en étant à proximité et ayant la main mise sur le Pakistan voisin.
Un avantage tout relatif: ils se font tout mielleux parce qu'ils n'ont pas trop envie que les Talibans leur parlent des Ouigours… Au-delà des intérêts économiques ils craignent que la victoire des Talibans déclenchent des troubles chez eux.
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#72
il ne faut pas oublier que pas mal de ces opiacés servent à l'industrie médicale pour faire des médicaments anti douleur notamment prescrits pour les pathologies chronique
Alors non.
Tu imagines les gros labo qui commandent de l'opium à l'Afghanistan ?
Un peu de sérieux.
Donc, la grande partie des opiacés utilisés (morphine, codeine) est synthétisée, comme déjà dit.
Pour le reste, on cultive nous même le pavot, c'est très encadré mais ça pousse très bien en Europe.
 

dartyduck

Grand Maître
#73
Alors non.
Tu imagines les gros labo qui commandent de l'opium à l'Afghanistan ?
Un peu de sérieux.
Donc, la grande partie des opiacés utilisés (morphine, codeine) est synthétisée, comme déjà dit.
Pour le reste, on cultive nous même le pavot, c'est très encadré mais ça pousse très bien en Europe.
oui j'en ai plein mon jardin [:cupra]
si la production de pavot diminue, c'est les cartels colombiens qui vont se frotter les mains :D
 

dedzix

Grand Maître
#74
Alors non.
Tu imagines les gros labo qui commandent de l'opium à l'Afghanistan ?
Un peu de sérieux.
Donc, la grande partie des opiacés utilisés (morphine, codeine) est synthétisée, comme déjà dit.
Pour le reste, on cultive nous même le pavot, c'est très encadré mais ça pousse très bien en Europe.
peut être pas acheté directement à l'Afghanistan directement mais par des intermédiaires (Chines, Turquie ou autre). Un peu comme le pétrole de l'EI ....
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#75
si la production de pavot diminue, c'est les cartels colombiens qui vont se frotter les mains :D
Je crois que le pavot donne de l'opium, de la morphine, de l'héroïne, mais pas de la cocaïne qui vient d'une autre plante est qui l'essentiel de la production colombienne.
 

dedzix

Grand Maître
#76
mangez des graines de coquelicots, pas besoin d'aller en Afghanistan pour ça :)
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#77

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#78
Sur France 3, en Replay :
11 Septembre, l'avertissement du commandant Massoud - 53mn
Un peu putaclick dans la mesure où l'avertissement n'était pas du tout aussi précis que le titre pourrait le laisser penser. Le 11/09 n'est pas du tout au coeur du documentaire (heureusement).
Ce documentaire est plutôt un panoramique autour du commandant Massoud, de l'aide qui ne lui a pas été apportée, des intérêts géopolitiques du Pakistan et des intérêts financiers des marchands d'armes.
Très intéressant pour qui veut comprendre un peu mieux le bourbier afghan.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • SergioVE
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
861 597
Messages
7 741 437
Membres
1 582 327
Dernier membre
JB-CHAUVIN
Partager cette page
Haut