[Topic Nanimaux] L'ABC des Animaux

  • Auteur de la discussion Storos
  • Date de début

Storos

Modérateur cochon
Staff
#21
T comme Tamia

abc Tamia.jpg

- Le tamia est un petit mammifère rongeur de la famille des écureuils. On le trouve principalement en Amérique du Nord, à l'exception du tamia de Sibérie, seul représentant eurasien de l'espèce.

- On trouve plusieurs espèces de tamias mais elles sont souvent confondues entre elles car leur aspect est très similaire.

- Les tamias sont appelés couramment "suisses" ou "petits suisses" au Canada (en raison de leur dos rayé qui fait penser à l'uniforme des gardes suisses du Vatican). Aux États-Unis, on les nomme "chipmunks".

- Quand il est adulte, le tamia pèse de 70 à 120 g, son corps mesure 15 cm, plus la queue de 10 à 12 cm. Il a quatre doigts aux membres avant et cinq doigts aux membres arrière.

- Le tamia occupe et défend, solitairement, un terrier souterrain, où il construit son nid. Il y dort la nuit et y hiberne d'octobre à avril.

- Le terrier d'un tamia est très élaboré et peut s'étendre sur une longueur de 3m50 avec plusieurs entrées bien dissimulées. La partie "dortoir" est toujours d'une propreté impeccable car les coquilles et les excréments sont stockées dans des tunnels "décharges" réservés à cet effet.

- Le terrier lui sert dès le début de l'automne à entreposer sa nourriture, qui consiste en large partie de graines, ainsi que de tubercules et de bulbes. Suivant les espèces, le tamia entrepose toute la nourriture dans son terrier ou la répartit entre plusieurs caches.

- Le tamia utilise ses bajoues extensibles pour transporter la nourriture jusqu'à son terrier.

- Il consomme aussi des baies, des champignons, des insectes, des grenouilles, des petits reptiles, des œufs et parfois de tout petits animaux comme des bébés souris ou des oisillons.

-Suivant les espèces, le tamia peut avoir une ou deux portées de 4 ou 5 petits par ans. Les jeunes tamias sortent du terrier après 6 semaines et deviennent indépendants deux semaines plus tard.

- L'activité incessante de transport de graines de ces petits mammifères est très importante pour l'écosystème car ils dispersent les graines et leur consommation de champignons permettent également la diffusion des spores.

- Contrairement à son cousin l'écureuil, le tamia n'est pas arboricole et grimpe rarement aux arbres, y possédant moins d'agilité.

- Les tamias sont très populaires dans les films pour enfants: les célèbres Tic et Tac sont des tamias, tout comme les héros de Alvin et les chipmunks, Pip dans la comédie Il était une fois ou bien même Giggles de la série Happy Tree Friends.
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#22
U comme Urubu à tête rouge

abc urubu.jpg

- L'urubu à tête rouge est un vautour de taille moyenne (1m80 d'envergure pour 1,4 kg) qui est très fréquent sur l'ensemble du continent américain (nord et sud). La femelle est légèrement plus grande que le mâle.

- Il est parfois confondu avec ses cousins les urubus noirs, les urubus à tête jaune et les grands urubus. Ils ne différent que par la couleur de leur tête (respectivement rouge, noire, jaune... et jaune car le grand urubu est très difficile à distinguer de l'urubu à tête jaune).

- L'urubu à tête rouge est un nécrophage qui se nourrit presque exclusivement de charognes, ce qui en fait un élément indispensable (même si très peu glamour) de la chaîne alimentaire.

- Sa tête rouge ne possède que très peu de plumes. Il peut ainsi rentrer toute sa tête dans les entrailles et en ressortir facilement.

- Malgré sa forte résistance aux toxines, l'Urubu ne peut consommer des charognes trop vieilles, en état de composition avancée, il doit donc détecter au plus vite les cadavres d'animaux morts.

- En plus de sa vue perçante, il peut compter sur son odorat affuté. Car l'urubu à tête rouge est l'un des rares oiseaux à disposer d'un bon odorat.

- Il plane à basse altitude, utilisant son odorat pour détecter les charognes, même invisibles sous une végétation dense.

- Avantagé par la déforestation, il bénéficie de l'expansion de l'habitat humain: il mange les animaux tués par les voitures. Dans les fermes, il mangera les bestiaux mort-nés, ailleurs ce sera les cadavres d'oiseaux, d'animaux de la forêt ou de poissons.

- A l'occasion, il peut devenir végétarien et manger des plantes potagères, on l'a même vu manger des citrouilles.

- Il serait capable de jeuner durant 2 semaines, sans nourriture ni eau, après un bon repas.

- L'urubu à tête rouge est monogame et délivre une seule nichée par saison.

- Ses sites de nidification sont divers (falaise, grotte, crevasse rocheuse, terrier, arbre creux, buissons denses ou même décharges). Il dépose ses œufs à même le sol dans des cavités peu profondes.

- La femelle pond deux à trois oeufs de couleur crème. Les deux parents couvent entre un mois et un mois et demi, et nourrissent les petits par régurgitation au nid.

- Le jeune Urubu prend son envol et quitte le nid au bout de 60 à 80 jours.

- Peu courageux, en cas de menace sur leur couvée, les urubus à tête rouge adultes peuvent se sauver, régurgiter sur les intrus ou feindre la mort... :sweat:

- L'urubu à tête rouge comme les autres Cathartidés d'Amérique est plus proche de nos cigognes européennes que des autres vautours! :heink:

- Ils partagent en effet certaines similarités assez surprenantes : doigt postérieur non fonctionnel, façon de se rafraichir en se déféquant sur les pattes et surtout ADN très proche.
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#23
V comme Vigogne

abc vigogne.jpg

- La vigogne est un mammifère sud-américain qui vit sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes, à une altitude comprise entre 3 500 et 5 800 mètres

- Avec une hauteur au garrot de 0,7 à 1,10 mètres, une longueur de 1,40 à 2 mètres, et un poids de 40 à 60 kg, c'est le plus petit des camélidés (la même famille que le chameau et le dromadaire).

- Les femelles atteignent la puberté à l’âge d’un an, mais s’accouplent à l’âge de deux ans.
La période de gestation est proche de 10 mois.

- La vigogne vit généralement en groupes, appelés "harems", constitués d'un mâle, de deux ou trois femelles et de leurs petits.

- Elle est herbivore : elle se nourrit uniquement de graminées ainsi que d'autres plantes herbacées. Son long cou lui permet d'atteindre le sol pour brouter sans avoir à plier ses pattes.

- Elle passe la plus grande partie de sa journée à se nourrir, réservant la nuit à la rumination (pendant son sommeil).

- La vigogne est l'un des rares mammifères à ne pas avoir d'abri: quand elle met son petit bas,elle le fait en pleine prairie.

- Lors des orages de grêle (fréquents sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes), elle se couche, le cou allongé au ras du sol pour se protéger.

- La vigogne peut atteindre les 40 km à l'heure, cette vitesse lui est fort utile face à ses principaux prédateurs naturels que sont le renard, le condor et le puma.

- Alors qu'il y avait 1,5 million de vigognes à l'époque des Incas, leur nombre a chuté d'une façon dramatique depuis l'arrivée des conquistadors. En 1965, l'espèce est presque éteinte et la loi en interdit enfin la chasse.

- Aujourd'hui, la population mondiale de vigognes approche les 170 000 exemplaires, dont 100 000 se trouvent au Pérou, principalement dans des zones qui dépassent les 3.800 mètres d’altitude.

- La vigogne reste la cible du braconnage du fait du prix élevé de la laine.

- En effet, Sa fibre a été qualifiée comme la plus fine parmi toutes les fibres animales (seule la soie est plus fine). Son diamètre moyen est de 12 microns, mais elle ne dépasse pas les 3 cm de longueur. Avec la toison d'un animal on obtient au maximum 320 gr de fibre.

- Les Incas tondaient autrefois les vigognes pour fabriquer des livrées impériales car ces étoffes de très hautes qualité protègent particulièrement bien du froid.

- Aujourd'hui, ce tissu, qui ne peut être fabriqué que manuellement, est utilisé pour l'habillement de luxe (il est plus cher que l'alpaga). Le cachemire semble rêche en comparaison du tissu obtenu, qui n'est pas teint pour préserver sa douceur.
 
Dernière édition:

BennyHeal

Shérif
#24
W comme Wombat

abc Wombat.jpg

Le wombat est un marsupial car tout comme le kangourou il a une poche ventrale où son petit se développera.

Cette poche est ouverte par l'arrière afin que la terre ne tombe pas dedans quand la mère creuse.

Cet animal est trapu et recouvert d'une fourrure épaisse qui le fait ressembler à un ourson. Il peut atteindre 40km h à la course.

Ses pattes sont munies de griffes puissantes qui lui servent à creuser des terriers et des galeries qui peuvent atteindre 10 mètres de longueur.

Le wombat est solitaire sauf pour le temps des amours. Il est un animal qui mène une vie nocturne et vit en Australie. Il creuse un très long tunnel au bout duquel il y a une chambre tapissée d'herbe et où il dort toute la journée.

Il est herbivore, l'herbe, les écorces et les racines sont son menu de tous les jours.

Pendant les mois de mai, juin et juillet, la femelle donne naissance à un seul petit qui grimpe dans la poche ventrale et qui n'en sort que lorsqu'il est assez grand. Il passera toute une année avec sa mère.

Le dingo est un prédateur du wombat. L'homme aussi le chasse parce que, disent-ils, les terriers qu'il creuse et l'herbe qu'il mange nuisent à leurs terres. Il est menacé et protégé.

Un wombat a une durée de vie de 19 à 27 ans.
 
Dernière édition par un modérateur:

labul67

Helper
#25
X comme Xiphophore

abc xiphophore.jpg

Famille
Poeciliidés

Origine
Sud du Mexique et Guatémala

Description
Mâle: 10cm
Femelle: 13cm

Le mâle se distingue par son gonopode et par l'allongement en forme d'épée des rayons infèrieurs de sa nageoire caudale. Tandis que les femelles n'ont pas d'épée et ont une tache noire au ventre. Il existe des males plus petits qui se reproduisent plus tot et des mâles de taille plus importante ils se reproduisent plus tard mais seront les males dominants du groupe. De plus on peut noter que les femelles de souches sauvages se reproduisent plus et plus facilement que celles de souche d'elevage et cela par instinct de survie de l'espece.

Le xiphophore de Heller est vert, rouge ou blanc avec la nageoire dorsale du mâle et les nageoires gris fumé ou noir pour les 2 sexes.
Le tuxedo Xiphophorus a les flancs noirs avec des reflets vert-argent.La couleur de base est le gris-vert, le rouge ou le blanc.
Le xypho-lyre a une queue a double-épée, avec une couleur de base verte, rouge ou blanche (forme d'élevage )
La variété se rapprochant le plus de la forme sauvage a les rayons inferieurs de la nageoire caudale longs formant une épée bordée de noir. La couleur de base est le gris-vert, avec une bande longitudinale rougâtre au milieu du corps.

Comportement
lls sont grégaires et s'élevent par groupes comportant au moins 1 mâle et 4 femelles.
Ils peuvent sauter de l'aquarium.
Ils occupent la totalité de l'aquarium et sont toujours a la recherche de rivaux ou de partenaires à séduire.
Les males sont agressifs entre eux.
Un minimum de 100 L pour 5 Xiphos (1 male et 4 femelles)

Reproduction
Le xypho est ovovivipare.
La gestation dure 4 à 6 semaines. Les femelles donnent entre 20 et 100 alevins et peuvent avoir plusieurs ponte avec une seule fécondation. Il s'écoule 5 semaines entre 2 portées.

Il faut retirer la femelle apres la ponte pour ne pas qu'elle dévore ses alevins qu'on nourrira avec des nauplies d'artémia et des microvers. Leur croissance est lente, il faut environ 1 an pour avoir un bon adulte.
Certains mâles mettent beaucoup de temp a développer leur gonopode et leur épée,ce qui donnent l'impression que ce sont des femelles qui changent de sexe,les mâles tardifs seront de plus grandes tailles que les mâles plus précoces Attention, les xipho et les platy s'hybrident facilement entre eux, ce n'est cependant pas une raison pour s'amuser à les croiser ,en reproduisant deux poissons de morphologie trop différente vous risquez d'obtenir des alevins malformés.
Qualité de l'eau:
Habituelle
 
Dernière édition par un modérateur:

labul67

Helper
#26
salut

j'ai pas détaillé le fait que xipho a un frère dory qui vit dans les champs de pommes de terre :o

bonne journée

EDIT cochonnesque:

La prochaine fois que je vois un jeu de mot aussi mauvais, je sévis... Surtout dans un topic où le HS est complètement exclu... [:storos:7]

Soit dit en passant, il semblerait que "xiphophore" (du grec "xiphophoros", signifiant "porte-épée") s'écrive avec un "i"... [:storos:8]



j'ai corrigé la faute mon cochonou !!!! :o
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
#27
Y comme Yack



Le yack domestique et le yack sauvage sont encore considérés comme faisant partie de la même espèce, même si l’animal est domestiqué depuis au moins 2 000 ans. Un mâle sauvage peut mesurer 2 m (6,5 pi) au garrot et peser à peu près 1 t (1,1 ti). La femelle pèse environ un tiers de moins.

Tout au long de l'histoire, le yack domestique de l'Asie centrale a fourni aux bouviers tibétains laine, cuir, viande, lait et fromage. Il est utilisé comme bête de somme et ses excréments servent de combustible et d’engrais.

Les yacks domestiques sont nombreux. Quant au yack sauvage, plus grand que son congénère, il est en voie de disparition. Autrefois largement répandu dans les vallées et sur les plateaux du Tibet ainsi que dans les montagnes avoisinantes, il a été décimé par la chasse; il ne survit plus qu'en troupeaux épars et isolés, dans les régions les plus inhospitalières et les plus reculées. Même si la chasse et le commerce de l’animal sont officiellement interdits, il est presque impossible de faire appliquer la loi dans les régions éloignées où il se trouve maintenant. Son avenir dépend des réserves ayant de bons pâturages et d'une protection efficace.
 

KeyserSoze

AnimistrateuR
Staff
#28
Z comme Zébu



Le mot zébu vient du tibétain « zeba » signifiant étymologiquement « bosse ».
Le zébu est originaire de la péninsule indienne. Il a été domestiqué à Mehrgarh depuis 8 500 et 6 000 ans.

Par la suite, il est arrivé en Afrique où ses capacités d'acclimatation se sont bien adaptées à l'assèchement progressif d'une partie du continent.

Les Américains et les Australiens ont été séduits par les qualités du bovin à bosse et l'ont également importé. Ils ont développé un élevage florissant au Brésil, aux États-Unis, en Amérique centrale et en Australie.

Depuis l'indépendance de l'Inde, les exportations de bovins ont cessé. La vache est sacrée dans ce pays, et leur voyage outre-mer n'est pas désiré.

Le zébu existe en couleurs aussi variées que celles du boeuf. Cependant, les couleurs rouge et gris clair sont majoritaires. Généralement, le poil est de couleur claire, lui permettant de supporter la chaleur. La peau est noire et minimise ainsi les risques de cancer. La peau est ample, voire lâche sous le cou : elle augmente la surface, permettant un meilleur échange thermique. Cette peau a la faculté de vibrer comme celle des chevaux pour faire fuir mouches et taons. Sa résistance aux parasites externes est importante.

Les oreilles sont de grande taille et souvent pendantes.

Une bosse graisseuse réhausse le niveau du garrot, surtout chez les mâles. Cette bosse étant petite ou grosse, droite ou tombante selon les races. Elle constitue une réserve calorique qui leur permet de supporter des périodes de "vaches maigres".

Selon les races et la richesse des pâturages, les individus peuvent peser de 200 kg à plus d'une tonne.

En Inde, il est élevé pour son lait et sa force de travail. Les animaux trop vieux sont relachés en liberté. Ils errent dans les campagnes et les villes, à la recherche de la nourriture que les Hindous leur donnent.

Dans les autres pays, la production a aussi été orientée vers la viande. Lorsque la sélection à l'européenne a oeuvré, leur productivité égale presque celle des bovins européens, mais dans des milieux climatiques où les zébus seuls peuvent être rentables.

Il est élevé par les agriculteurs, pour son lait, pour sa viande, son cuir et comme animal de trait. Les cornes de zébus sont utilisées pour faire des manches de couteau. Elles sont préférées aux cornes de bœuf, car elles sont plus grandes.

Chez les peuples d'Afrique pratiquant nomadisme et pastoralisme, tels que les Massaïs ou les Peuls, le prestige des familles se mesure à l'importance des troupeaux. Ainsi, les animaux ne sont que très rarement abattus. Leurs éleveurs utilisent leur lait ; même si la production par animal est faible, la traite est faite en rotation sur toutes les femelles, assurant ainsi une quantité suffisante pour la tribu. Ches les Massaïs, le sang est prélevé à l'aide d'une flèche sur la carotide des animaux. Ils fournissent ainsi un produit riche en protéines et en fer, sans avoir à abattre l'animal.

Le zébu étant un bovin, la liste des races existantes est incluse dans la Liste des races bovines. Il est d'ailleurs difficile de distinguer bovin eurasiatique et zébu en Afrique (voir Zébu ouest africain), tant les métissages entre les deux branches ont été importants et répétés.

 

Storos

Modérateur cochon
Staff
#30

Si avais lu les règles du topic, tu saurais qu'il n'en est rien! :o
- Quand on arrive à Z, on recommence à A
Pour la peine, c'est toi qui postes le prochain... ;)

PS:
Keyser m'a pris de vitesse alors que je préparais un article sur la zibeline... :sweat:
Tant pis, je le garde sous le coude pour la prochaine itération... :o
 

KeyserSoze

AnimistrateuR
Staff
#31
[:lol2]

Peut-être que je te grillerai avec le Zèbre ou Zenesaikoi !
 

Storos

Modérateur cochon
Staff
#32
A comme Aye aye

abc aye_aye.jpg

- L'aye aye est un petit lémurien qu'on ne trouve que dans les forêts de Madagascar, il mesure de 70 à 90cm (dont 40 à 50cm de queue!) pour un poids de 2 à 3kg.

- L'aye aye étant un animal nocturne et discret, il est très difficile à observer.

- Il est impossible de différencier les mâles des femelles sur leur apparence et en parlant d'apparence, il faut bien reconnaître que l'aye aye n'est pas gâté par la nature: un corps de rongeur, des oreilles de chauve-souris, une queue d'écureuil et de longs doigts griffus, il est plutôt moche... et les bébés aye aye sont encore plus laids... :sweat:

- Il a la particularité physique d'avoir un troisième doigt bien plus long et fin que les autres. Comme nous allons le voir, celui-ci lui est particulièrement utile pour se nourrir.

- C'est un omnivore qui se nourrit surtout de fruits et d'insectes. En particulier, il est particulièrement friand des grosses larves que l'on trouve dans les troncs d'arbre.

- Pour chasser les larves, il tapote les troncs avec ses griffes et repère la position des larves au son (c'est le seul primate à utiliser l'écholocalisation!). Il perce alors le tronc en le rongeant avec ses dents puissantes. Une fois un trou percé, il introduit dedans son troisième doigt long et fin et muni d'une griffe pour aller chercher la larve et la ramener à l'extérieur pour la manger... Il peut également utiliser ce doigt pour récupérer le cœur tendre de certaines noix.

- Les aye-aye ne sont pas monogames et la compétition entre mâles pour couvrir les femelles est féroce. La reproduction est lente car une femelle ne met au monde qu'un seul petit tous les 2 ou 3 ans. La période de reproduction a lieu entre octobre et février.

- Elle protègera son petit nourrisson en le portant avec elle ou en s’abritant avec lui dans un nid confectionné à cet effet. Le nid est construit avec de la paille, des feuilles et quelques brindilles assemblées en boule. Le nid ainsi obtenu qui est de forme sphérique, similaire à celui de certaines espèces d’oiseaux comme les hirondelles, est alors fixé à environ une quinzaine de mètres du sol.

- En dehors des périodes de reproduction, l'aye aye est un animal plutôt solitaire, les mâles et les femelles se fréquentent peu, même s'il arrive que des individus se regroupent temporairement pour chercher des fruits ou des insectes.

- Traditionnellement, les malgaches considèrent qu'il porte malheur s'il apparaît dans ou aux abords des habitations. En effet, la culture populaire veut que ce soit un messager de mort et certaines tribus affirment même qu'il s'introduit dans les maisons par le toit pour percer l'aorte de leurs victime avec leur long doigt griffu...

- On dit aussi qu'il possède des pouvoirs de sorcellerie grâce à son majeur démesuré, dont se servent les devins.

- La déforestation le pousse de plus en plus à chercher de la nourriture dans les habitation ou les plantations, et il est souvent tué soit par superstition, soit comme animal nuisible.

- Une consolation: sa réputation sulfureuse fait que peu de gens se risquent à le chasser pour sa viande... :/

- Pour toutes ces raisons, l'aye aye est menacé d'extinction. En fait, on a même longtemps cru l'espèce éteinte, jusqu'à ce que des individus soient à nouveau observés à la fin des années 50.

- Aujourd'hui, il est protégé, et on a réussi à le faire se reproduire en captivité. Si les jeunes malgaches croient de moins en moins aux légendes qui entourent ce petit animal bien inoffensif, il reste cependant menacé par la destruction de son habitat naturel.
 
Dernière édition:

labul67

Helper
#33
B comme Basilic Vert

abc basilic vert.jpg

Les basilics verts sont des lézards craintifs

Le Basilic vert est un lézard, membre de la famille des iguanes et de la classe des reptiles. Il mesure environ 60 cm de longueur, sa queue en fait les 2/3

Son corps est de couleur vert brillant avec des taches bleues. Son ventre est d'un jaune tirant sur le vert. Sa couleur s'accentue à la période des amours.

Une longue crète va de sa tête à sa queue, retenue en trois points par des petites épines. Ses yeux sont jaunes.

Le basilic vert vit dans les forêts tropicales du Nicaragua, du Costa Rica et du Panama. Il est actif le jour, vit dans les arbres et adore se baigner. Ses pattes arrières sont faites de façon qu'il peut courir sur l'eau et atteindre 12 km à l'heure.

Ce lézard se nourrit d'insectes, qui constitue sa nourriture principale, mais ne dédaigne pas les végétaux pour compléter. Il trouve aussi de la nourriture au fond de l'eau, il plonge en profondeur et peut rester 1/2 heure sans respirer.

La période des amours, ou de reproduction, dure toute l'année. Le mâle est jaloux de son territoire et fait la cour à de nombreuses femelles. Elles constituent son harem.

La femelle pond de 7 à 15 oeufs et l'incubation dure de 60 à 90 jours. La maturité sexuelle des basilics verts est atteinte à 18 mois.

Il faut être très prudent si on manipule un Basilic, car il est très craintif et pourrait mordre. Sa morsure est très douloureuse.

La durée de vie du basilic vert est d'environ 16 ans.
 
Dernière édition par un modérateur:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#34
C comme Cachalot

abc Cachalot.jpg

- Le cachalot appartient à la famille des cétacés. C'est le plus grand prédateur du monde avec une longueur qui peut dépasser 20 mètres pour un poids pouvant atteindre 57 tonnes!

- Sa tête seule peut peser près de 16 tonnes et avec ses 8kg son cerveau est le plus lourd du monde animal (même si sa taille relative est plutôt réduite vu la taille de l'animal).

- Le corps est gris foncé ou noir avec quelques taches sur le ventre. Sa surface peut comporter des marques rectilignes et de nombreuses cicatrices, dues aux combats entre les mâles ou avec des calmars géants. Contrairement à la peau lisse de la plupart des grandes baleines, la peau du dos est habituellement noueuse et peut être comparée à celle d'un pruneau.

- Dans les eaux chaudes, les cachalots muent en permanence, perdant de grands lambeaux de peau souvent consommés par les poissons des alentours et permettant ainsi aux cétacés de se débarrasser de certains de leurs parasites. Cette mue est moins fréquente dans les plus hautes latitudes.

- Le cachalot possède des dents, et même de belles dents puisqu'elles peuvent atteindre le kilogramme pour un poids de 1 kg! :sweat:

- Cependant, elles ne semblent pas utiles pour chasser, de vieux cachalots édentés pouvant se nourrir sans grande difficultés. Elles seraient surtout utilisées pour se battre.

- Les cachalots ne produisent pas les « chants » des grandes baleines à fanons mais utilisent des cliquetis (ou clics). Ces clics portent à plusieurs kilomètres et servent à l'écholocation ainsi qu'à la communication. Les sons pouvant avoisiner les 230 décibels ont également été soupçonnés de servir à étourdir les proies du cachalot.

- D'ordinaire, les cachalots plongent entre 300 et 1000m pour chasser.

- Mais le cachalot est le mammifère marin pouvant plonger le plus profondément. il peut rester immergé durant 90 minutes et les cachalots mâles peuvent atteindre les trois kilomètres de fond. L'analyse des contenus stomacaux laisse à penser qu'ils pourraient atteindre la profondeur abyssale de 3 500 m! :ouch:

- Le grand cachalot se nourrit de nombreuses espèces de calmars de toutes tailles, notamment le calmar géant et le calmar colossal, de pieuvres ainsi que de divers poissons démersaux, comme les raies et parfois de pinnipèdes (phoques).

- Quand on sait que le calmar géant peut mesurer plus de 20 m pour 250kg et le calmar colossal plus de 10 m pour près de 500 kg (et il ne s'agit que des plus grand spécimens connus: on estime qu'il pourrait exister des individus deux voire trois fois plus gros...), on imagine les combats que doivent se livrer ces monstres au fond des abysses.. :sweat:

- Les cachalots sont grégaires, formant des groupes de tailles différentes principalement en fonction du sexe.

- Les femelles, plus petites, vivent en groupes comptant 20 à 40 d'individus avec leurs petits et les jeunes mâles. Elles sont souvent attachées à leur pod (groupe de cachalots), pouvant rester plus d'une dizaine d'années dans un même groupe.

- Les jeunes mâles quittent ces regroupements à partir de l'âge de 4 à 21 ans et rejoignent des groupes de jeunes de leur âge et de leur taille comptant au maximum une cinquantaine d'individus. En vieillissant, ils ont tendance à se disperser en petits groupes, et les plus vieux mâles mènent généralement une vie solitaire.

- Les femelles s'entraident pour protéger et allaiter les juvéniles. Elles mettent bas tous les trois à six ans et s'occupent de leur progéniture durant plus d'une dizaine d'années. Les plus petits sont nourris d'un lait quinze fois plus gras que le lait de vache et mettent sept à huit ans pour doubler de longueur.

- Les femelles atteignent leur maturité sexuelle entre 7 et 13 ans, tandis que les mâles l'atteignent à partir de 18 ans.

- Les cachalots, de part leur taille, ont peu de prédateurs... Des groupes d'orques s'en prennent parfois à un jeune ou à un femelle affaiblies. Mais le reste du pod vient aussitôt à son aide et se dispose "en marguerite" autour de l'individu blessé pour le protéger des attaques.

- Les mâles, eux, n'ont à craindre que l'homme, mais la chasse a longtemps été intensive.

- Les premières chasses aux cachalots étaient extrêmement risquées: en 1820, le baleinier américain Essex est attaqué et coulé par un cachalot de plus de 26 mètres, événement dont s'inspirera Melville pour écrire Moby Dick.

- La chasse sélective aux plus gros spécimens fait qu'aujourd'hui, il est rare de rencontrer des cachalots de plus de 20 mètres. Le cachalot est une espèce protégée, et considérée comme "vulnérable", même si sa population semble stable.
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#35
D comme Dik-Dik

abc dik dik.jpg

- Les dik-diks sont des antilopes naines qui mesurent à l'épaule de 30 à 43 cm (vraiment petites!) pour 3 à 5 kg.

- Sur le haut du crâne, le pelage forme une touffe droite, qui cache parfois partiellement les cornes courtes du mâle.

- Leur nom vient du bruit qu'ils font quand ils sont en danger.

- La tête du dik-dik semble parfois disproportionnée par rapport au petit corps de l'animal. La plupart ont un anneau de couleur pâle autour de l'œil.

- Les dik-diks vivent principalement en Afrique de l'est, dans de grandes plaines comme les girafes et les antilopes (parfois en forêt). Ils préfèrent les habitats où l'herbe et les arbustes comestibles sont abondants. Ils se déplacent dès que l'herbe devient trop grande et les empêche de voir.

- Les dik-diks vivent en couple monogame dans un territoire fixe de 0,05 km². Ils vivent toute leur vie avec le même compagnon. Certaines légendes africaines rapportent que si l'un des deux meurt, l'autre mourra de chagrin.

- À la naissance, les faons pèsent environ 0,7 kg. Ils atteignent l'âge adulte entre 6 et 8 mois..

- Ils sont le plus souvent des animaux semi-nocturnes, se nourrissant la nuit, le plus souvent avant l'aube et après le crépuscule.

- Les dik-diks sont des animaux herbivores, se nourrissant de feuilles, de pousses, de fruits et de baies. Leur alimentation contient suffisamment d'eau pour leur éviter de boire.

- La forme allongée de leur tête leur permet de manger les feuilles d'acacia sans se faire piquer par ses épines.

- Les dik-diks peuvent courir à la vitesse maximum de 40 km/h. Petits, vifs, ils disparaissent et se cachent facilement dans un milieu boisé, ce qui rend la chasse difficile aux différents prédateurs.

- J'ajouterai juste que le dik-dik est super-mignon et semble tout droit sorti d'un film de Disney... :love:
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#36
E comme Exocet

abc exocet.jpg

- L'exocet est aussi appelé "poisson volant", ou "hirondelle des mers" (les premiers marins à avoir observé des exocets les avaient pris de loin pour des hirondelles!)

- La famille des Exocoetidae (leur nom savant) est une famille de poissons marins comprenant 70 espèces regroupées dans 7 à 9 genres. On trouves des exocets dans tous les océans, principalement dans les eaux chaudes tropicales ou subtropicales.

- Suivant les espèces, l’exocet mesure entre 10 et 45 cm pour un poids compris entre 100 g et 1 k.

- Leur caractéristique principale est leurs nageoires pectorales, inhabituellement larges, qui leur permettent de faire de courts vols planés hors de l'eau dans le but d'échapper aux prédateurs (thons, espadons, dauphins, etc.). Chez certaines espèces, les nageoires pelviennes sont aussi inhabituellement larges, donnant à ces poissons quatre « ailes ».

- Ces poissons vivent en banc près de la surface où ils trouvent facilement des planctons dont ils se nourrissent. Ils peuvent également se mélanger à d’autres bancs de poissons comme les sardines.

- L’exocet pond ses œufs sur des végétaux aquatiques où il construit un nid. Les œufs sont liés entre eux par des cordons blancs sécrétés par l'exocet.

- Contrairement aux apparences, le poisson volant ne "vole" pas, mais il plane.

- Pour se préparer à planer, l’exocet nage très rapidement près de la surface de l’eau, les nageoires le long du corps. En sortant de l’eau, il déploie ses ailes et sa vitesse accélère. Il peut ainsi doubler sa vitesse pour atteindre près de 60 km/h.

- Les vols planés d'une hauteur moyenne de 1m ont généralement une longueur de 30-50 mètres, mais des vols de plusieurs centaines de mètres ont été observés. Le poisson volant peut aussi faire des séries de vols planés en plongeant à chaque fois sa queue dans l'eau pour produire une nouvelle propulsion.

- Le missile français anti-navire "Exocet" a été baptisé ainsi car il vole au au-dessus de l'eau, comme un poisson volant (les similitudes s'arrêtent là... :) ).
 
Dernière édition:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#37
F comme Fennec

abc Fennec.jpg

- Le fennec est aussi appelé "renard des sables" car c'est un cousin du renard. On le trouve dans les déserts du nord de l'Afrique, du Maroc aux abords de l'Arabie saoudite.

- Avec une taille de 20 à 40cm (+15 à 20 cm d'oreilles) pour un poids moyen d'1,5 kg, c'est le plus petit des canidés (et le plus mignon! :love:).

- Le fennec dort généralement le jour. La nuit, ses longues oreilles lui permettent d'entendre les plus petits bruits que font ses proies et en font un redoutable chasseur, rusé et véloce.

- Il est omnivore et se nourrit essentiellement de souris, de petits oiseaux, de lézards ou d'insectes. Il complète ce régime avec des fruits.

- Le fennec creuse très rapidement et, quand il est poursuivi, il se cache dans le sable.

- Les fennecs sont des animaux qui s'accouplent pour la vie. Le fennec mâle est souvent agressif et protecteur avec sa compagne. Il lui fournit de la nourriture durant sa période de grossesse et de lactation.

- La gestation dure en général entre 50 et 52 jours. Le fennec peut avoir jusqu'à cinq petits par portée mais il en a le plus souvent deux à quatre.

- Lorsqu'un vent de sable se lève, les petits cherchent un abri auprès de leurs parents qui les dissimulent parfois sous leur longue queue touffue.

- Son habitat est un terrier creusé dans le sable ou dans de petites grottes. Il est tapissé d'un ensemble de matériaux moelleux tels que fourrure ou plumes.

Le fennec est particulièrement bien acclimaté à la vie dans le désert:

* Il s'abreuve parfois dans des points d'eau, bien qu'il semble que cela ne soit pas nécessaire: certains insectes figurant au menu du fennec sont constitués à 70 % d'eau. De plus, le système rénal du fennec concentre bien davantage les urines que ne le fait celui de l'homme, ce qui a pour effet une élimination maximale de déchets pour un minimum de perte d'eau.

* Ses oreilles très vascularisées et très grandes comparées à celles du renard sont des éléments refroidissant.

* Les poils sous ses pattes lui permettent de ne pas glisser sur le sable et le protège de la chaleur de celui-ci. Ils lui permettent également d'approcher ses proies en silence.

* Le jour, la température du sable est de 70 °C à la surface. Mais le fennec peut creuser jusqu'à deux mètres de profondeur, ramenant ainsi la température aux environs de 30 °.

- La petite taille et le côté "peluche" du fennec font que celui-ci est très prisé des amateurs d'animaux exotiques: La vente des jeunes fennecs aux européens est désormais interdite. Malheureusement le trafic continue.

- Rappelons que le fennec est fait pour la chaleur du désert: la différence de température entre le Sahara et l'Europe provoque chez lui un trouble de la thyroïde. Alors laissez-le chez lui! :fou:
 
Dernière édition:

labul67

Helper
#38
G comme Gendarme

abc gendarme.jpg

Les gendarmes sont des insectes utiles
Le gendarme est un insecte qui est en fait la punaise d'Europe. On lui donne plusieurs noms, le suisse, le soldat ou simplement punaise.

Le gendarme ne sent pas mauvais comme la punaise des bois. Elle mesure environ 10-12 millimètres de longueur et elle porte des dessins rouge et noir.
L'accouplement se passe au début du printemps. Fait curieux, l'accouplement peut durer 30 heures.

La femelle creuse un terrier dans la terre humide et y pond de 50 à 60 oeufs. Les nouveaux nés arrivent en mai et ne deviennent adultes qu'au début de l'hiver.

L'espèce vit en groupes au pied et sur les troncs des arbres tels les tilleuls et les hibiscus.

Le Gendarme se nourrit de graines de tilleuls , des oeufs des autres insectes et même d'insectes morts.



Il y avait des conneries a dire sur cette animal, mais j'ai rien dit :o :o
 
Dernière édition par un modérateur:

Storos

Modérateur cochon
Staff
#39
H comme Hylochère

abc hylochère.jpg

- L’hylochère, cousin du sanglier, est le plus imposant des suidés africains, loin devant le phacochère et le potamochère. Certains spécimens mesurent plus de 2 m de long pour une hauteur dépassant parfois 1 m au garrot. Leur poid peut alors dépasser les 250 kg.

- Le pelage est constitué de soies longues et rudes qui se raréfient chez les vieux individus même si la crinière peut atteindre 18 cm. Sa queue est longue (jusqu'à 45 cm), mais elle n'est jamais dressée, contrairement au phacochère.

- Sa tête est énorme, longue et massive. On n'y trouve pas les verrues du phacochère, mais sous les yeux on trouve deux disques cartilagineux en forme de croissants. Fendus par l’orifice des glandes olfactives faciales, ces disques sont inconnues chez les autres membres de la famille.

- La longévité maximum connue est de 18 ans.

- L’hylochère est avant tout un animal forestier que l’on rencontre la plupart du temps dans la grande forêt équatoriale. Il semble préférer les zones humides, voire marécageuses, là où la végétation offre un couvert important. On peut le trouver de la Guinée au Ghana; de l'est du Nigeria jusqu'au Kenya et au nord de la Tanzanie; au sud-ouest de l'Éthiopie.

- Contrairement à d’autres suidés, les hylochères ne sont pas des animaux fouisseurs. Aux éléments contenus dans le sol, ils préfèrent toute une gamme d’herbes et de plantes forestières et aquatiques (joncs, roseaux…) qu’ils consomment à tous les stades de croissance, ainsi que des fruits et des baies.

- Les hylochères fréquentent également les salines où, avec leurs incisives, ils extraient du sol les minéraux et les oligo-éléments dont ils ont besoin.

- S'il ne semble pas avoir de territoire parfaitement délimité, des sites de repos et, à proximité, des latrines ont été observés. Sans oublier des bauges, des mares, des souilles et des sentiers régulièrement empruntés sculptant de véritables tunnels dans la végétation. Ces tunnels permettent aussi bien la fuite que les simples déplacements.

- Animal craintif, il est difficile à observer. Il est principalement nocturne, mais on peut parfois le rencontrer de jour. On connaît mal la reproduction de l’espèce.

- La gestation est estimée à une durée de 120 à 150 jours, lla mise bas a le plus souvent lieu à la saison des pluies, lorsque l’alimentation est la plus abondante. La portée compte alors entre 2 et 6 petits.

- Les hylochères vivent en petites hardes de 6 à 14 individus sous la dominance d'un mâle. La période de la saillie occasionnerait de violents combats entre les mâles déjà « installés » dans un groupe et ceux solitaires qui cherchent à faire souche.

- Les hylochères vendent chèrement leur peau à leurs prédateurs – les léopards en forêt, les lions et surtout les hyènes en savane arborée et en montagne. Ils doivent également faire face à une chasse importante et à une réduction continue de leur habitat. Cependant, la taille de la population ne semble pas diminuer.
 
Dernière édition:

jimmy59

Grand Maître
#40
I comme Ibis rouge



L'Ibis rouge (Eudocimus ruber), dont le nom local est "corocoro rojo", est une espèce d'oiseau grégaire dont les colonies peuvent atteindre plusieurs milliers d'individus.

Dans la zone néotropicale, il vit à l'embouchure des fleuves ou dans les marais côtiers où sa couleur flamboyante tranche sur le vert des forêts de palétuviers.

Cette coloration est due aux caroténoïdes présents dans ses aliments[1], essentiellement des petits crustacés (crevettes et crabes de mangrove). En captivité, les couleurs de l'ibis rouge se fanent progressivement s'il n'a pas un apport en caroténoïdes suffisant.

On trouve des ibis rouges du sud-est des États-Unis au Brésil en passant par la côte pacifique de l'Amérique centrale et les Grandes Antilles. Deux sous-espèces se partagent cette zone de distribution : la sous-espèce nominale Eudocimus ruber ruber se rencontre au sud, du Venezuela au sud-est du Brésil. L'autre sous-espèce Eudocimus ruber albus se trouve au nord en Floride, en Louisiane, sur le littoral pacifique de l'Amérique centrale et à Cuba.

Faisant l'objet d'un braconnage intense pour ses plumes rouges, il a un statut d'espèce protégée depuis longtemps dans certains pays (au Surinam en 1955). Il est depuis 1987 inscrit dans l'annexe II de la Convention de Washington sur le commerce des espèces en voie de disparition.

Si la majorité de leur plumage est d'une couleur dominante rouge, raison pour laquelle un braconnage intense s'est créé autour de cette espèce, les extrémités des ailes de l'Ibis rouge sont noires.

Les ibis rouges aiment se trouver à la cime des arbres.

Alimentation
Leur bec crochu leur permet d'extraire des insectes de la vase des marais.

Reproduction
C'est au plus fort de la saison des pluies, de mars à juillet, que se déroule la reproduction. Après une courte parade, les oiseaux construisent un nid rudimentaire dans lequel la femelle dépose de 2 à 4 œufs. Il est situé entre 1,50 et 6 m de hauteur, dans les jeunes palétuviers.

(Source wikipedia (dur a trouver les animaux commençant par I. ))
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • thomade54
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
871 230
Messages
8 133 426
Membres
1 581 800
Dernier membre
Limira lahoussine
Partager cette page
Haut