[topicataf] Et toi, skoi ton taf ?

job31

Admin tout frippé
Staff
#122
Moi j'ai mass bonasses au taf :D
 

MagicVitalic

Modérateur
Staff
#123
Pareil, ma boîte partage une tour avec un cabinet d'avocats. Ya des escadrons de chatons qui descendent à la cantine le midi :o
 

thomade54

Grand Maître
#124
Etudiant ça compte comme un taff ?
Sinon pour réagir au débat actuel, je suis dans une promo de 104 étudiants, et y a 10 filles.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#125
Sinon pour réagir au débat actuel, je suis dans une promo de 104 étudiants, et y a 10 filles.
Cela évite la déconcentration et permet à ton énergie libidinale d'alimenter ton cerveau au lieu de je ne sais quel endroit :o
Mais 10, c'est la misère :lol:
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#126
Salut à tous,
Pour une fois, une anecdote pro fraîche de ce jour : un client m'a appelé parce-que le système de diffusion multi-écran que j'ai installé sur son stand ne marche plus. Le démarrage dure 20 minutes et affiche des lignes de code qui ne cessent de défiler.
Je suis perplexe, car c'est un PiWall qui tourne sous Debian sans interactions avec l'extérieur.
J'interviens donc sur le terrain, et en moins d'une minute j'annonce à la cliente que le problème est résolu. Elle me dit : "Ne me dites pas que c'était une broutille, je pète les plombs !"
Je lui ai quand même dit qu'elle avait laissé une boucle de câble HDMI en appui sur la touche ESC du clavier...
 

Mindrainer

Grand Maître
#127
Alors perso, je suis responsable secteur chez Micron.

.
.
.
.
.

Micron France. On vend des instruments de métrologie à destination des professionnels .

Ouais, j'aurais préféré l'autre, moi aussi :D

:merci:
 

dartyduck

Grand Maître
#129
Dans ma direction : Ingénierie
La RCC a intéressé seulement 1000 personnes sur les 2000 espérés. Quid des 1000 départs manquants ? Quel est le plan B ?
D'autre part, la direction annonce 2000 suppressions de postes supplémentaires (essentiellement relatifs aux moteurs thermiques) entre 2021 et 2024. Mais 1500 création de nouveaux métiers relatifs à l'électrique (moteur, batterie...).
En fait, ce qu'ils ont prévu, c'est de dégager les personnes sur ces 2000 postes et embaucher 1500 ptits jeunes ingénieurs kinenveulent payés au smic avec des contrats de merde.
Donc au final elle veut dégager 4000 personnes entre janvier 2020 et décembre 2024 et en embaucher 1500.
 

SergioVE

Grand Maître
#130
Le rôle d’un constructeur automobile, c’est de fabriquer et vendre des voitures et non de servir des rentes permanentes à des employés. Si l’état modifie radicalement la définition des véhicules à mettre sur le marché, cela induit des décisions brutales de l’entreprise qui va refuser de longuement former des anciens qui, à peine prêts et sans nouvelle expérience, seront proches de la retraite. Évidemment elle préfèrera embaucher des jeunes mieux formés et moins chers. Si en plus les nouveaux véhicules à produire nécessitent moins de main d’oeuvre, on arrive à la solution que tu dénonces. Alors tu voudrais quoi ? Conserver et donc payer les 2500 personnes surnuméraires et devenir une filiale déficitaire de l’Unedic ? Tu ferais quoi si tu étais responsable de l’entreprise ?
 

dartyduck

Grand Maître
#131
J'ai pas émis de jugement il me semble. J'ai juste étalé des faits.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#132
Tu ferais quoi si tu étais responsable de l’entreprise ?
J'écrirais une lettre ouverte dans les journaux, lettre dans laquelle je dirai "fuck au capitalisme ultra-libéral" qui se torche avec le facteur humain, facteur qui était bien plus présent avant thatcher et reagan, fuck aux actionnaires car on travaille plus pour eux que pour autre chose et je collerai ma démission. Il y aurait dans cette lettre un chapitre pour les SergioVE de la terre qui se soumette au "there is no alternative (TINA)" de Thatcher et Reagan avec lequel on nous martelle, en oubliant à quel point les dividendes ont augmenté, à quel point les ratios entre salaires les plus bas et salaires les plus hautes ont explosé, à quel point les grosses boites "au bord de la mort toussa toussa discours officiel" sont pourries de pognon (si si), et à quel point bien des patrons petites boites arrivent à faire vivre honnêtement (sans excès certes) leurs salariés en en chiant certes mais sans mettre des gens dehors en continuant à rouler avec morgue en voiture toutes options.
Ca sera peut-être un coup d'épée dans l'eau, mais tous les mouvements qui ont porté on commencé par des coups d'épée dans l'eau.
:)

Moi j'ai émis des jugements :)
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#133
P.S.
Et ne me faites pas braire avec l'argument bidon et faux disant que l'alternative au capitalisme ultra-libéral est le communisme dictatorial.
 

dartyduck

Grand Maître
#134
P.S.
Et ne me faites pas braire avec l'argument bidon et faux disant que l'alternative au capitalisme ultra-libéral est le communisme dictatorial.
Il existe pe un juste milieu, non ? :o un système où chacun y trouverait son compte plus ou moins, mais pas tout en faveur du capitalisme :o
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#135
Alors tu voudrais quoi ? Conserver et donc payer les 2500 personnes surnuméraires et devenir une filiale déficitaire de l’Unedic ?
Ca, c'est par contre un argument valable. D'ailleurs, étant tributaire d'une pension d'invalidité, je me propose de me suicider afin de ne pas creuser le déficit de la sécu. Avant cela, je me propose aussi de suicider tous les retraités, ce qui épargnera bien des cotisations aux entreprises et aux salariés encore en poste. Puis les chômeurs inclassable, on sait que plein d'entre eux ne sauront plus s'adapter.
Z'inquiétez pas, je vais vous les régler moi vos problèmes :D

Soit dit en passant, les gens, on les forme. C'est relativement possible, tous n'ont pas à devenir des ingés Bac+5. L'argument (vrai) de fond de DD est le fait de remplacer des gens par des salariés encore plus mal payés.

T'ain, j'ai la tension qui monte en flèche quand on parle de ça :D
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#136
Il existe pe un juste milieu, non ? :o un système où chacun y trouverait son compte plus ou moins, mais pas tout en faveur du capitalisme :o
Ben oui !
Et je parle de capitalisme ultra-libéral, qui n'est pas le capitalisme (relativement) modéré. L'ultra-libéral c'est, en gros, on lâche les rènes, c'est "la loi du marché" (ha ha ha c'te blague) et l'humain est la première variable d'ajustement, il n'avait qu'à s'adapter ce con, laissons les assoces s'occuper de lui merci l'Abbé Pierre, Coluche, et bientôt la SPA.
L'argument "on ne peut pas les garder parce que tralala" est la plupart du temps un argument bidon, tu l'as parfaitement pointé du doigt DD, l'intention réelle est le remplacement par du moins bien payé, point barre, sous couvert de "les autres n'étaient pas formés".
Forme les, espèce de connard. Combien j'en ai formé moi, des jeunes nouveaux pas trop adaptés, et dans une petite boite ?
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
#137
La tendance c'est le CDD, l'employé kleenex, sous-payé, sans aucune presta sociale.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#138
Mon point de vue utopique serait de créer une hydre favorisant le capitalisme (ou tout du moins l'esprit d'entreprise) au niveau des échanges locaux et une sorte de communisme (ou tout du moins un dirigisme inter-états) pour les échanges internationaux.

Un des problèmes de notre monde, c'est faire consommer par des gens riches des biens produits par des gens pauvres. Un peu de dirigisme "favorable aux populations" permettrait de lutter contre les excès de l'accumulation de richesses par les uns aux dépends des autres.

Par contre je suis persuadé que l'esprit d'entreprise est un moteur indispensable pour garder de la motivation - et donc de l'action - à l'échelon local. La lutte contre le volontarisme, et plus généralement la lutte des classes, crée à mon avis l'échec structurel du communisme.

Evidemment, il est plus facile de dire y-a-ka que de construire un modèle économique viable à tous les plans (partage des richesses, progrès, écologie, bien-être social et sanitaire...). Je ne désespère pas de voir émerger un courant de pensée capable de proposer une véritable étude d'une refondation sociale, et non pas ces politiques de pacotille qui tous, de droite comme de gauche, nous vendent du rêve sur le thème du "c'était mieux avant, retournons-y"...
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
#140
Mon point de vue utopique serait de créer une hydre favorisant le capitalisme (ou tout du moins l'esprit d'entreprise) au niveau des échanges locaux et une sorte de communisme (ou tout du moins un dirigisme inter-états) pour les échanges internationaux.

Un des problèmes de notre monde, c'est faire consommer par des gens riches des biens produits par des gens pauvres. Un peu de dirigisme "favorable aux populations" permettrait de lutter contre les excès de l'accumulation de richesses par les uns aux dépends des autres.

Par contre je suis persuadé que l'esprit d'entreprise est un moteur indispensable pour garder de la motivation - et donc de l'action - à l'échelon local. La lutte contre le volontarisme, et plus généralement la lutte des classes, crée à mon avis l'échec structurel du communisme.

Evidemment, il est plus facile de dire y-a-ka que de construire un modèle économique viable à tous les plans (partage des richesses, progrès, écologie, bien-être social et sanitaire...). Je ne désespère pas de voir émerger un courant de pensée capable de proposer une véritable étude d'une refondation sociale, et non pas ces politiques de pacotille qui tous, de droite comme de gauche, nous vendent du rêve sur le thème du "c'était mieux avant, retournons-y"...
Le plus gros problème c'est qui si quelqu'un commence, sans que les autres suivent, il perd. Un peu le même problème que pour l'écologie d'ailleurs.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • job31
    Admin tout frippé
Membres en ligne
  • lachrymoze
  • job31
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
866 406
Messages
7 795 790
Membres
1 582 331
Dernier membre
IDEACA Centrafrique
Partager cette page
Haut