[Topic Concept] Les paroles de vos chansons préférées

  • Auteur de la discussion Membre supprimé 1
  • Date de début
M

Membre supprimé 1

Invité
#1
J'ai écouté la bande FM pendant 10 minutes ce matin. Ca n'a de bandant que le nom... j'ai été horrifié, scandalisé, crucifié et scarifié par la fadaise absolue des chansons.

Soit c'est "bébé chte kiffe viens dans ma Mercos que chte nike ton string apparent", soit "c'était la plus douce pourquoi est-elle partie nu sur les galets sur l'île aux oiseaux" :sweat:

PUTAIN DE CHIOTTE DE POMPE A MOULE y a pourtant des textes magnifiques :fou:

Exemple (et j'emmerde les bouffons qui peuvent pas saquer Balavoine)

Ça fait longtemps que t'es partie
Maintenant
Je t'écoute démonter ma vie
En pleurant
Si j'avais su qu'un matin
Je serai là, sali, jugé, sur un banc
Par l'ombre d'un corps
Que j'ai serré si souvent
Pour un enfant

Oh
Tu leur dis que mon métier
C'est du vent
Qu'on ne sait pas ce que je serai
Dans un an
S'ils savaient que pour toi
Avant de tous les chanteurs j'étais le plus grand
Et que c'est pour ça
Que tu voulais un enfant
Devenu grand

Oh
Les juges et les lois
Ça m'fait pas peur
C'est mon fils ma bataille
Fallait pas qu'elle s'en aille
Oh
Je vais tout casser
Si vous touchez
Au fruit de mes entrailles
Fallait pas qu'elle s'en aille

Bien sûr c'est elle qui l'a porté
Et pourtant
C'est moi qui lui construis sa vie lentement
Tout ce qu'elle peut dire sur moi
N'est rien à côté du sourire qu'il me tend
L'absence a ses torts
Que rien ne défend
C'est mon enfant

Oh
Les juges et les lois
Ça m'fait pas peur
C'est mon fils ma bataille
Fallait pas qu'elle s'en aille
Oh
Je vais tout casser
Si vous touchez
Au fruit de mes entrailles
Fallait pas qu'elle s'en aille
{2x}
Exemple 2 (Etienne Daho, poème de Jean Genet):

Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou
Que ma main plus lègère et grave qu'une veuve
Effleure sous mon col, sans que ton cœur s'émeuve,
Laisse tes dents poser leur sourire de loup.

Ô viens mon beau soleil, ô viens ma nuit d'Espagne
Arrive dans mes yeux qui seront morts demain.
Arrive, ouvre ma porte, apporte-moi ta main
Mène-moi loin d'ici battre notre campagne.

Le ciel peut s'éveiller, les étoiles fleurir,
Ni les fleurs soupirer, et des près l'herbe noire
Accueillir la rosée où le matin va boire,
Le clocher peut sonner : moi seul je vais mourir.

Ô viens mon ciel de rose, ô ma corbeille blonde !
Visite dans sa nuit ton condamné à mort.
Arrache-toi la chair, tue, escalade, mords,
Mais viens ! Pose ta joue contre ma tête ronde.

Nous n'avions pas fini de nous parler d'amour.
Nous n'avions pas fini de fumer nos gitanes.
On peut se demander pourquoi les Cours condamnent
Un assassin si beau qu'il fait pâlir le jour.

Amour viens sur ma bouche ! Amour ouvre tes portes !
Traverse les couloirs, descends, marche léger,
Vole dans l'escalier plus souple qu'un berger,
Plus soutenu par l'air qu'un vol de feuilles mortes.

Ô traverse les murs, s'il le faut marche au bord
Des toits, des océans, couvre-toi de lumière,
Use de la menace, use de la prière,
Mais viens, ô ma frégate, une heure avant ma mort

Bon, j'imagine qu'il y aura des réponses de blaireaux qui me mettront des chansons paillardes, mais à part ça, quelles sont les chansons dont le texte vous fait frémir/jouir/mouiller/éjaculer/rêver/planer ?

(merci de mettre le texte, spa dur à trouver sur paroles.net et consorts ! :o)
 

nekromanttik

Grand Maître
#2
En ce moment, c'est celle là que j'coute souvent à cause des paroles
[g]Les Wriggles
La Putain De Phase [/g]

Je pense que ca vient de moi,
Surement trop oppressant.
Quand je doute, elle le voit,
Quand j'hésite, elle le sent.
Peut-être que ca vient d'elle,
Après tout c'est possible...
Etre ou ne pas être fidèle,
C'est p't'être pas si terrible!

Je suis rentré dans la phase:
"C'était mieux au début!",
La putain de phase...
Ma nana et moi, on ne baise plus.
Je suis rentré dans la phase:
"C'était mieux avant!",
Quand ma nana et moi,
On baisait tellement plus souvent.

Je pense que ca vient de moi.
Faut qu'j'arrête de compter!
Aujourd'hui et déjà un mois sans s'exciter...
Et si c'était pas qu'elle,
Mais un truc de nanas, normal nickel,
Un truc qui fait qu'pour l'instant elle veut pas,
Dans le temps ca passera, ca s'peut des trucs comme ça?

Je suis rentré dans la phase:
"C'était mieux au début!",
La putain de phase qui tue...
Ma nana et moi, on ne baise plus!
Je suis rentré dans la phase:
"C'était mieux avant!",
Quand ma nana et moi,
On baisait tellement plus souvent.

Et si c'était nous deux ?
Ca, ca me fait froid dans le dos.
Ca s'peut pas, ca s'peut pas ?
(Choeur) Si, ca s'peut !!!
Je vais tomber de haut.
Et si c'était un truc qu'elle aurait lu
Dans Copines Magazine ?
Le titre :"Ne baisez plus, vous aurez meilleure mine",
Le titre :"Ne baisez plus, vous redeviendrez fine",
"Ne baisez plus, mais faites la cuisine",
"Ne baisez plus vot'mec mais celui d'vot'copine".

Je suis rentré dans la phase:
"C'était mieux au début!",
La putain de phase qui tue...
Ma nana et moi, on ne baise plus!
C'était mieux avant,
C'était mieux avant,
Ma nana et moi, on ne baise plus...
[:edit] en fait paroles et musique j'adore :'(
 
M

Membre supprimé 1

Invité
#3
[citation=421840,1][nom]nekromanttik a écrit[/nom]yep, ça doit etre qq chose en live, enfin je veut dire de les voir en live, vu comment c'est dejà a les ecouter en live :)
[/citation]kler, un pote les a vu, apparemment ils ont un jeu de scène dément :d
 

nekromanttik

Grand Maître
#4
J'aime bien celle là aussi
[g]Les Wriggles
Tej' Au P'tit Dej [/g]

Récemment, je me suis fait la réflexion
Finalement, notre situation
Me plaisait et sans jamais une discussion
Sans y avoir fait vraiment attention
Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
Et je voulais te le faire savoir
Te dire que j'étais prêt à construire, que je voulais y croire
Est-ce qu'on existe encore quand on vient d'se faire tej' au p'tit dej ?
Est-ce que c'est ça la mort ?
Quand on peut plus bouger sur son siège
Est-ce qu'on respire encore quand on vient d'se faire tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?
Récemment, je me suis fait la réflexion
Finalement, notre séparation
C'était à London, c'était y a un an
C'était dans notre ancien appartement
C'était quand je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
Et je pensais que tu m'aimais aussi
Est-ce qu'on existe encore un an après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Si c'est plus l'même décor, est-ce qu'on a gardé le même siège ?
Est-ce qu'on existe encore un an après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?
Récemment, je me suis fait la réflexion
Moins dépendant de mes émotions
Elle s'est mise à terre depuis quarante ans, à chaque anniversaire (???)
Je t'aimais d'amour, je t'aimais mon amour
On s'est jamais revus depuis
Est-ce qu'on existe encore une vie après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce que c'est ça la mort ?
Quand on peut plus bouger sur son siège
Est-ce qu'on existe encore une vie après s'être fait tej' au p'tit dej ?
Est-ce qu'en vivant avec des remords on s'en sort ?
Le café, le croissant, ton thé veillent dans la chambre
Le chat sur le divan sommeille au soleil de décembre
Juste avant que je...
Quand j'allais te dire que je t'aime...
Je t'aimais mon amour, je t'aimais mon amour... Je t'aime
et oui, j'aime aussi les chansons gaies [:grosaikse]
 

rip666

Grand Maître
#5
Cannibal Corpse - Necropedophile


I was once a man before I transformed
into this molester, freshly deceased children
You have born, torn by my rape
The dead are not safe, the lifeless child corpse
I will violate
Pleasure from the dead, complete satisfaction
I open the coffin
Sick thoughts run through my head as I stare
At the dead, over and over, I can't escape
I begin the dead sex, licking her young, rotted orifice
I cum in her cold cunt, shivering with ecstasy
for nine days straight I do the same
She becomes by dead, decayed child sex slave
her neck I hack, cutting through the back
I use her mouth to eject
Here I cum, blood gushes from
bleeding black blood
her head disconnected
As I came, viciously I cut, through her jugular vein
She's already dead, I masturbate with her severed head
My lubrication, her decomposition
Spending my life molesting dead children
Intercourse with infants
Curing heads on top of spikes
boiling skulls
Skin sliding off of bones
Voices
The voices call
Voices
The voices are calling me
Buried dead I've spiritually infected
Call to me from beyond their graves
Bleed
I now bleed pus
I bleed, the blood of the dead
I bleed on her livid skin
Thrusting myself within
Beginning to chop through her hairless crotch
Beyond what we know as death
It haunts me everyday
I hear the voice of every child
That lies next to me decayed
A fresh corpse, to fill with my infection
Tortured before death, no orifice left unfilled
Violated after death
Virgin hole infest
Anal pore spewing cess
The sacred juice I ingest
Your dead child I defile
Necropedophile
[:hihi]
 

rip666

Grand Maître
#7
j'en ai des pires, mais j'ai pas envie de me faire ban [:spamafote]
 
M

Membre supprimé 1

Invité
#8
balance, tu es ici sur un topic protégé :d
 

rip666

Grand Maître
#9
Anathema - Suicide Veil

A sacrifice in the flight of dawn
The beauty of twisted reality
In my heart, my dreams

A sacrifice for freedom
Alone in the grace of the dark
The pains of a failed generation

I longed for the death of the sun
Another glorious revelation
Destiny's plan for ruin

I danced with the shadows
In tranquil chaos, I lay naked in the rain
And interception of light
A disturbing memory
This suicide veil I wear in shame
:sweat:
 

Sinking

Grand Maître
#10
Lovesong (The Cure)

whenever I'm alone with you you make me feel
like i am home again whenever i'm alone with
you you make me feel like i am whole again
whenever i'm alone with you you make me feel
like i am young again whenever i'm alone with
you you make me feel like i am fun again

however far away i will always love you however
long i stay i will always love you whatever
words i say i will always love you i will always
love you

whenever i'm alone with you you make me feel
like i am free again whenever i'm alone with
you you make me feel like i am clean again

however far away i will always love you however
long i stay i will always love you whatever
words i say i will always love you i will always
love you

 
M

Membre supprimé 1

Invité
#11
[citation=421872,1][nom]rip666 a écrit[/nom] :sweat:
[/citation]:sweat:
 
M

Membre supprimé 1

Invité
#12
[citation=421875,1][nom]SiNkinG a écrit[/nom]Lovesong (The Cure)

[/citation]Je crois que le monsieur aime la madame, en fait [:dawa' ]
 

Sinking

Grand Maître
#13
[citation=421878,1][nom]El Awrence a écrit[/nom]Je crois que le monsieur aime la madame, en fait [:dawa' ]
[/citation]

ui :d
 

sigeanie

Grand Maître
#14
"Just the way you look tonight" Tony Bennett

Someday when I'm awfully low,
When the world is cold,
I will feel a glow just thinking of you
And the way you look tonight.

You're lovely with your smile so warm
And you cheek so soft;
There is nothing for me but to love you,
Just the way you look tonight.

With each word your tenderness grows,
Tearing my fear apart.
And that laugh that wrinkles your nose
Touches my foolish heart.

Lovely, never, never change,
Keep that breathless charm,
Won't you please arrange it.
'Cause I love you,
Just the way you look tonight.
 
M

Membre supprimé 1

Invité
#15
ouais enfin les textes en anglais sbien, mais j'apprécie pas autant qu'un texte en français :o
 

sigeanie

Grand Maître
#16
[citation=421915,1][nom]El Awrence a écrit[/nom]ouais enfin les textes en anglais sbien, mais j'apprécie pas autant qu'un texte en français :o
[/citation]t jamais content :pfff: :na:
 

Sinking

Grand Maître
#17
Le mec hamac - M

Polyphonie sauvage
Plus barjo que Bartock
Dissonnant dévisages
Toutes cette industrie toc
Chanteur à plumes
Au bec Musical
"L'orchestre de la Lune
Pour homme horizontal."

REFRAIN :
Ode à la flemmardise tranquille
Je me déguise
en loukoum géant
sur un tapis volant.
Au volant velu d'un tapis volant....
Han-an Han-an han-an-an
Han-an han-an han-an-an

Quelques microscopiques
Fonctionnaires de vacances
Consciencieusement me piquent
Pour me rappeler ma chance

Sans raison, ils ne cessent de sévir
Comme une contravention, pour excès de plaisir.

REFRAIN

Le bonheur ne dure pas
Voilà ce qu'on me dit
Dans mon sommeil j'écrase
Ces malheureux non-dits.

REFRAIN

 

rip666

Grand Maître
#18
TRUST - Monsieur Comedie

C’est un peu facile de dicter des messages
Quand on est au chaud à l’abri des assauts
Pendant que tout un peuple criaient démission
Et tombait sous les balles
Le retour tant attendu est arrivé
Monsieur Comédie l’avion il l’a repris
Dans un bain de foule il est rentré au pays
Ca sent l’épuration

Sous sa peau flasque blindé comme un tank
Il vivait sous une tente protégé comme une banque
Durant tout son exil il n’a fait que prières
Derrière le vieux croyant se terrait le tortionnaire

De quoi est fait demain ? on l’a su assez tôt
Le soleil ne brille plus à Neauphle-le-Château
Impotent le vieillard a relancé la bagarre et rempli les prisons
Nouvelle dictature exécutions sommaires
Les femmes doivent se voiler la musique prohibée
Ils massacrent leurs frères tout devient absurde

Sous sa peau flasque blindé comme un tank
Il vivait sous une tente protégé comme une banque
Durant tout son exil il n’a fait que prières
Derrière le vieux croyant se terrait le tortionnaire

Il a sa place à l’hospice et non dans la police
L’être humain est repu il est rassasié dose d’atrocité
C’est un peu facile de dicter des messages
Quand on est au chaud à l’abri des assauts
Pendant que tout un peuple criaient démission

Sous sa peau flasque blindé comme un tank
Il vivait sous une tente protégé comme une banque
Durant tout son exil il n’a fait que prières
Derrière le vieux croyant se terrait le tortionnaire
[:hunk]
 
M

Membre supprimé 1

Invité
#19
[citation=421918,1][nom]sigeanie a écrit[/nom]t jamais content :pfff: :na:
[/citation]:hello: [:tony soprano] [:hellosad] [:sadhello]

[:leso] [:geek]

[:abricot] [:grosminet] [:joce]
 

Sinking

Grand Maître
#20
Manque de cul - M

Je m'suis r'trouvé,
Fauché faute de veine
Plumé qu'à c'la n'tienne,
Plus d'carte de crédit
haan
Mauvais au jeu,
Mauvais en haleine,
Looser en amour,
Allez, à qui l'tour ?
Han

REFRAIN :
Et je regarde ma vie en pleurant sur mon manque de cul
Rien n'va plus
Et je regarde les filles en pleuran-ant sur mon manque de cul
Rien n'va plus

J'triche sur mon âge...
Au jeu, j'ai toujou-ours
été très très sage
D'ailleurs c'est dommage...
C'est c'qui me rend malheureux
Blacke Jean Jack ils me surnommaient
Mais quel ridicu-ule sobriquet
alors je mise et je remise
ma chemise.

Plus, un peu plus, beaucoup plus, encore plus, toujours PLUS,
Encore, encore, ça vient, ça vient, plus fort, plus fort,
Ca vient, ça vient...
Et puis poum ! plus rien du tout....
A poil, plumé, pas pourri gâté,
Non, plutôt mal barré,
C'est l'enjeu du jeu.... TOUT SUR LE TAPIS !
Je perds mon fric,
Je perds mon froc,
Je perds ma trique, j'la vends au troc,
C'est le yin et le yang du Franc, du Yen...

REFRAIN

J'entendais: "Vends pas ta raison...... C'est une machination !"
421, j'sens qu'ça vient, j'sens qu'ça vient,
Rouge ou Noir...un cauchemar !
Les mauvais jours, j'suis mauvais joueur,
Je sais, les bonjours courent toujours,
Fauché jusqu'au strip tease,
J'me fous a poil, quelle bêtise,
Ce s'rait comme une mauvaise série à la Dallas,
On m'appellerait, Black JJ de Las Végas...

REFRAIN

Machine à sous, machine à cons, machination.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
Aucun membre en ligne actuellement.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
861 849
Messages
7 743 485
Membres
1 582 326
Dernier membre
togna
Partager cette page
Haut