Vos sujets d'actu insolites ou imaginaires

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

drul

Obscur pro du hardware
Staff
#21
 

dedzix

Grand Maître
#22
question vite fait : Est-ce que la chasse à la bonne orthographe ne serait pas un moyen justement de différencier l'élite et le reste ?

Je ne dis pas que c'est bien d'écrire comme un chat, je n'encourage pas non plus la mauvaise écriture mais bon porter le discrédit sur une idée mal "bescherellisé" c'est potentiellement se priver de bonnes idées.
 

SergioVE

Grand Maître
#24
Je ne dis pas que c'est bien d'écrire comme un chat, je n'encourage pas non plus la mauvaise écriture mais bon porter le discrédit sur une idée mal "bescherellisé" c'est potentiellement se priver de bonnes idées.
Il est bien possible que l’inventeur du fil à couper le beurre ait été complètement analphabète… Cela dit, quelqu’un qui méprise l’usage correct d’un outil essentiel de communication se coupe potentiellement des élites capables d’apprécier son éventuelle bonne idée.
 

dedzix

Grand Maître
#25
Paradoxalement lorsqu'un génie peu ou pas diplômé révolutionne quelque chose ça fait une belle histoire à raconter comme Thomas Edison, Sir Richard Branson ou Xavier Niel
 

dartyduck

Grand Maître
#30
on ne pénètre pas chez les gens sans prévenir, encore moins pour détruire des biens personnels. Quelque soit la justification.
L'écologie a aussi ses extrémistes :o
 

mezigo

Modo démodé
Staff
#31
Je suis interloqué :ouch:
Le jugement condamne la diffusion d'image d'une personne chez elle dans son intimité. Elle n'a pas condamné ici la violation de domicile, ou la dégradation des pièges à oiseaux.
C'est juste un droit à l'image, amplifié par l'effet de meute et la viralité des réseaux sociaux.
Les écologistes ont remporté leur procès en appel avec la condamnation de l'homme à la pelle. C'est France TV qui vient de perdre pour son reportage.

Ici, les faits vont totalement à l'encontre de ton dernier post, @dartyduck ...
 

dartyduck

Grand Maître
#32
Ce que je dis juste, c'est qu'on ne peut pas se permettre d'entrer chez les gens (quelque soit le motif), les filmer dans leur intimité et diffuser les images à la télévision en toute impunité.
 

dartyduck

Grand Maître
#33
Le droit à l'image est assez complexe à appliquer ou respecter. Tu as le droit de filmer ou photographier n'importe qui sans son accord... TANT QUE LES IMAGES RESTENT DANS UN CADRE PRIVÉ ET NE SONT EN AUCUN CAS DIFFUSÉES AU PUBLIC.
La plupart des gens pensent que tu n'as pas le droit de les photographier sans leur consentement. Or, si tu n'as pas l'intention de mettre ces photos sur Facebook, tu n'as pas besoin de ce consentement. Mais dans un esprit de transparence et de convivialité, en général le photographe demande un accord verbal de principe, mais qui
- n'est pas necessaire
- n'a aucune valeur juridique
 

Patakesse

Expert
#34
Le droit à l'image est assez complexe à appliquer ou respecter. Tu as le droit de filmer ou photographier n'importe qui sans son accord... TANT QUE LES IMAGES RESTENT DANS UN CADRE PRIVÉ ET NE SONT EN AUCUN CAS DIFFUSÉES AU PUBLIC.
Ce n'est pas aussi simple et catégorique justement. Lorsqu'on réalise un reportage pour la télévision dans la rue, on ne fait pas signer une autorisation de diffusion à tous les passants ou toutes les personnes identifiables dans l'image. On peut te voir clairement dans un petit groupe, tu ne pourras pas contester. Pire bien sûr dans tout évènement public (manif par exemple), bon courage pour porter plainte. Ce qui compte, c'est la dignité de la personne. Si je te filme dans la rue alors que tu es en slip, là tu pourras tenter un recours, sauf qu'on pourra aussi t'attaquer pour attentat à la pudeur. Ce n'est vraiment pas aussi simple qu'on le croit le droit à l'image.

Théoriquement, il y a bien un droit à l'image, mais dans la pratique, il entre en contradiction avec d'autres droits, comme la liberté de l'information, la liberté d'expression ou la liberté artistique, qui prévalent bien souvent dans la pratique.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#35
Théoriquement, il y a bien un droit à l'image, mais dans la pratique, il entre en contradiction avec d'autres droits, comme la liberté de l'information, la liberté d'expression ou la liberté artistique, qui prévalent bien souvent dans la pratique.
En slip avec une pelle, c'est une sacrée liberté artistique :lol:
Edit : T'ain je vais faire ça, et faire payer les passants !
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • hein
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
867 433
Messages
7 804 572
Membres
1 582 332
Dernier membre
IDEACA Centrafrique
Partager cette page
Haut