[Topic Nanimaux] L'ABC des Animaux

  • Auteur de la discussion Storos
  • Date de début

Storos

Modérateur cochon
Staff
#1
Encore un topic animalier me direz-vous?

Peut-être, mais le but est ici d'en savoir plus sur nos amies les bêtes de manière ludique.

Par conséquent, il va s'agir de poster dans l'ordre alphabétique des photos d'animaux accompagnées de quelques faits marquants les concernant.

Mais comme tout jeu doit avoir des règles:

- On ne peut poster qu'une photo par jour et par personne

- la largeur (et hauteur) maximale d'une photo est de 600 pixels.

- On doit obligatoirement ajouter des informations instructives, insolites où étonnantes concernant l'animal en question (c'est un topic culturel après tout)

- L'animal posté doit suivre alphabétiquement le précédent (exemple: un lama peut être suivi d'une mangouste et un sanglier peut être suivi d'un tapir).

- Quand on arrive à Z, on recommence à A

Simple non? ;)


Pour la présentation des messages:

* Un titre en gras : " X comme XXX" avec la lettre et le nom de l'animal

exemple: A comme Aï

* la photo

* le texte avec les quelques faits marquants

Et c'est moi qui poste le premier pour lancer la machine! [:storos:6]
 

Storos

Modérateur cochon
Staff
#2
A comme Aï

abc ai.jpg

- L'aï (ou "paresseux") est un mammifère d'amérique tropicale qui vit de 30 à 40 ans

- Il vit dans les arbres, suspendu aux branches par ses griffes.

- Suivant son espèce, le paresseux a 2 ou 3 griffes à chaque "main", et celles-ci peuvent faire jusqu'à 6 cm de long. Ces griffes puissantes lui servent à se suspendre aux branches mais, surpris à terre, il peut s'en servir pour se défendre.

- Il possède 18 dents, qui ressemblent toutes à des molaires et lui permettent de broyer les feuilles qui constituent sa nourriture. Ses 8 à 9 vertèbre cervicales lui permettent de tourner la tête à 270°.

- C'est un solitaire qui ne s'accouple que tous les 2 ans La mère délaisse le petit après 6 mois mais celui-ci continue à la suivre jusqu'à l'âge de 1 an.

-La suivre n'est pas une tâche très compliquée: les paresseux se déplacent à une vitesse inférieure à 10m à la minute (0,6 km/h). De toute façon, il est rare qu'un paresseux se déplace de plus de 35m en 24h, et la plupart changent rarement d'arbre.

- Son pelage contient un véritable écosystème (algues unicellulaires, acariens et insectes).

- Il descend tous les 8 jours déféquer au pied de son arbre. Il recouvre ses crottes de feuilles avant de remonter. :heink:

Vous saurez tout sur cet animal vraiment étonnant en lisant cet article.
 
Dernière édition:

thor37230

Grand Maître
#3
B comme Binturong

abc binturong.jpg

- Poids : 9 à 14 kg
- Corps : 65 à 95 cm de long
- Queue : 56 à 89 cm de long

Son régime alimentaire est principalement composé de végétaux.

On connaît encore bien mal le mode de vie du binturong dans la nature. C'est un habitant solitaire des grandes forêts d'Asie tropicale et il n'est commun nulle part, ce qui est la règle pour tous les animaux forestiers tropicaux. De surcroît, ses mœurs sont entièrement nocturnes, aussi y a-t-il fort peu de chances qu'on le rencontre au hasard d'une randonnée en forêt. Le binturong passe la journée enroulé sur lui même, confortablement installé dans une fourche d'arbre ou au fond d'un tronc creux. C'est un animal arboricole, qui grimpe à merveille ; au sol il se déplace mal en sautillant plutôt qu'en marchant. Il lui arrive de cheminer suspendu sous une branche à la manière des paresseux. Il est à noter que l'odeur du musc du binturong s'apparente à celle du pop-corn chaud. Le binturong a pour habitude de brosser sa queue contre un arbre. Lorsqu'il aperçoit d'autres congénères, il annonce sa présence par un hurlement.

On l'appelle parfois chat-ours ; son nom de "binturong" nous vient du malais. Cet animal au poil hirsute a la particularité de se laisser apprivoiser relativement facilement par l'homme. Il semble par ailleurs que cette faculté soit à l'origine de la prolifération de l'espèce en captivité. Il devient très affectueux envers ses maîtres, aussi l'élève-t-on souvent pour cette aptitude et non pour sa valeur spectaculaire. Il y a lieu toutefois de se méfier de son humeur versatile, car lorsqu'il est apeuré ou en colère, il peut se muer en une véritable furie. Ses morsures sont par ailleurs profondes et douloureuses.
 
Dernière édition par un modérateur:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#4
C comme Carcajou

abc carcajou.jpg

- Le carcajou mesure entre 80 et 110 cm et peut peser jusqu'à 18kg. Il est armé de griffes semi-rétractibles et de dents solides.

- Il appartient à la famille des mustelidés, comme la belette, le furet, le blaireau, la moufette ou la loutre.

- Les femelles donnent naissance à des portées de 1 à 5 petits par an mais beaucoup ne survivent pas, victimes de prédateurs, car la mère doit souvent les laisser pour aller chasser. Une fois arrivés à l'âge de 1 ou 2 ans, les jeunes gloutonss'éloignent très souvent de plus de 300 km pour se trouver un territoire.

- Sa répartition est "circumpolaire": on le trouve surtout dans toutes les régions les plus au nord du globe (Canada, Russie, Scandinavie, ...).

- Le nom "carcajou" vient de la prononciation en vieux français du nom donné par les indiens Micmacs: "Kwi'kwa'ju", ce qui signifie "esprit maléfique".

- Il est aussi appelé "glouton". Cela viendrait du scandinave ancien "fjellfras" ("chat des montagnes") qui aurait été phonétiquement transformé en allemand en "Vielfraß" ("qui mange beaucoup"). L'allemand aurait été traduit par "glouton" en français ("gulo" en latin).

- En anglais,on l'appelle "Wolverine" (d'où lenom du personnage des comics Marvel). Il est aussi surnommé "ours-moufette" car il marque sa nourriture et ses points de repère d'un mélange d'urine et de musc.

- Son habitat est la taïga et la toundra. Il peut faire jusqu'à 40km par jour pour chasser. Un mâle règne sur un territoire de près de 1000km² (100km² pour la femelle).

- Il vit environ 10 ans à l'état sauvage et 15 ans en captivité.

- C'est principalement un carnivore. Il se nourrit surtout de carcasses de gros animaux morts mais il peut également chasser des petits mammifères et parfois même des caribous...

- Le carcajou a gagné la réputation d'animale le plus féroce de la planète. Malgré sa taille, il n'hésite pas à disputer leurs proies aux ours. Son instinct de survie impressionnant fait qu'il se défend et défend sa nourriture avec une férocité inégalée (d'où son nom "d'esprit malfaisant" donné par les indiens micmacs).

- Certaines théories avancent que la bête du Gévaudan était un glouton de grande taille en se basant sur les descriptions de l'époque (raie noie sur le dos, flancs rouges,...).
 
Dernière édition:

jimmy59

Grand Maître
#5
D comme Diable de Tasmanie

abc diable de tas.jpg

Le diable de Tasmanie ou sarcophile (littéralement : qui aime la viande) (Sarcophilus harrisii) est une espèce de marsupial ne vivant plus que sur l'île de Tasmanie en Australie. Il avait disparu du « continent » australien environ 400 ans avant l'arrivée des premiers colons européens en 1788. Longtemps considéré comme une menace pour le bétail, il a été chassé impitoyablement jusqu'à ce qu'il soit protégé en 1941. Depuis les années 1990, un grand nombre de représentants de l'espèce sont victimes d'une tumeur cancéreuse transmissible (Devil facial tumour disease) par morsure qui réduit fortement sa population.

Il est caractérisé par sa fourrure noire, l'odeur forte qu'il dégage lorsqu'il est stressé, son hurlement fort et inquiétant et son tempérament agressif envers ses congénères quand il mange.

Cette espèce est la seule survivante du genre Sarcophilus mais il existe encore d'autres marsupiaux carnivores (Dasyurus).

Description physique:
Le diable de Tasmanie est devenu le plus grand marsupial carnivore en Australie après la disparition du tigre de Tasmanie - aussi connu sous le nom de thylacine - en 1936. De la taille d'un chien, il est de constitution trapue et épaisse, avec une grande tête et une queue boudinée. La graisse corporelle étant emmagasinée dans la queue, cette dernière sera souvent plus étroite chez un sujet malade. Fait inhabituel pour un marsupial, ses pattes antérieures sont légèrement plus longues que les postérieures. Le diable peut courir à 13 kilomètres à l'heure sur de courtes distances. La fourrure est habituellement noire, bien que des taches blanches irrégulières sur la poitrine et le croupion soient communes. Les mâles sont habituellement plus grands que les femelles : une longueur de 652 mm (tête comprise), avec une queue de 258 mm et un poids moyen de 8 kg. Les dimensions respectives de la femelle sont de 570 mm, 244 mm et 6 kg. L'espérance de vie moyenne, de six ans dans la nature, peut être plus longue en captivité.

De longues moustaches se trouvent autour de la gueule et en touffes sur le dessus de la tête. Elles lui permettent de localiser des proies lorsqu'il fourrage dans l'obscurité et de situer les autres diables lors du repas. Agité, le diable peut produire une odeur forte dont l'âcreté rivalise avec la mouffette. L'ouïe étant son sens dominant, il jouit également d'un excellent odorat. Puisqu'il chasse la nuit, sa vision semble meilleure en noir et blanc. Dans ces conditions, il peut détecter des objets en mouvement, mais il a des difficultés pour voir les objets statiques. Proportionnellement à sa taille, le diable est le mammifère aux mâchoires les plus puissantes. Ceci étant dû en partie à la longueur de sa tête. Un diable de Tasmanie a également un jeu de dents qui croissent doucement sur toute sa vie.

Source Wikipédia (pas le courage d'écrire tout moi même). :D

EDIT COCHONESQUE:

J'ai ajouté le titre... Et il faudrait ne mettre qu'une seule photo pour respecter les règles... :o
Néanmoins, le diable de Tasmanie est un bon choix... :D


Photo édité! Je n'avais pas vue pour cette règle. ;)
 
Dernière édition par un modérateur:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#6
E comme Échidné

abc echidné.jpg

- L'équidné est un petit mammifère marsupial qui ressemble un peu à un hérisson.

- Il vit en océanie, principalement en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie.

- La taille des échidnés varie de 30 à 90 centimètres et leur poids de 2,5 à 10 kilogrammes.

- Il peut vivre jusqu'à 50 ans (généralement 35 ans en captivité).

- Il existe deux espèce d'échidné, la principale différente étant dans la taille des pattes et surtout du nez.

- Il est doté d'une (très) longue langue couverte d'un liquide gluant qui lui permet de capturer les insectes dont il se nourrit (surtout des fourmis et des termites).

- C'est un animal solitaire qui se défend contre les prédateurs en se roulant en boule et en hérissant ses piquants. Il peut également s'enfouir dans le sol grâce à ses griffes.

- De plus, il est à noter que ses pattes sont pourvues de crochets à venins dont la piqûre est extrêmement douloureuse pour l'homme.

- Il a la particularité de pondre des œufs. Mais sa température interne relativement peu variable et ses mamelles (mêmes rudimentaires), le font classer parmi les mammifères.

- Il pond généralement un œuf à la fois (plus rarement deux). Celui va éclore dans une poche ventrale. Nu à la naissance, le jeune reste à l'intérieur de celle-ci pendant 6 à 8 semaines, léchant le lait qui s'écoule des glandes mammaires débouchant dans la poche.

- Lorsque les piquants du petit ont poussés, la mère l'extrait de la poche avec ses griffes et le dépose dans un terrier creusé à cet effet et dans lequel il restera plusieurs semaines.

- Quand la mauvaise saison arrive, l'échidné tombe en léthargie et peut rester sans manger pendant plus de 2 mois.

- L'échidné figure sur la pièce australienne de 5 cents.
 
Dernière édition:

labul67

Helper
#7
F comme Fou de Bassan

abc fou.de.bassan.jpg

Le fou de Bassan est un grand OISEAU marin de la famille des sulidés. Long de 1 m, ses ailes déployées ont une envergure de 1,70 m. Il a un assez long cou, un bec et une queue allongés et pointus. Il vient au monde couvert d'un duvet blanc qu'il troque contre un plumage brun foncé qui s'éclaircit peu à peu et devient blanc vers l'âge de 4 ans. D'autres espèces vivent dans toutes les parties du globe. Celle d'Europe doit son nom à l'ÎLE de Bass Rock en Écosse. On l'a surnommé "fou" parce qu'on le croit stupide. Il n'est que trop confiant et se laisse approcher trop facilement par les hommes dont il ne se méfie pas.

Le fou vit en colonies de plusieurs milliers d'individus. Sa femelle ne pond qu'un oeuf, dans un nid sommaire de VARECH, au milieu des autres nids, et le couve à tour de rôle avec le mâle. Le fou passe une grande partie de sa VIE à PÊCHER. Il plonge d'une hauteur de 20 à 40 m et s'enfonce dans la MER jusqu'à 2 m pour se saisir de POISSONS, MAQUEREAUX ou SARDINES, qu'il avale sous l'EAU. Pour le forcer à se débrouiller seul lorsqu'il hésite à voler et à plonger, les parents l'abandonnent et ne lui apportent plus à manger. Au Pérou, on recueille le GUANO, matière formée par les déjections de millions d'oiseaux et qui se sont accumulées au cours des ANNÉES. Le guano est un engrais utilisé en AGRICULTURE.

EDIT cochonesque: L'image était toute riquiqui alors que je l'ai remplacée par une autre de plus grande taille. N'hésite pas à la remplacer par ton image préférée si tu ne l'aime pas... ;)
 
Dernière édition par un modérateur:

thor37230

Grand Maître
#8
G comme Géotrupe

abc géotrupe.jpg

Le géotrupe du fumier (Geotrupes stercorarius) est une grande espèce de coléoptère de la famille des géotrupes, noir à reflets verts, bleus ou violacés, peut être trouvé sur des bouses fraîches, crottins de chevaux et crottes de différents animaux. A cause de son goût prononcé pour les excréments, il a été surnommé "bousier".



Il est notamment caractérisé par la forme dite en massue (ou en brosse de pinceau) du dernier article de ses antennes. Il mesure 15 à 20 mm et vit essentiellement en société pour faciliter et assurer doublement le déplacement de sa nourriture.


Il joue un rôle majeur dans le recyclage de la matière morte et la dissémination de spores de champignons et bactéries du sol. Il entretient la fertilité des pâturages, mais peut être victime des traitement pesticides (antiparasitaires, de type Ivermectine) donnés aux animaux. Une seule bouse pouvant tuer jusqu'à 5000 coléoptères selon certains auteurs. Il semble assez maladroit au sol, mais peut voler, à l'aube et au crépuscule par temps chaud en été. il n'est pas réputé parcourir de grandes distances et pourrait également souffrir de la fragmentation des milieux naturels. Il accumule des fragments d'excréments qui nourrissent ses larves.
 
Dernière édition par un modérateur:

labul67

Helper
#9
H comme Hamster

abc hamster.jpg



Il existe différentes races de hamsters. La plus connue étant le hamster doré. Le hamster a été découvert au siècle dernier en 1839 par un britannique, mais il semble qu'il ait été oublié, jusqu'en 1930 où un terrier fut (re)découvert.

Le hamster est une boule de poils très douce, très agile, et toujours très propre. Il est difficile de ne pas craquer devant un hamster qui vous regarde avec attention, suit vos mouvements, et vous demande de le laisser sortir. Mais ne vous fiez pas trop aux apparences. Même s'ils peuvent être gentils avec nous, ce sont des solitaires qui peuvent agresser violemment un congénère, quelquefois mortellement.

Les hamsters sont des rongeurs qui vivent environ 2 ans ou plus s'ils sont robustes et bien traités. Les chiffres relatifs aux poids, aux tailles, à la reproduction, ... varient en fonction des espèces, je ne tiens pas à en faire un récapitulatif complet.

Les hamsters ne poussent que rarement des cris, mais cela ne les empêchent pas de faire beaucoup de bruit. La journée ils dorment, et s'activent la nuit. A ce moment, ils grattent, escaladent, grignotent, ... Et c'est là un point essentiel à connaître avant de se décider à en adopter un : le hamster est un animal nocturne.

le hamster adore la musique
 
Dernière édition par un modérateur:

jimmy59

Grand Maître
#10
I comme Iguane marin



L’iguane marin (Amblyrhynchus cristatus) est un iguane que l’on trouve uniquement dans les Galapagos. Il possède une aptitude unique parmi les lézards modernes : vivre et fourrager dans la mer. Il s’est étendu sur toutes les îles de l’archipel des Galapagoscapable. On l’appelle parfois l’iguane marin des Galapagos.
Il vit essentiellement sur les rivages rocheux des îles Galapagos, mais on l’aperçoit parfois dans les marécages et les mangroves.

Les iguanes marins sont normalement noirs, mais les jeunes iguanes portent une rayure dorsale plus claire. Certains spécimens adultes peuvent être gris également. A l’âge adulte, les mâles présentent des couleurs variables selon la saison. A la période de reproduction, les mâles adultes des îles du sud sont les plus colorés ; ils prennent une teinte rouge et vert canard, tandis qu’à Santa Cruz, leur teinte est rouge brique et noir ; à Fernandina, ils sont rouge brique et verdâtre. Les iguanes se distinguent également par leur taille, qui diffère selon l’île où ils vivent. Les iguanes vivant sur les îles de Fernandina et Isabela (noms des Rois d’Espagne) sont les plus grands des îles Galápagos. A l’opposé, les plus petits iguanes vivent sur l’île de Genovesa.

Les reptiles se nourrissent presque exclusivement d’algues, mais étant des animaux à sang froid, ils ne peuvent passer qu’un temps limité dans les eaux marines froides. Toutefois, en nageant simplement dans les eaux peu profondes autour de l’île, ils peuvent plonger à plus de 15 mètres de profondeur, pendant une demi-heure maximum. Après ces longues plongées, ils doivent se reposer au soleil pendant de longues périodes puisqu’ils doivent absorber rapidement de la chaleur tout en expulsant l’excès de sel à l’aide de leurs glandes nasales – ce qui laisse des traces blanches sur leur tête. Par ailleurs, lorsque l’iguane revient de ces longues plongées, il a froid et ne peut se mouvoir efficacement. Il est alors vulnérable aux prédateurs, et affiche donc une forte agressivité jusqu’à ce qu’il ait accumulé de la chaleur.

Les mâles adultes mesurent en moyenne 1,30 mètre de longueur, les femelles mesurant environ 0,60 mètre à l’âge adulte. La taille des iguanes marins s’adapte selon les conditions de nourriture disponibles. Durant les périodes où le volume d’algues décroît (ce qui peut durer jusqu’à deux ans), la longueur de certains iguanes peut diminuer de 20%. Lorsque les conditions de nourriture redeviennent normales, les iguanes retrouvent leur taille initiale. On suppose que les os de l’iguane raccourcissent, car une simple réduction des tissus conjonctifs ne représenterait qu’une variation de 10%.

(Source BBC worldwide.)
 

KeyserSoze

AnimistrateuR
Staff
#11
J comme Jaguar



Le jaguar (Panthera onca) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. C'est l'un des quatre « grands félins » du genre Panthera, avec le tigre, le lion et le léopard. Son aire de répartition actuelle s'étend du Mexique à travers la majeure partie de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud jusqu'au nord de l'Argentine et du Paraguay. Hormis des errances occasionnelles de jaguars originaires du Mexique, le jaguar est une espèce extirpée des États-Unis depuis le début des années 1970.

Ce félin tacheté ressemble physiquement au léopard, mais il est généralement plus grand et d'apparence plus massive. De plus, son habitat et son comportement ont des caractéristiques plus proches de celles du tigre. Bien que la forêt tropicale dense soit son habitat de prédilection, le jaguar s'accommode d'une large variété de milieux ouverts et boisés. Il est fortement associé à la présence de l'eau et comme le tigre, c’est un félin qui aime nager. Le jaguar est un prédateur solitaire, qui chasse à l'affût, tout en étant opportuniste dans la sélection des proies. C'est aussi un superprédateur qui joue un rôle important dans la stabilisation des écosystèmes et la régulation des populations qu'il chasse. Il a développé une puissance de morsure exceptionnelle, même par rapport aux autres grands félins qui lui permet de percer les coquilles ou carapaces des reptiles et d'employer une méthode de mise à mort inhabituelle : il mord directement dans le crâne de sa proie et livre un coup fatal au cerveau.

Le jaguar est une espèce quasi menacée (NT) selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et ses effectifs sont en baisse. Il est notamment menacé par la destruction de son habitat plus ou moins liée à la fragmentation écopaysagère. Alors que le commerce international des jaguars ou de leurs dérivés est interdite, le jaguar est encore régulièrement tué par les humains, en particulier lorsqu'il entre en conflit avec les éleveurs et les agriculteurs d’Amérique du Sud. Bien que réduite, son aire de répartition reste large. Compte tenu de sa répartition historique, le jaguar a figuré en bonne place dans la mythologie de nombreuses cultures amérindiennes, y compris celle des Mayas et des Aztèques.

Il paraitrait même que Jaguar bosse sur une nouvelle version de la XJ 220 sortie en 1994 :



EDIT porcin: Dis donc Keyser, il est chouette ton jaguar, mais on avait dit une photo par article... Même si la XJ 220 est une belle tuture :miam: , ce n'est pas une raison pour faire du HS... :o

 

KeyserSoze

AnimistrateuR
Staff
#12
:ange:

Il bouge pas des masses ce topic ! Z'aimez pas les bêtes ?

[K comme Koala]



Le koala cendré (Phascolarctos cinereus) est un marsupial arboricole endémique de l'Australie.

Il mesure de 60 à 85 centimètres et son poids à l'âge adulte peut varier de 6 à 12 kilos. La taille et les proportions des adultes dépendent de l'âge, du sexe, de la nourriture, et de la région. En général, les koalas vivant sous les climats les plus froids sont plus gros et disposent d'une fourrure plus foncée et plus dense que ceux des régions plus chaudes. Mais il existe des exceptions. Ainsi, dans le fécond État de Victoria, les adultes pèsent jusqu'à 14 kg pour les mâles et 11 pour les femelles. Les poids moyens des individus vivant dans le nord sont plus faibles : jusqu'à 12 kg pour les mâles et 8 pour les femelles. Les koalas du Queensland, terre aride, sont en général plus petits : 8 kg pour les mâles et 6 pour les femelles.

Il vit en moyenne 10 ans pour les mâles et 15 ans pour les femelles.

Les koalas ont cinq doigts et orteils à l'extrêmité de chaque membre et le premier doigt est opposable (plus précisément les deux premiers doigts aux pattes avants, les trois premiers aux pattes arrières) ce qui leur permet de grimper plus facilement aux arbres. Comme tous les membres des diprotodontes, les pattes arrière des koalas ont l'index et le majeur fusionnés en un seul doigt, mais qui porte tout de même deux griffes. C'est l'un des rares animaux, avec les primates, à disposer d'empreintes digitales et ces empreintes sont comparables aux empreintes digitales humaines de sorte qu'il est difficile d'en distinguer l'origine.

Leurs dents sont adaptées à leur régime herbivore et comparables à celles de tous les diprotodontes comme les kangourous et les wombats. Ils ont des incisives tranchantes pour couper les feuilles séparées par un vaste diastème des molaires qui servent à les broyer.

La poche marsupiale des femelles est bien développée et s'ouvre par l'arrière, comme chez les vombatidés. Elle ne contient que deux tétons pour alimenter le bébé. Les oreilles sont rondes, poilues, et le nez, glabre, est très bombé. Autre particularité des Phascolarctidés, partagée avec les vombatidés, les embryons sont alimentés pendant la première partie de leur vie par un placenta allantoïdien.

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 2 à 3 ans, les mâles, de 3 à 4 ans. En bonne santé, une femelle koala peut donner naissance à un jeune tous les deux ans. La gestation est de 35 jours. Les jumeaux sont très rares, le premier couple de vrais jumeaux, nommé « Euca » et « Lyptus », né en captivité est né à l'Université du Queensland en 1999[3],[4]. La période de reproduction va normalement de décembre à mars, l'été dans l'hémisphère Sud.

Un bébé koala, appelé "Joey" par les Australiens, est glabre, aveugle et sans oreilles. À la naissance il mesure moins d'un centimètre de long et rampe vers la poche marsupiale située sur le ventre de sa mère (qui est fermée par un muscle que la mère peut serrer à volonté) et s'accroche à une des deux tétines. Les jeunes restent dans la poche pendant environ six mois, s'alimentant uniquement avec du lait. Pendant ce temps, ses oreilles se développent, ses yeux s'ouvrent et sa fourrure se développe. Il commence alors à explorer l'extérieur de la poche marsupiale. À peu près à ce stade, il commence à consommer de petites quantités d'excréments maternels afin d'acquérir les microbes qui lui seront nécessaires pour digérer les feuilles d'eucalyptus[5]. Le bébé koala restera avec sa mère pour une nouvelle période de six mois environ, agrippé sur son dos et se nourrissant à la fois de lait et de feuilles d'eucalyptus jusqu'au sevrage complet vers l'âge de 12 mois. Les jeunes femelles se dispersent dans les zones à proximité à ce moment-là, les jeunes mâles restent souvent avec leur mère jusqu'à l'âge de deux ou trois ans.

Il mange des feuilles d'eucalyptus, et en tire tout son apport d'eau, puisqu'il ne boit jamais au cours de sa vie. On attribue souvent le mot koala à une langue aborigène dans laquelle il signifierait « qui ne boit pas », mais l'origine du nom est en fait encore inconnue et à l'étude. Bien qu'il existe environ 600 espèces d'eucalyptus différentes, le koala ne peut manger les feuilles que de 20 espèces, ce qui implique un risque de disparition de l'espèce suite à une déforestation de son milieu de vie.o

Son métabolisme est lent. Il dort 18 heures par jour mais peut se déplacer rapidement et efficacement s'il se sent menacé.

Bien qu'habituellement discret, en période de reproduction, le mâle peut émettre un son très grave.

Quoi que certains pensent, le koala n'est pas un animal violent. Étant un animal souvent au repos, il préfère utiliser la fuite plutôt que la confrontation.

Chassé presque jusqu'à l'extinction pour sa fourrure dans la partie sud de l'Australie, il a depuis été réintroduit et son aspect si « mignon » lui fait bénéficier de la meilleure attention des officiels.

On ne connaît pas le nombre exact d'individus (évalué à 43 000 en 2009, comparativement à 100 000 en 2003) tous s'accordent à dire que l'espèce est, depuis plusieurs années, en déclin drastique. La cause tient pour beaucoup à la perte de son habitat, liée au développement urbain et routier. Mais les koalas sont aussi victimes de sécheresses à répétition, de mutations génétiques dues à des décennies de reproduction consanguine et de la chlamydiose qui affecte sa fertilité. Quant aux gigantesques feux de forêts qui ont ravagé le Sud de l'Australie durant l'été 2006, ils ont fait disparaître des milliers de koalas.

Dans le sud-est du Queensland, la situation est telle que le petit marsupial arboricole a été inscrit sur la liste des espèces en danger, avec un risque d'extinction dans moins de dix ans. Sur la liste rouge de l'IUCN, le koala est considéré comme quasi menacé. Cette menace est due à la déforestation de l'eucalyptus — essentiel à la vie du koala — utilisé pour fabriquer du mobilier de jardin.
 

Storos

Modérateur cochon
Staff
#13
L comme Lamantin

abc lamantin.jpg

- Le Lamantin est un mammifère marin imposant. En effet, c'est un animal qui peut mesurer plus de 6 mètres et peser jusqu'à 800 KG.

- Son corps a la forme d'un cylindre et possède une nageoire caudale aplatie et sans squelette, uniquement composée de muscles. Il est à remarquer que le lamantin diffère de son cousin le dugong par la forme de sa queue (qui se divise en deux chez les dugongs).

- Ses membres antérieurs sont dites « vestigiales » : elles sont munies « d'embryons » d'ongles, vestiges des temps anciens, qui maintenant s'apparentent plus à des nageoires en forme de palette qu'à des pattes.

- Il est doté d'une minuscule tête sans oreilles apparentes, de petits yeux myopes et d'une peau grise, épaisse et lisse (à l'exception de poils au niveau des lèvres).

- Le lamantin est un animal maladroit qui se déplace lentement.

- Ce qui fait la singularité de cet animal dans le règne des mammifère est qu'il ne possède que six vertèbres cervicales, au lieu de sept habituellement chez les autres mammifères.

- C'est un herbivore. On l'appelle d'ailleurs aussi "vache de mer", car il broute les végétaux au fond de l'eau ou en suspension (il peut en engloutir jusqu'à 50 kg par jour!), cependant il ne rumine pas.

- Le faible rendement énergétique des plantes dont il se nourrit l'empêche de vivre dans des eaux inférieures à 20°C et il préfère donc l'eau plus chaude.Il vit dans les eaux côtières peu profondes de l'Atlantique tropical (de la Floride à la Guyane, sur les côtes d'Afrique occidentale) ainsi que dans certains fleuves qui s'y jettent (Niger, Amazone essentiellement).

- Ajoutons que les plantes qu'il consomme contiennent beaucoup de silice qui provoque l'abrasion de ses dents. Mais ce n'est pas bien grave puisque celles-ci repoussent régulièrement!

- La femelle commence généralement à se reproduire vers l'âge de 7 ans. Au terme d'une gestation de 13 mois, elle donne naissance à un petit d'environ 30 kg. La mère allaite son petit dans l'eau.

- Une femelle lamantin peut nourrir deux petits à la fois. C'est malgré tout un phénomène exceptionnel, car ces animaux de l'ordre des siréniens font rarement deux petits. Il arrive cependant qu'un orphelin soit adopté par une nourrice qui n'est pas sa mère.

- La mère élève son petit pendant près de deux ans et le père ne sera jamais loin, pour les protéger et les câliner - l'animal, qui est totalement inoffensif, adore les câlins ! -, mais la femelle pourra aussi décider de partir ensuite avec un autre lamantin. Pas de meute, donc, mais des petits groupes qui se font et se défont.

- La durée de vie du lamantin est de 30 ans.

- Le lamantin, espèce protégée, a aujourd'hui disparu de certaines régions où on le trouvait autrefois. En effet, plus de lamantin à la Martinique ou à la Guadeloupe, et sa population est devenue très rare en Floride. Les causes de sa disparition sont nombreuses (chasse, braconnage, pollution, barrages sur les fleuves, destruction de l'écosystème, choc avec les bateaux ou leurs hélices,...).

- Cet animal peu farouche a la particularité d'être particulièrement pacifique, doux et inoffensif. Il passe ses journées à dormir, manger et chercher des câlins. Il apprécie aussi particulièrement la compagnie des plongeurs et des chercheurs et n'hésite pas à leur quémander des caresses.

- Cela semble incroyable, mais la silhouette des lamantins et leur chant mélancolique semblable à une lamentation serait à l'origine de la légende des sirènes. Difficile pourtant de les imaginer en créatures de rêves! :D
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#14
M comme Markhor

abc markhor.jpg

- Le Markhor est un bovidé caprin apparenté au bouquetin dont il diffère par ses incroyables cornes torsadées.

- La taille des cornes peut aller de 50cm à 1,5m, elles sont généralement plus petites chez la femelle que chez le mâle.

- Le mâle mesure de 90 cm à 1 m au garrot et pèse de 80 à 100 kg. Plus petite, la femelle pèse environ moitié moins. Il peuvent vivre jusqu'à 12 ans en captivité.

- Sous le menton, mâle et femelle portent une barbiche pouvant atteindre 20 cm de longueur, tandis qu'un très long pelage habille le poitrail du mâle.

- Le markhor vit dans les hautes montagnes de l'Asie centrale, où il vit exclusivement parmi les rochers escarpés, à la façon du bouquetin des Alpes. Il est à l'aise dans les gorges et falaises abruptes, car il a le pied extrêmement sûr.

- Mâles et femelles vivent dans des groupes distincts de 6 à 15 têtes, sauf pour la reproduction où ils se rassemblent en troupeaux de 15 à 30 individus.

- Au début de l'époque des amours, les mâles rivaux se battent à grands coups de cornes. Ce sont avant tout des combats rituels et symboliques, mais il arrive cependant souvent que ces rixes dégénèrent, prenant un caractère plus sérieux: un des combattants trébuche parfois et va s'écraser au fond d'un abime.

- Le markhor est un herbivore qui ne nourrit de de pousses, d'herbe, de rameaux et de feuilles.

- Son nom est étonnant car il vient du persan "mar" (serpent) et "khor" (mangeur). Or il s'agit d'un herbivore convaincu... :heink: On pense que ce nom pourrait venir de leur réputation de tueurs de serpents (ils les écrasent à coup de sabots), ou peut-être de la forme de leurs cornes qui font penser à des serpents enroulés.

- Malheureusement, ses fabuleuses cornes font aussi que le markhor est aujourd'hui menacé d'extinction en raison d'une chasse abusive et placé sur la liste des espèces protégées.

- Cela n'empêche pas le Pakistan d'en autoriser la chasse pour les riches touristes qui sont prêts à payer le prix fort... :pfff:

- La majorité des photos de markhors que l'on trouve sur le net sont ainsi des photos de Markhors morts, prises en souvenirs par des pourris de chasseurs de trophée... :fou:
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#15
N comme Nasique

abc nasique.jpg

- Il s'agit d'un singe asiatique dont le mâle mesure environ 70cm pour 20kg. La femelle est un peu plus petite.

- Le nasique doit son nom à son appendice nasal vraiment impressionnant: son nez long et mou peut atteindre chez le mâle des proportions telles qu’il peut descendre jusqu’au-dessous du menton.

- Ce nez est d'une importance capitale pour le nasique car plus il est impressionnant, plus il attirera de partenaires sexuelles. Comme quoi, les canons de la beauté sont parfois surprenants... :D

- Le nasique est un singe asiatique qui habite dans les forêts pluviales de l’île de Bornéo. Il est parfaitement adaptatés aux mangroves de l'île qui constituent son habitat.

- En effet, il est très agile et se déplace facilement de branche en branche. De plus, contrairement à la majorité des singes, c'est un très bon nageur.

- Il n'hésite pas à plonger dans l'eau d'une hauteur de 15m et à s'y réfugier en cas de danger.

- Il s’alimente de feuilles, de jeunes poussent, de bourgeons, de fruits et de graines qui lui sont essentielles.

- Les bactéries virulentes de son estomac lui permettent de digérer des végétaux non comestibles pour les autres espèces. En revanche, la consommation de simples fruits mûrs cueillis hors de son habitat peuvent lui être fatals.

- Le nasique vit en groupe mais se sépare des autres pour la nuit, seules les femelles restent avec leurs petits.

- Si un nasique est dérangé, sa face devient rouge.

- Il est actif sexuellement toute l'année. Les femelles ne peuvent avoir qu'un seul bébé à la fois et leur gestation dure environ 166 jours. La mère s'occupe de son petit jusqu'à sa maturité. Le petit s'agrippe à la fourrure de leur mère pour la première étape de sa vie.

- Malheureusement, le nasique fait partie des espèces menacées, à cause de la chasse mais surtout aussi à cause de la disparition de son milieu naturel, en particulier des mangroves.
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#16
O comme Oreillard

abc oreillard.jpg

- Cette petite chauve-souris assez répandue, qui pèse entre 5 et 11 grammes, à la particularité de posséder des oreilles impressionnantes qui peuvent parfois approcher la taille de leur corps!

- Elle mesure 4 à 5 cm de long, 13 si on ajoute les oreilles et les avant-bras.

- Il existe deux espèces d'oreillards, surtout différentiées par leur pelage: l'oreillard roux, brun roux sur le dos, blanchâtre sur le ventre et l'oreillard gris, qui a le dos gris faiblement nuancé de brun, avec un ventre gris clair.

- L'oreillard roux est une espèce caractéristique des forêts de plaine et de moyenne montagne (observé jusqu'à 2000 m). On le connaît aussi fréquentant les parcs et jardins des villages et des villes. L'oreillard gris semble plutôt préférer les zones de montagne. Il paraît abondant dans les vallées humides et chaudes (ce qui ne l'empêche pas d'être aussi présent dans les forêts de plaine...).

- On trouve leurs colonies dans les fentes des arbres, les nichoirs et dans les greniers. Certains individus apprécient les espaces restreints et occupent des gîtes derrière des écorces décollées, dans des trous de rochers, derrière des volets et dans les fissures des bâtiments.

- Ils se mêlent régulièrement à d'autres espèces. Il arrive que les deux espèces vivent parfois en colonie dans le même essaim.

- Ils hivernent d'octobre/novembre à fin mars début avril, mais supportent des températures négatives.

- En dehors des périodes de reproduction, les oreillards sont des animaux généralement solitaires, on les trouve rarement en petits groupes de 2 ou 3 individus. Les colonies se rassemblent en avril/mai et réunissent en moyenne une vingtaine d'individus, rarement 50 femelles, exceptionnellement plus de 100 chauves-souris.

- Les femelles atteignent leur maturité sexuelle dans la 2ème année. La copulation a lieu en automne, parfois pendant l'hiver. Elles donnent naissance à un petit par femelle. Les jeunes ouvrent les yeux à 6 jours, et dressent les oreilles à 11 jours. Ils prennent leur premier envol dans la deuxième quinzaine de juillet. Les individus se séparent à la fin de l'été, et profitent de l'automne pour rechercher de nouveaux gîtes pour passer l'hiver.

- La longévité de l'oreillard est d'au moins 22 ans pour l'Oreillard roux, et de 15 ans pour le gris.

- L'oreillard est exclusivement insectivore et chasse habituellement à moins de 2 km de son gîte. Grâce son vol stationnaire, il peut venir chercher ses proies directement sur les feuilles des arbres. Même si leur activité est principalement nocturne, on peut parfois voir des oreillards chasser des insectes dans les prairies en milieu de journée.

- Il est à noter que sa très bonne vue et son ouïe permettent à l'oreillard de se dispenser de son écho-sonar!
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#17
P comme Pangolin

abc Pangolin.jpg

- Le Pangolin est un fourmilier entièrement recouvert d'écailles de couleur rouge. Son museau, son ventre et l'intérieur de ses pattes ne sont pas recouverts d'écailles.

- Son corps est allongé et mesure de 30 à 80 cm de longueur. Sa queue est parfois plus longue que son corps. Ses pattes sont courtes et il a 5 doigts ornés de griffes. Ses griffes puissantes lui servent aussi bien à creuser le sol et à grimper aux arbres, qu'à briser les termitières.

- C'est un mammifère dont la langue est très longue, 25 cm, et il n'a pas de dents.

- Les pangolins vivent en Afrique et en Asie du Sud-Est, dans les forêts et les savanes. Ils aiment les terrains sableux où ils peuvent trouver leur nourriture.

- C'est un animal insectivore qui se nourrit de termites et de fourmis qui restent collées à sa langue. Sa vue est médiocre, mais son odorat et son ouïe sont très développées.

- En général ce sont des animaux nocturnes. Pendant la journée, il se repose: les espèces terrestres creusent un terrier et les espèces arboricoles — telles le pangolin à petites écailles — utilisent leur queue pour grimper et s’enrouler autour des branches

- En cas de danger, le pangolin rabat sa tête entre ses pattes antérieures et s'enroule sur lui-même. Il peut blesser l'attaquant en contractant ses puissants muscles afin de hérisser ses écailles.

- Le pangolin est un solitaire qui ne rencontre la femelle que pour la reproduction. Après l'accouplement, la femelle ne donne naissance qu'à un seul petit qui s'accroche sur le dos de sa mère. Les écailles des petits n'apparaîtront que quelques jours après la naissance.

- Le pangolin appartient à la liste des espèces menacées, principalement à cause de la chasse exagérée que lui livre l'homme (certaines médecines asiatiques préconisent des traitement à base de pangolin pour le traitement des allergies...).

- La vie d'un pangolin a une durée qui va jusqu'à 13 ans. Il est a remarquer que cette durée de vie n'excède pas quelques mois en captivité. Seuls quelques rares zoos ont réussi à conserver des pangolins, et un seul a le reproduire .
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#18
Q comme Quokka

abc quokka.jpg

- Le Quokka est un petit marsupial, de la même famille que les kangourou ou les wallaby.

- C'est l'un des rares marsupiaux à avoir une vision trichromatique comme les primates.

- Il pèse de 2,5 à 5 kg et mesure de 40 à 54 cm de long, avec une petite queue -pour un marsupial- d’une longueur de 25 à 30 cm.

- C'est un animal trapu, avec des oreilles rondes, une tête courte et large. Ses pattes arrières sont moins puissantes que celles des autres kangourous et il se déplace soit en sautant sur ses pattes arrières,soit en marchant sur ses quatre membres.

- Il peut grimper dans les petits arbres et les arbustes.

- Il vit principalement en groupe dans les zones herbeuses et les fourrés.

- Il se nourrit de plantes, de graminées, de plantes grasses, de feuilles mais aussi de racines qu'il déterre ou de petits insectes.

- Il peut rester plusieurs mois sans boire!

- C'est un animal nocturne qui sort de son abri dans les broussailles où il a passé la journée à dormir à la tombée du jour. Il se regroupe en bandes de plus de cent individus pour se nourrir. Il retournera dans son abri au lever du jour.

- Les accouplements ont lieu en hiver et la gestation dure 27 jours. A sa naissance le petit ne pèse que 0,6 g. Il rampe alors jusqu’à la poche marsupiale où il s’accroche à une tétine. Il commence à quitter la poche marsupiale à l’âge de 6 mois mais il s’y réfugie encore jusqu’à 10 mois.

- Il vit uniquement en Australie. On en trouve sur le continent, dans la région de Perth, mais il est principalement présent sur deux îles où les européens n'ont pas introduits de prédateurs: l’île de Rottnest près de Perth et l'île de Bald, près d'Albany.
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#19
R comme Ratel

abc Ratel.jpg

- Le ratel (anciennement appelé "zorille") est un mammifère que l'on peut trouver du nord de l'Inde à la péninsule arabique et dans toute l'Afrique (sauf à Madagascar).

- Ce cousin éloigné du blaireau n'est pas très grand (60 à 77 cm de long pour 30cm au garrot) et pèse en moyenne 12kg (moitié moins pour les femelles). Il est doté de puissantes griffes qui lui permettent de se défendre, d'attaquer, ou de creuser des terriers.

- Il vit surtout la nuit, mais il lui arrive de chasser de jour lorsque le temps est couvert ou pluvieux.

- En zone désertique, le ratel, pour se « refroidir », s’allonge sur le dos exposant son ventre à la légère brise du désert et s’asperge de sable lorsque sa température interne est supérieure à celle du sable.

- Il est surtout connu pour sa férocité qui n'est sans doute égalée que par celle du carcajou. Cependant à la différence de celui-ci qui attaque lorsqu'il est provoqué, le ratel attaque juste parce qu'il a les nerfs.

- Il ne connait pas la peur et n'hésite pas à s'attaquer à des buffles ou à des gnous. Il est également capable d'attaquer des serpents qui sont son met favori et même le terrible cobra du Cap lui sert de nourriture!

- Il est bien protégé par une peau épaisse et élastique qui offre peu de prise aux prédateurs et aux crochets à venin des serpents (il est de toute façon très résistant au venin!).

- Omnivore, il mange également des fruits comme des melons qui lui apportent beaucoup d'eau. Il raffole aussi de miel, d'où son nom anglais de "honey badger".

- Pour se procurer du miel, il s'associe souvent à un oiseau appelé "indicateur" qui vole bas en chantant pour le guider vers les ruches sauvages. Le ratel s'attaque alors à la ruche avec ses griffes pour manger le miel, ignorant les piqûres des féroces abeilles africaines. L'oiseau arrive alors après son départ pour récupérer la cire et les larves.

- Une curiosité morphologique: le ratel peut courir avec autant d'aisance vers l'arrière que vers l'avant... :heink:

- Vu son caractère, il n'est pas étonnant que le ratel vive seul, plus rarement en couple, jamais en groupe.

- La femelle met au monde 1 à 2 petits après une gestation de 180 jours. Ces petits resteront près d’elle pendant un an. L’apprentissage de la chasse est assez long. Il faut attendre environ 18 mois pour que le jeune devienne indépendant et chasse seul. Il quitte alors sa mère et cherche son propre terrier.

- Il est à noter que peu après leur naissance, les petits sont déjà aussi féroces et courageux (voire caractériels) que leur mère.

- Si un bébé ratel est capturé très jeune (juste après sa naissance, lorsqu'il a encore les yeux fermés), il est possible de l'élever et de le garder comme animal de compagnie. Il peut même devenir un compagnons de jeu pour des enfants... enfin, avec précautions parce que même ainsi il garde un caractère de cochon, grogne tout le temps et mord fréquemment... :sweat:
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#20
S comme Seps strié

abc seps strié.jpg

- Le seps strié (aussi appelé "scinque à trois doigts") est un lézard qui peut parfois atteindre 40cm de long.

- Il doit son nom aux lignes longitudinales sombres qui marquent son dos (elles ne sont pas toujours très visibles). Son ventre est d'un blanc grisâtre, parfois presque nacré.

- Ses écailles sont parfaitement rangée le long du corps, comme un poisson, son corps à un aspect lisse et vernissé.

- Il est présent dans le sud de la France, en Italie et jusqu'en Afrique du Nord.

- On le rencontre dans les herbes hautes, principalement en montagne, mais à faible altitude, dans les endroits plutôt humides mais ensoleillés.

- Il hiberne 6 mois par an, pendant la saison froide.

- Il est souvent confondu avec un serpent à cause de sa tête dans l'alignement de son corps long et de ses minuscules pattes.

- Il se déplace généralement lentement, en se servant de ses pattes munies de trois doigts. Mais s'il est menacé, il les plaque contre son corps et s'enfuit en ondulant comme un serpent. Sa vitesse est alors surprenante.

- Il se nourrit principalement de limaces, d'escargots, de vers de terre, d'araignées et de perce-oreilles.

- Il atteint sa maturités sexuelle vers trois ou quatre ans. Les accouplement sont souvent assez violents.

- Le seps est vivipare : la femelle donne généralement naissance à 5 à 15 jeunes. La mortalité est importante dans les grandes portées.

- Même s'il est un animal diurne, le seps est difficile à observer car il aime rester dans les hautes herbes et fuit très vite à l'approche d'un intrus.
 
Dernière édition:
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
Aucun membre en ligne actuellement.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
861 849
Messages
7 743 484
Membres
1 582 326
Dernier membre
togna
Partager cette page
Haut