Résolu secteurs endommagés physiquement

quityourbitching

Nouveau membre
#1
Bonjour !

J'ai un vieil HDD avec 65000 secteurs endommagés selon GNOME disk (Linux). Je pense qu'il s'agit de dommages matériels car le disque n'a aucune partition pour l'instant. Puis-je continuer à l'utiliser, ou dois-je m'en méfier ? Est-ce que les secteurs endommagés risquent de recevoir des données, qui seront ensuite illisibles ? Ou est-ce que tout est prévu pour que rien ne soit écrit sur ces secteurs ?

Merci beaucoup !
 

scoolup

Modérateur
Staff
#2
Salut.

"...Est-ce que les secteurs endommagés risquent de recevoir des données " Non

Compte-tenu des prix actuels, transfère tout ce que tu peux sur un HDD neuf !
 

quityourbitching

Nouveau membre
#3
Je comptais plutôt le garder en dépanne et stocker les trucs à long terme sur mon disque plus récent. Mais est-ce que ça reste une bonne dépanne, ou une dépanne qui va me mettre dans la m**** ? Si rien ne va s'écrire dessus, quel(s) pourrai(en)t être le(s) problème(s) ?
Merci de m'avoir répondu ^^
 

AccroPC2

Modérateur
Staff
#4
Hello,

Je ne comprends pas trop la démarche, conduirais-tu ta voiture si tu savais que tu as un défaut sur les freins ? Ce truc ne peut servir qu'à stocker des trucs dont tu me moques royalement car il est certain :
1-qu'une partie des fichiers ne pourront être relus
2-qu'à plus ou moins long terme il va rendre l'âme

Si c'était mon disque, il irait directement au recyclage mais voilà ce n'est pas mon disque. Fais ce que tu veux mais en connaissance de cause ;)

Bye
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#5
@AccroPC2, juste par curiosité d'étudiant, il n'y a pas des softs qui permettent de "réallouer" (on parle de "secteurs de réserve" je crois) les secteurs défectueux ?
Bien entendu le disque reste superbement à risque...
P.S. Pour le recyclage je conserve les aimants, c'est vachement pratique pour laisser des notes sur le frigo :D
 

hein

Grand Maître
#6
@AccroPC2, juste par curiosité d'étudiant, il n'y a pas des softs qui permettent de "réallouer" (on parle de "secteurs de réserve" je crois) les secteurs défectueux ?
La ligne de commande chkdsk est un des outils en question mais... cela ne veut pas dire que toute les données seront capable d'être entierrement lues. Des fragments seront peut-être perdu et c'est certainement pour cela que des clusters sont déjà marqué par son utilisation probable lors d'un évènement qui a provoqué sont utilisation lors d'un reboot du pc.
Reste que la plupart du temps, lorsque je tombe sur ce genre de disque, il ne fait plus long feux.
D'autres erreurs risquent de se produire, provoqué des chkdsk au boot, rallonger la liste des bad clusteurs, perdre des données.
Il pourrait supprimer la partition, formater une nouvelle partition, et vérifier le dique complètement avec le chkdsk mais le risque est important d'aggraver le problème.
Voici les commands lines de chkdsk:
Code:
C:\Users\session>chkdsk /?
Vérifie un disque et affiche un rapport d’état.
CHKDSK [volume[[chemin]nom_de_fichier]]] [/F] [/V] [/R] [/X] [/I] [/C]
[/L[:taille]] [/B] [/scan] [/spotfix]
  volume             Spécifie la lettre de lecteur (suivie du signe deux-points), le point de montage ou le nom de volume.
nom_de_fichier            FAT/FAT32 seulement : spécifie les fichiers dont la fragmentation est à vérifier.
  /F                 Corrige les erreurs sur le disque.
  /V                  Sur FAT/FAT32 : affiche le chemin d’accès et le nom complets de tous les fichiers du disque.
                      Sur NTFS : affiche également les éventuels messages de nettoyage.
  /R                   Localise les secteurs défectueux et récupère les informations
                      lisibles. (implique /F lorsque /scan n’est pas spécifié).
  /L:taille             NTFS seulement : change la taille du fichier journal avec la
                      valeur spécifiée en kilo-octets. Si aucune taille n’est spécifiée, affiche la
                      taille actuelle.
  /X                  Force le démontage préalable du volume si nécessaire.
                      Tous les handles ouverts vers le volume ne sont alors plus valides
                      (implique /F).
  /I                  NTFS seulement : vérifie sommairement les entrées
                      d’index.
  /C                  NTFS seulement : ignore la vérification des cycles à l’intérieur de
                      l’arborescence de dossiers.
  /B                  NTFS seulement : réanalyse les clusters défaillants du volume
                      (implique /R).
  /scan               NTFS seulement : exécute une analyse en ligne sur le volume
  /forceofflinefix    NTFS seulement : (doit être utilisé avec « /scan »)
                      ignore toute la réparation en ligne ; toutes les anomalies trouvées
                      sont mises en file d’attente pour une réparation hors connexion (c’est-à-dire « chkdsk /spotfix »).
  /perf               NTFS seulement : (doit être utilisé avec « /scan »)
                     utilise davantage de ressources système pour effectuer une
                      analyse aussi rapidement que possible. Cela peut avoir un impact négatif sur les performances d’autres tâches en cours d’exécution sur le système.
  /spotfix            NTFS seulement : exécute des corrections de points sur le volume.
  /sdcleanup          NTFS seulement : nettoie la mémoire des données de descripteur de sécurité inutiles (implique /F).
  /offlinescanandfix  Exécute une analyse et une réparation hors connexion sur le volume.
  /freeorphanedchains FAT/FAT32/exFAT seulement : libère les chaînes de clusters orphelines
                      au lieu de récupérer leur contenu.
  /markclean          FAT/FAT32/exFAT seulement : marque le volume comme étant nettoyé si aucune
                      corruption n’a été détectée, même si l’option /F n’a pas été spécifiée.

Les options /I ou /C réduisent le temps d’exécution de Chkdsk en ignorant
certaines vérifications sur le volume.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#7
La ligne de commande chkdsk est un des outils en question
Ah ok. Je ne savais pas que ce programme "déplaçait" les secteurs défectueux vers les secteurs de réserve (tant qu'il y en a) qu'il ait réussi à les lire ou pas.
Reste que la plupart du temps, lorsque je tombe sur ce genre de disque, il ne fait plus long feux.
C'est bien sûr largement préférable :)

PS : Voilà, je parlais des "secteurs réalloués" (on le voit dans les données SMART (ligne 5) ) :)
 

AccroPC2

Modérateur
Staff
#8
@svoglimacci comme l'indique @hein , oui il existe des outils. chkdsk est un exemple, il y en a sûrement d'autres. A noter que la plupart des disques en particulier les SSD ont des secteurs de "secours", quand une cellule ou un secteur est endommagé, il est réaffecter à l'espace de "secours". Quand il y a 65k secteurs défectueux, y a plus rien à tirer de ce disque. A la limite on peut s'en servir comme tampon pour télécharger ( légalement :D ) des torrents mais à part ça ...

Bye
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#9
Ouki merci :)
 

quityourbitching

Nouveau membre
#10
Merci les gens ! Donc poubelle + récup' d'aimants !

J'ai un problème avec un autre disque : il avait un secteur endommagé (physiquement je crois, car qu'il était là avant que je crée les partitions). J'ai voulu savoir quel secteur c'était avec la commande badblocks (GNU/Linux), et pendant le processus, comme une nouille mal cuite, j'ai fait un kill avec un mauvais PID. Et ceci s'est mis à défiler dans la console :
Code:
[email protected]: $ [90011.582352] ata3.00: exception Emask 0x0 SAct 0x100000 SErr 0x0 action <il_manque_la_fin>
[90011.583915] ata3.00: irq_stat 0x40000008
[90011.585457] ata3.00: failed command: READ FPDMA QUEUED
[90011.587017] ata3.00: cmd 60/08:a0:b0:ca:0d/00:00:00:00:00/40 tag 20 ncq dma 4096 in
[90011.587010]       ⋅    res 41/40:a0:b0:ca:0d/00:00:00:00:00/00 Emask 0x409 (media error) <F>
[90011.590019] ata3.00: status: { DRDY ERR }
[90011.591682] ata3.00: error: { UNC }
[90011.602833] print_req_error: I/O error, dev sda, sector 903856 flags 0
[90011.604404] Buffer I/O error on dev sda, logical block 112982, async page read
^C
[email protected]: $ [90016.410348] ata3.00: exception Emask 0x0 SAct 0x200000 SErr 0x0 action 0x0<il_manque_la_fin>
[90016.411958] ata3.00: irq_stat 0x40000008
[90016.413556] ata3.00: failed command: READ FPDMA QUEUED
[90016.415177] ata3.00: cmd 60/08:e8:b0:ca:0d/00:00:00:00:00/40 tag 29 ncq dma 4096 in
[90016.415177]       ⋅    res 41/40:00:b0:ca:0d/00:00:00:00:00/00 Emask 0x409 (media error) <F>
[90016.418132] ata3.00: status: { DRDY ERR }
[90016.420051] ata3.00: error: { UNC }
[90016.434865] print_req_error: I/O error, dev sda, sector 903856 flags 0
[90016.436496] Buffer I/O error on dev sda, logical block 112982, async page read
(sachant que sda, c'est le disque en question). Y en a eu plein d'autres comme ça qui se sont enchainés. La CPU était à fond sur mon moniteur de CPU. Et le nombre de secteurs endommagés s'est mis à augmenter jusqu'à atteindre 220. Je peux faire qqch pour réparer mes bétises ? Et si le premier secteur endommagé était bien endommagé physiquement, est-ce que le destin de ce disque dur est le même que l'autre, c'est-à-dire poubelle + récupe d'aimants et du moteur ?
 

AccroPC2

Modérateur
Staff
#11
Re,

Si c'est le sda c'est normalement le disque primaire, ça sent pas bon ton histoire. Idéalement faudrait le reformatter et refaire un test. Déjà tu peux tenter un chkdsk dessus pour voir. M'est d'avis que son destin est proche de celui de l'autre disque :)

Bye
 

quityourbitching

Nouveau membre
#12
Méheu... crotte de bique. Bon ben on va faire ça
 

AccroPC2

Modérateur
Staff
#13
Si tes disques lâchent les uns derrière les autres, es-tu sûr que ta baie de disques est correctement ventilé. Un HDD ne doit pas dépasser les 45°C
 

quityourbitching

Nouveau membre
#14
Le premier était un disque externe de récupe. Le 2e (sda) aussi je crois. En tous cas je viens de l'installer en fixe dans le PC il y a juste un mois comme disque de données. Et je n'entrave pas la ventilation.

Déplacement des données avant reformatage en cours. J'ai quelques erreurs de splicing. Est-ce que ça pourrait correspondre aux fichiers endommagés ?

A tout'
 
Dernière édition:

seagate_surfer

Expert
#15
Si le disque est rempli, veuillez tout sauvegarder sur un autre support pour ensuite faire un formatage de bas niveau afin de réinstaurer le disque.

Puis, vous pouvez tester le disque à nouveau et si la quantité de mauvais secteurs reste la même, je vous conseille de ne plus stocker des fichiers et vous procurer un autre disque.

Bien cordialement,
 

quityourbitching

Nouveau membre
#16
Merci. J'ai utilisé dd :
Code:
sudo dd if=/dev/zero  of=/dev/sda bs=4096 status=progress
pour le formatage de bas niveau. Puis pour lire le disque, j'ai fait :
Code:
sudo dd if=/dev/sda of=/dev/null bs=4096  status=progress
Et voilà le retour de la commande :
Code:
349827072 bytes (350 MB, 334 MiB) copied, 6 s, 61,7 MB/s
dd: erreur de lecture dans '/dev/sda': Erreur d'entrée/sortie
85424+0 enregistrements lus
85424+0 enregistrements écrits
349896704 bytes (350 MB, 334 MiB) copied, 9,25021 s, 37,8 MB/s
Donc ça s'arrête au bout de 6 secondes, et j'ai déjà 75 secteurs endommagés
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • vince1053
    Modérateur
  • jeanmay022
    Modo hardware OC
Membres en ligne
  • V4ns
  • vince1053
  • XavierRz
  • jeanmay022
  • longaripa
  • Albergio
  • Carraghenane
  • svoglimacci
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
866 875
Messages
8 073 677
Membres
1 577 446
Dernier membre
Matthieu Carillon
Partager cette page
Haut