Résolu si je met un PC bureau en veille prolongée, puis-je couper l'alimentation ?

sypqys

Expert
#1
bonjour

et espérer retrouver la session quand je remettrais le courant ?

Merci !!!
 

magellan

Modérâleur
Staff
#2
bonjour

et espérer retrouver la session quand je remettrais le courant ?

Merci !!!
D'après le net oui. Je n'ai jamais pratiqué cela, je compte plus sur l'extinction propre car avec un SSD le temps de login est devenu réellement très court, et un redémarrage est souvent sain pour la Ram et l'OS.
 

SergioVE

Grand Maître
#3
C'est quand même pas compliqué d'essayer...
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#4
Dans les faits ça fonctionne, j'utilise souvent cette option sur mon PC Portable, jamais sur mon PC fixe mais je n'ai pas de documents de travail que je souhaite retrouver à la réouverture ( Attention ça ne te dispense pas de sauvegarder ton document avant de mettre en veille, sinon tu pourrais avoir des surprises ). Si ce sont juste des pages internet Chrome et FireFox restaurent déjà les pages pour toi.

Bye
 

Patakesse

Grand Maître
#5
Meilleure réponse
Oui. Ce que Windows appelle la "Veille prolongée" existe sur d'autres OS sans que ça ne se nomme ainsi. C'est le fonctionnement normal de base sous macOS (on retrouve exactement son bureau dans l'état où il était avant l'extinction de la machine, même les documents en cours ouverts et non sauvegardés, à part si on coche une case pour le refuser). Sous macOS, il m'est arrivé de laisser plusieurs documents en cours non sauvegardés pendant des mois dans l'éditeur de texte par exemple, avant de penser à les sauvegarder un jour.

Le principe est simple : l'état de la machine (y compris sa RAM et des choses plus techniques) est sauvegardé dans un fichier (hiberfil.sys, sur la partition du système). On peut alors débrancher la machine, la stocker pendant 10 ans si ça nous chante, lorsqu'on la relancera, on la retrouvera dans l'état exact dans lequel on l'avait laissée. Ce n'est pas comme la simple veille, qui est un état de sommeil (la RAM est toujours alimentée) qu'on peut réveiller. La veille prolongée éteint la machine.

Je n'utilise que ça depuis que ça existe sur plusieurs machines. Par exemple sur ma valise diagnostic auto, le démarrage est lent, même sur SSD. Cette machine est configurée pour se mettre systématiquement en "veille prolongée" (même quand on l'éteint avec le bouton). Du coup, lorsque j'en ai besoin, c'est beaucoup plus rapide, quand ça s'ouvre tout est déjà prêt, j'ai qu'a connecter l'interface à la voiture et je suis opérationnel en quelques secondes (au lieu d'une minute 30). C'est fort appréciable. :)

C'est le mode que j'utilise par défaut sur la plupart de mes machines, ça me semble logique de retrouver mon bureau virtuel dans l'état exact où je l'ai laissé, comme dans la réalité. Cela existait déjà dans une forme préhistorique sous AmigaOS à la fin des années 80, pour ceux qui avaient un disque dur.

Il n'y a que sur mes machines pro que je ne m'en sers pas, pour des raisons techniques, notamment parce-que ces machines n'ont pas de fichier d'échange.
 
Dernière édition:

magellan

Modérâleur
Staff
#6
Oui. Ce que Windows appelle la "Veille prolongée" existe sur d'autres OS sans que ça ne se nomme ainsi. C'est le fonctionnement normal de base sous macOS (on retrouve exactement son bureau dans l'état où il était avant l'extinction de la machine, même les documents en cours ouverts et non sauvegardés, à part si on coche une case pour le refuser). Sous macOS, il m'est arrivé de laisser plusieurs documents en cours non sauvegardés pendant des mois dans l'éditeur de texte par exemple, avant de penser à les sauvegarder un jour.

Le principe est simple : l'état de la machine (y compris sa RAM et des choses plus techniques) est sauvegardé dans un fichier (hiberfil.sys, sur la partition du système). On peut alors débrancher la machine, la stocker pendant 10 ans si ça nous chante, lorsqu'on la relancera, on la retrouvera dans l'état exact dans lequel on l'avait laissée. Ce n'est pas comme la simple veille, qui est un état de sommeil (la RAM est toujours alimentée) qu'on peut réveiller. La veille prolongée éteint la machine.

Je n'utilise que ça depuis que ça existe sur plusieurs machines. Par exemple sur ma valise diagnostic auto, le démarrage est lent, même sur SSD. Cette machine est configurée pour se mettre systématiquement en "veille prolongée" (même quand on l'éteint avec le bouton). Du coup, lorsque j'en ai besoin, c'est beaucoup plus rapide, quand ça s'ouvre tout est déjà prêt, j'ai qu'a connecter l'interface à la voiture et je suis opérationnel en quelques secondes (au lieu d'une minute 30). C'est fort appréciable. :)

C'est le mode que j'utilise par défaut sur la plupart de mes machines, ça me semble logique de retrouver mon bureau virtuel dans l'état exact où je l'ai laissé, comme dans la réalité. Cela existait déjà dans une forme préhistorique sous AmigaOS à la fin des années 80, pour ceux qui avaient un disque dur.

Il n'y a que sur mes machines pro que je ne m'en sers pas, pour des raisons techniques, notamment parce-que ces machines n'ont pas de fichier d'échange.
Je préfère notablement rester sur une extinction complète concernant mes machines. J'ai pour habitude de le faire parce que Windows n'est pas le roi de la purge mémoire, et je ne compte pas sur lui pour se comporter correctement à ce niveau (même si cette réflexion n'est plus d'actualité ou presque depuis que le noyau est passé à NT....).

Ceci étant, ton raisonnement se justifie pleinement et même pourrait presque me convaincre. Ce n'est que parce que je suis un vieux râleur qui a des habitudes si tenaces que je demeure sur la méthode du "un bon PC qu'on utilise pas est un PC éteint".
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • labul671
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
838 361
Messages
7 496 763
Membres
1 583 521
Dernier membre
Tassili Hoggart
Partager cette page
Haut