Topic actu

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

drul

Obscur pro du hardware
Staff
#522
Étonnamment le choix Suisse c'est fait qq jours après le sommet Biden-poutine...
Bon y a un référendum populaire pour qu'on vote sur ce choix. Ça va prendre des plombes
 

dedzix

Grand Maître
#523
C'est bien joué de la part de ce vieux renard de Biden.

On voit bien là le courage des petits coqs qui croient eux aussi faire partie de la bande avec leurs plumes rousses...

Le renard est solitaire et se fera un malin plaisir de rappeler qui est au sommet de la chaîne alimentaire une fois dans le poulailler.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#524
Ce qui est passablement absurde par contre, c'est de choisir un F35 comme appareil d'interception. Il ne s'agit pas de ma part d'un "cocorico" concernant le Rafale, mais pour le coup le F35 cumule les tares
- Furtif: Quel intérêt pour un appareil de supériorité aérienne? L'idée là c'est un intercepteur capable de protéger le territoire
- Coût: le F35 a des coûts annexes délirants, et pire encore la maintenance est inaccessible pour les acheteurs
- Formation: il y a énormément de soucis fonctionnels de base (cf les dossiers sur les interfaces tactiles foireuses du F35, sans compter tous les crashs liés à des réactions impromptues de l'appareil)
- Disponibilité aérienne: vu le niveau scandaleux de fiabilité et les besoins en maintenance courante, le F35 est selon de nombreux analystes hors-sujet pour la Suisse.

De là: les USA fournissent des avions autrement plus adaptés que le F35 à mettre en face du Rafale! Là ça sent le "on leur vend à perte, on s'en tape, du moment qu'on fait avaler que notre foutu avion ayant coûté des centaines de milliards est crédible comme avion à l'export".
 

labul671

Grand Maître
#525
Ce qui est passablement absurde par contre, c'est de choisir un F35 comme appareil d'interception. Il ne s'agit pas de ma part d'un "cocorico" concernant le Rafale, mais pour le coup le F35 cumule les tares
- Furtif: Quel intérêt pour un appareil de supériorité aérienne? L'idée là c'est un intercepteur capable de protéger le territoire
- Coût: le F35 a des coûts annexes délirants, et pire encore la maintenance est inaccessible pour les acheteurs
- Formation: il y a énormément de soucis fonctionnels de base (cf les dossiers sur les interfaces tactiles foireuses du F35, sans compter tous les crashs liés à des réactions impromptues de l'appareil)
- Disponibilité aérienne: vu le niveau scandaleux de fiabilité et les besoins en maintenance courante, le F35 est selon de nombreux analystes hors-sujet pour la Suisse.

De là: les USA fournissent des avions autrement plus adaptés que le F35 à mettre en face du Rafale! Là ça sent le "on leur vend à perte, on s'en tape, du moment qu'on fait avaler que notre foutu avion ayant coûté des centaines de milliards est crédible comme avion à l'export".
c'est amusant
c'est exactement la réflexion que je me suis faite sur l'achat de f35 par la suisse

cout de la maintenance et soucis technologique sur celle -ci
vu le relief du pays , risque conséquent sur la manœuvrabilité
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#527
Coulée de lave du volcan canarien depuis le satellite Landsat-8. C'est beau mais l'est peut-être moins pour les riverains.

 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#529
N. Sarkozy a enfin réussi à faire mieux que J. Chirac. ENFIN !
Il n'a jamais réussi ses trahisons autant que Chirac, il n'a jamais été élu plus longtemps, il n'a jamais magouillé autant, il n'a jamais détourné autant pour son parti ou ses élections (mais là, certes, les époques n'étaient pas les mêmes) il n'a jamais été aussi sympathique auprès des gens MAIS, ENFIN, il s'est pris un an ferme là ou Chirac avait pris du sursis :lol:
 
Appréciations: drul

SergioVE

Grand Maître
#530
N. Sarkozy a enfin réussi à faire mieux que J. Chirac. ENFIN !
Il n'a jamais réussi ses trahisons autant que Chirac, il n'a jamais été élu plus longtemps, il n'a jamais magouillé autant, il n'a jamais détourné autant pour son parti ou ses élections (mais là, certes, les époques n'étaient pas les mêmes) il n'a jamais été aussi sympathique auprès des gens MAIS, ENFIN, il s'est pris un an ferme là ou Chirac avait pris du sursis :lol:
Oui mais un an ferme chez lui avec un bracelet, je suis sûr que ça aurait plu à Chirac !
Cela dit, il a fait appel, alors on n'est pas rendu...
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#531
En France, les peines de moins de deux ans ne sont quasiment jamais purgées en zonzon...
Pour une histoire de manque de place, et pour éviter une "montée en puissance" des futurs tolards.
 

dedzix

Grand Maître
#532
Ce qui aboutit à un sentiment profond d'impunité pour les victimes et à l'impuissance de la justice pour faire respecter les lois.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#533
En France, les peines de moins de deux ans ne sont quasiment jamais purgées en zonzon...
Pour une histoire de manque de place, et pour éviter une "montée en puissance" des futurs tolards.
Ce qui aboutit à un sentiment profond d'impunité pour les victimes et à l'impuissance de la justice pour faire respecter les lois.
Le potentiel taulard en question étant N. Sarkozy, je ne suis pas certain qu'il ose monter en puissance, mais je suis à peu près certain qu'il pense jouir d'une certaine impunité :)

J'aimerais bien qu'il morfle (il a fait appel, ça nous mènera en février 2056 ?) pas parce que c'est lui (encore que :D ) mais justement pour que le sentiment d'impunité soit un peu en baisse dans notre pays.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#534
Ce qui aboutit à un sentiment profond d'impunité pour les victimes et à l'impuissance de la justice pour faire respecter les lois.
Oui... et non. Tout dépend de qui tu parles en fait. Cette impunité supposée est également exploitée par la petite criminalité qui tire profit, hélas, de cette problématique.

Ne perdons pas de vue qu'une peine d'un an ferme ça peut aller très vite. Les délits routiers, les fraudes fiscales, les "petits" larcins sont théoriquement susceptibles de mener à une telle condamnation.

Personnellement je suis très ennuyé par cette difficulté à savoir comment traiter ces peines courtes.
- Si l'on embastille, ça va hurler concernant la quantité de détenus en France. J'entends déjà les "100.000 détenus, état policier bla bla bla" alors qu'il s'agirait... que d'appliquer les sanctions déjà établies par les tribunaux
- Si l'on ne met pas en prison, ça gueule déjà "honteux, c'est pas une sanction ça, c'est du vent alors".
Il n'y a pas de bonne solution je pense. Je ne vois absolument pas comment traiter les courtes peines. Autant je suis parfaitement pour une sanction, mais dans les faits laquelle?
- Financière? hors-sujet car nombre de justiciables sont fauchés. La misère peut pousser au crime, donc ce serait pire
- La prison? Dangereux, car l'environnement carcéral n'est pas fait pour réinsérer ceux qui ont fait une erreur de parcours "excusable" (sauf si l'on parle de récidive à outrance)
- La formation/réinsertion/éloignement? ça ne fonctionne que si le détenu a la volonté manifeste de changer. ça n'est pas un reproche que je leur fais, je peux parfaitement admettre qu'il est difficile de quitter son lieu de vie pour X raisons légitimes, et se former à quoi... ça gueulera dehors "le prisonnier a donc plus de facilité à être aidé que les gosses des banlieues qu'on parque dans des lycées poubelle". Le pire? C'est que ce discours sera tout à fait recevable (cf la situation honteuse des établissements dans la région marseillaise et sur Marseille même).

Donc dire "impunité" me dérange, car c'est un propos qu'il faut utiliser avec parcimonie. En revanche, que des politiques aient esquivé la sanction sous prétexte de protection légale (immunité) fait partie des choses qui me hérissent le poil.... Mais me posent aussi question: à quel moment peut-on considérer que tout élu doit être attaquable? J'ai un gros problème pratique avec ça.
- Autant je suis pour tout ce qui touche au civil/pénal (détournements, fraudes, crimes...)
- Autant je suis bien plus gêné par le concept que "tout est jugeable". Je rappelle un point de loi fondamental: on peut porter plainte pour n'importe quoi, et c'est au juge de prendre ou non l'affaire si celle-ci peut cadrer avec une règle légale. Anecdote débile: un type a porté plainte contre un journal concernant... son horoscope. Oui oui! C'est possible. Cela encombre les tribunaux. Alors, si des acharnés portent plainte contre des politiques sous tous les prétextes possibles, cela ne pourra alors qu'inciter ces mêmes élus/nommés à ne surtout plus agir. Après tout, si un ministre prend une décision (cf crise COVID) et qu'en face c'est "je porte plainte parce que j'estime que ladite décision n'était pas judicieuse", comment administrer quoi que ce soit? Nul n'est devin, nul n'est capable de pouvoir traiter sans erreur la gestion d'un état.

J'ai lu une affaire assez sordide (reste à voir si elle est vraie ou bien fake): une famille a porté plainte contre une société qui avait licencié pour ne pas faire faillite. L'idée? "X a fait une tentative de suicide à cause de ce licenciement, c'est donc de la faute du patron s'il a fait ça, et ses handicaps liés à sa survie lui sont imputables". Que dire alors si une telle plainte venait contre un ministre de la santé pour les séquelles d'une maladie? Contre le premier ministre suite aux changements de droits des chômeurs? Jusqu'où aller?
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
#535
Z'avez pas les jours amendes chez vous ? (pour des peines allant de 1j à 6 mois)
ça touche directement le coeur des Suisses, leurs porte monnaies, et vu que c'est proportionnel au revenu, ça touche tout le monde (ou presque).
 

dedzix

Grand Maître
#536
Je pense qu'il ne faut pas tomber dans le tous "législatif" comme on peut voir aux USA avec des procès à la con n'ayant pour objectif que de se faire de l'argent.

Concernant les peines courtes, je dirais que la formule actuelle n'est pas loin de ce que j'estimerai être juste :
1 Travail d'intérêt général
2 (si récidive) Service civique dans l'armée obligatoire pour les plus modestes / saisi de biens + augmentation des impôts pour les plus riches
3 (si récidive une nouvelle fois) Prison + peine lourde / déchéance de nationalité pour les double nationalité

Le soucis ce ne sont pas les peines courtes, mais plutôt la récidive très importante des ex tolards : + de 60% des prisonniers sont de retour en prison au bout de 5 ans (source : http://www.justice.gouv.fr/include_htm/reforme_penale_chiffres_cles_plaquette.pdf). Donc on pourrait dire que la prison s'auto-alimente et ne génère que de la délinquance, c'est bien pour cela que ça doit être en dernier recours. AUjourd'hui on parle de sursis, de ferme ... on devrait parler de prison, soit tu es condamné à y aller soit on trouve autre chose, mais il est absurde de parler de peine de prison qui ne s'exécute pas.

Sur tes dernières questions qui ont une porté plus morale/éthique que légale, en prenant la relation de cause à effet on peut dire que le ministre de la santé n'est pas responsable du développement de la maladie chez cette personne, ou le premier ministre n'est pas responsable de la perte de l'emploi d'une personne. Donc en tant qu'individu on ne peut rien faire contre Mme/Mr le Ministre au civil sur ce genre de sujets.

Par contre attaquer l'institution pour négligence ou d'autres chefs d'accusation là c'est autre chose, encore faut-il pouvoir prouver ladite négligence.

En France il existe un grand principe : A l'accusateur appartient la charge de la preuve, c'est à dire que si je porte une accusation, je être en mesure d'apporter des preuves pour que mon affaire soit recevable.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#537
3 (si récidive une nouvelle fois) Prison + peine lourde / déchéance de nationalité pour les double nationalité
:ouimaitre: Oh si on pouvait trouver une récidive quelconque pour Manuel Valls :ouimaitre:

Sur tes dernières questions qui ont une porté plus morale/éthique que légale, en prenant la relation de cause à effet on peut dire que le ministre de la santé n'est pas responsable du développement de la maladie chez cette personne, ou le premier ministre n'est pas responsable de la perte de l'emploi d'une personne. Donc en tant qu'individu on ne peut rien faire contre Mme/Mr le Ministre au civil sur ce genre de sujets.

Par contre attaquer l'institution pour négligence ou d'autres chefs d'accusation là c'est autre chose, encore faut-il pouvoir prouver ladite négligence.

En France il existe un grand principe : A l'accusateur appartient la charge de la preuve, c'est à dire que si je porte une accusation, je être en mesure d'apporter des preuves pour que mon affaire soit recevable.
Suibiendacor (y)
Il ne faut pas oublier le cas de A. Buzin, il y a eu 14500 plaintes, seules 16 ont été jugées recevables. Recevable n'empêche pas, de plus, qu'un non lieu en expédie encore un bon paquet à la poubelle.
 

labul671

Grand Maître
#538
Je pense qu'il ne faut pas tomber dans le tous "législatif" comme on peut voir aux USA avec des procès à la con n'ayant pour objectif que de se faire de l'argent.

Concernant les peines courtes, je dirais que la formule actuelle n'est pas loin de ce que j'estimerai être juste :
1 Travail d'intérêt général
2 (si récidive) Service civique dans l'armée obligatoire pour les plus modestes / saisi de biens + augmentation des impôts pour les plus riches
3 (si récidive une nouvelle fois) Prison + peine lourde / déchéance de nationalité pour les double nationalité



.
tu rêve !!
ce n'est pas le travail prévu pour l'armée !!
et de plus il ne sont pas assez nombreux
si tu pense que c'est la bonne solution il y a
2 obligations avant de commencer:
l'armée gère ce pb a sa manière
et ce n'est pas discutable
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • unlockfree
    Modérateur
Membres en ligne
  • delta-charlie
  • unlockfree
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
862 124
Messages
7 745 234
Membres
1 582 326
Dernier membre
togna
Partager cette page
Haut