Toshiba se retire discrètement du marchés des desktops

orbitalcoil

Grand Maître
#1
En décidant durant l'été 2002 d'abandonner la production de sa ligne de PC de bureau Equium en Europe (quelques mois après les Etats-Unis), Toshiba s’est bien gardé d’annoncer officiellement son recentrage à l’ensemble de son réseau de distributeurs. "Quand un constructeur se retire d’un segment de marché il ne va jamais le crier sur tous les toits", affirme un représentant français du constructeur japonais. "C’est vrai que les lettres ont été envoyées au cas par cas à des grossistes et des gros distributeurs et que nous n’avons pas arrosé l’ensemble de la base de revendeurs", admet-on du bout des lèvres chez Toshiba France. Ce dernier à cependant veiller à informer ses principaux clients.
Les responsables de compte Toshiba de distributeurs comme Scriba, Infocentre ou NFX Informatique reçoivent en effet une lettre signée d’Alain Kergoat, directeur marketing de Toshiba France, annonçant que, compte tenu de la décroissance des ventes de PC de bureau en Europe au cours des deux dernières années, la marque allait se recentrer sur les solutions mobiles.
Pour les autres distributeurs : motus.
Aujourd’hui encore plusieurs revendeurs historiques de Toshiba confirment qu’ils n'ont toujours pas été officiellement avertis de ce virage stratégique. Certes, avec 1 à 2 % de parts de marché en France (soit quelque 50 000 PC par an), Toshiba n’était pas une marque de premier plan dans le domaine des desktop. Mais elle était appréciée pour la fiabilité de ses produits et son sérieux. Un sérieux dont certains partenaires plus modestes auraient apprécié que le constructeur fasse preuve jusqu’au bout.

source : monde informatique
 

grrrrrrrr

Expert
#2
Ce retrait concerne t-il également les périphériques tels que les lecteurs DVD pour PC ???? :??:
 

orbitalcoil

Grand Maître
#3
d'apres l'info je dirais oui puisqu'il souhaite se concentrer sur le portable ( "la marque allait se recentrer sur les solutions mobiles".)
 

grrrrrrrr

Expert
#4
[citation=5862,1][nom]orbitalcoil a écrit[/nom]d'apres l'info je dirais oui puisqu'il souhaite se concentrer sur le portable ( "la marque allait se recentrer sur les solutions mobiles".)

[/citation]

Et m**** ...

Put1, Yamaha qui se retire du marché du graveur, Toshiba de celui du PC fixe ... que des marques de qualité ... qui se tirent
 

orbitalcoil

Grand Maître
#5
concernant la france ce n'est pas étonnant avec 1 % et ailleurs ce ne doit pas etre mieux, par contre je n'ai jamais vu de pc d'eux nulle part c'est normal ?
 

Gilbert_Gosseyn

Grand Maître
#6
[citation=5799,1][nom]orbitalcoil a écrit[/nom]En décidant durant l'été 2002 d'abandonner la production de sa ligne de PC de bureau Equium en Europe (quelques mois après les Etats-Unis), Toshiba s’est bien gardé d’annoncer officiellement son recentrage à l’ensemble de son réseau de distributeurs. "Quand un constructeur se retire d’un segment de marché il ne va jamais le crier sur tous les toits", affirme un représentant français du constructeur japonais. "C’est vrai que les lettres ont été envoyées au cas par cas à des grossistes et des gros distributeurs et que nous n’avons pas arrosé l’ensemble de la base de revendeurs", admet-on du bout des lèvres chez Toshiba France. Ce dernier à cependant veiller à informer ses principaux clients.
Les responsables de compte Toshiba de distributeurs comme Scriba, Infocentre ou NFX Informatique reçoivent en effet une lettre signée d’Alain Kergoat, directeur marketing de Toshiba France, annonçant que, compte tenu de la décroissance des ventes de PC de bureau en Europe au cours des deux dernières années, la marque allait se recentrer sur les solutions mobiles.
Pour les autres distributeurs : motus.
Aujourd’hui encore plusieurs revendeurs historiques de Toshiba confirment qu’ils n'ont toujours pas été officiellement avertis de ce virage stratégique. Certes, avec 1 à 2 % de parts de marché en France (soit quelque 50 000 PC par an), Toshiba n’était pas une marque de premier plan dans le domaine des desktop. Mais elle était appréciée pour la fiabilité de ses produits et son sérieux. Un sérieux dont certains partenaires plus modestes auraient apprécié que le constructeur fasse preuve jusqu’au bout.

source : monde informatique

[/citation]C'est très loin d'être une grosse perte vu les (nombreux) problèmes que j'ai avec ceux du boulot ...
 

Gilbert_Gosseyn

Grand Maître
#7
[citation=5872,1][nom]grrrrrrrr a écrit[/nom]

Et m**** ...

Put1, Yamaha qui se retire du marché du graveur, Toshiba de celui du PC fixe ... que des marques de qualité ... qui se tirent

[/citation]Pour les lecteurs CD et DVD, vu commes ils ont la peau dure, tu es peinard ...
 

Lectro493

Grand Maître
#8
[citation=5860,1][nom]grrrrrrrr a écrit[/nom]Ce retrait concerne t-il également les périphériques tels que les lecteurs DVD pour PC ???? :??:
[/citation]J'espère que non, j'adore mon dvd-rom :cry: :cry: :(
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • svoglimacci
  • Lzard
  • maale
  • fanetosss
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
866 956
Messages
8 074 625
Membres
1 577 551
Dernier membre
christian connoioux
Partager cette page
Haut