Quel High et quel low de la journée?

vince1053

Modérateur
Staff
#116 506
Tient labul671, tu fais de la pub, mais c'est interdit ça :D.
PS : mon oncle était pacha sur un de ces bacs, mais il est DCD y quelques années.

H / Moi à 66 balais toujours pas adulte (si un peu quand même) Des fois j'ai envie de devenir con comme certain vieux, c'est tellement facile :devilish::devilish:
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#116 507
L> Je me sens vieux suite au message de @thomade54
H> Moi j'ai mon bac :D ( alors que @thomade54 à la pression de pas se foirer :D )
H> Je vies de percuter que vince1053 ... 53 c'est son année de naissance ... Je me sens jeune :D
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#116 508
H / Moi à 66 balais toujours pas adulte (si un peu quand même) Des fois j'ai envie de devenir con comme certain vieux, c'est tellement facile :devilish:
"Le temps ne fait rien à l'affaire,
quand on est con, on est con"
G. Brassens.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#116 509
"Le temps ne fait rien à l'affaire,
quand on est con, on est con"
G. Brassens.
Je me réveille, je regarde l'heure,
Tiens c'est curieux aucune douleur,
Je me redresse, mes reins me lancent,
J'me disais bien, pas d'coup de chance!

refrain
Si j'vieillis, c'est peut-être tant mieux,
Comme ça j'efface des idées d'ado boutonneux.
Si j'vieillis, c'est j'espère en mieux,
Car j'voudrais ne pas finir en réac haineux


Les deux pieds plantés dans des mules,
Dire qu'à quinze ans j'trouvais ça nul,
Alors que là j'ai froid aux pieds,
J'ai du bol, c'est tout seul que j'vais chier.

refrain x2

Je regarde en me marrant mon reflet,
Je ne suis pas complètement blet,
Alors que d'autres sont déjà morts,
Ouais j'vieillis comme tout le monde c'est not' sort!

Refrain x2

Un jour les gens vont s'engueuler,
Pour savoir j'dois être enterré ou bien cramé,
Balancez-mois juste dans l'cendrier,
Mais faites en sort de ne pas m'oublier...

Parce que...

(sur l'air du refrain)
J'ai vieilli, et je suis mort vieux,
j'ai eu la chance ne pas être malheureux,
Je suis mort, et c'est tant mieux,
Je laisse la chance aux autres d'être heureux!

(sur l'air du refrain)
Je suis mort, j'suis peut-être aux cieux,
Ou bien en enfer, j'm'en fous un peu.
Je suis mort, si tu crois en Dieu,
Prie-le de me laisser me marrer un peu!



Impro de par moi-même (^^)
 

thomade54

Grand Maître
#116 510

vince1053

Modérateur
Staff
#116 511
@AccroPC2,
L / j'ai essayé d'autres trucs mais zété tous pris y a bocou de vince en France. j'ai été au plus simple.
@u modérâleur
HHH / si c'est de toi tu devrais te mettre à écrire vu ce qu'on entend dès fois, j'ai peur pour notre langue
et
HHHHHHH/ je confirme on nait "con" et on n'en guéri que très peu le PB c'est que ça s'attrape :eek:
 

philou21850

Grand Maître
#116 512
Je me réveille, je regarde l'heure,
Tiens c'est curieux aucune douleur,
Je me redresse, mes reins me lancent,
J'me disais bien, pas d'coup de chance!

refrain
Si j'vieillis, c'est peut-être tant mieux,
Comme ça j'efface des idées d'ado boutonneux.
Si j'vieillis, c'est j'espère en mieux,
Car j'voudrais ne pas finir en réac haineux


Les deux pieds plantés dans des mules,
Dire qu'à quinze ans j'trouvais ça nul,
Alors que là j'ai froid aux pieds,
J'ai du bol, c'est tout seul que j'vais chier.

refrain x2

Je regarde en me marrant mon reflet,
Je ne suis pas complètement blet,
Alors que d'autres sont déjà morts,
Ouais j'vieillis comme tout le monde c'est not' sort!

Refrain x2

Un jour les gens vont s'engueuler,
Pour savoir j'dois être enterré ou bien cramé,
Balancez-mois juste dans l'cendrier,
Mais faites en sort de ne pas m'oublier...

Parce que...

(sur l'air du refrain)
J'ai vieilli, et je suis mort vieux,
j'ai eu la chance ne pas être malheureux,
Je suis mort, et c'est tant mieux,
Je laisse la chance aux autres d'être heureux!


(sur l'air du refrain)
Je suis mort, j'suis peut-être aux cieux,
Ou bien en enfer, j'm'en fous un peu.
Je suis mort, si tu crois en Dieu,
Prie-le de me laisser me marrer un peu!



Impro de par moi-même (^^)
Je vois bien le père Renaud chanter ta petite mélancolie " pas confondre avec Mélenchonie " ;)
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#116 514
Je me réveille, je regarde l'heure,
Tiens c'est curieux aucune douleur,
Je me redresse, mes reins me lancent,
J'me disais bien, pas d'coup de chance!

refrain
Si j'vieillis, c'est peut-être tant mieux,
Comme ça j'efface des idées d'ado boutonneux.
Si j'vieillis, c'est j'espère en mieux,
Car j'voudrais ne pas finir en réac haineux


Les deux pieds plantés dans des mules,
Dire qu'à quinze ans j'trouvais ça nul,
Alors que là j'ai froid aux pieds,
J'ai du bol, c'est tout seul que j'vais chier.

refrain x2

Je regarde en me marrant mon reflet,
Je ne suis pas complètement blet,
Alors que d'autres sont déjà morts,
Ouais j'vieillis comme tout le monde c'est not' sort!

Refrain x2

Un jour les gens vont s'engueuler,
Pour savoir j'dois être enterré ou bien cramé,
Balancez-mois juste dans l'cendrier,
Mais faites en sort de ne pas m'oublier...

Parce que...

(sur l'air du refrain)
J'ai vieilli, et je suis mort vieux,
j'ai eu la chance ne pas être malheureux,
Je suis mort, et c'est tant mieux,
Je laisse la chance aux autres d'être heureux!


(sur l'air du refrain)
Je suis mort, j'suis peut-être aux cieux,
Ou bien en enfer, j'm'en fous un peu.
Je suis mort, si tu crois en Dieu,
Prie-le de me laisser me marrer un peu!



Impro de par moi-même (^^)
:ouimaitre::merci: @magellan :merci:

Et je suppose que, comme toujours, tu as sorti cela d'une traite ?

Ma nanalyse, critique élogieuse (faut pas déconner avec les modos :D)

Des vers de 10 pieds pratiquement constants d'un premier jet, je trouve que tu assures. Je dis pratiquement parce que certains nombre de pieds ne sont pas évidents à détecter (ce qui peut s'arranger à peu de frais amha). Mais cela dépend bien sûr de la manière de les lire. Comme le déclame Ferré (dans "Préface" je crois) en substance, "[la poésie] ne prend son sexe qu'avec la corde vocale, comme le violon prend le sien avec l'archer qui le touche."
A ce propos d'ailleurs, je hais les profs de français qui dans ma scolarité (2nde, 1ère et prépa) ont systématiquement refusé de permettre d'ajouter à l'argumentaire la manière que certains ont eu de chanter ou lire les poèmes étudiés (avec des pauses, des hausses de ton ou va savoir quoi) donc en y ajoutant un peu de leur vision du texte. Et lorsqu'il s'agit de Baudelaire, Victor Hugo ou Aragon entre autres, les enregistrements d'origine ont été perdus :D

@philou21850 a raison, cela a un petit air de Renaud, et c'est un compliment (Il assure Renaud, sauf quand il embrasse des flics :D ) !

J'aime bien les alternances de positif/négatif entre deux vers consécutifs, du style "je n'ai pas mal / ah si, j'ai finalement mal" :
- "Tiens c'est curieux aucune douleur, / Je me redresse, mes reins me lancent,"
- "Alors que là j'ai froid aux pieds, / J'ai du bol, c'est tout seul que j'vais chier."
- "Je ne suis pas complètement blet, / Alors que d'autres sont déjà morts,"
- "Je suis mort, j'suis peut-être aux cieux, / Ou bien en enfer, j'm'en fous un peu"
...
Et surtout ce genre d'oppositions entre les mots dans le même vers, si tant est que des mots puissent être négatifs ou positifs. Mais je trouvent qu'ils sont "genrés" dans ce poème. :
- "Je me redresse, mes reins me lancent"
- "Si j'vieillis, c'est peut-être tant mieux,"
- "Si j'vieillis, c'est j'espère en mieux,"
- "Dire qu'à quinze ans j'trouvais ça nul"
- "j'ai eu la chance ne pas être malheureux,"
- "Je suis mort, et c'est tant mieux"
...
Bien entendu cela est subjectif. On pourra m'en vouloir de trouver "quinze ans" positif m'enfin, dans un poème de vieux... :D Cela me fait penser à la chanson "Vingt ans" de Ferré.
De plus, ce poème est tout de même plein d'espoir, malgré la résignation. Il suffit d'y détecter / décompter les mots cités au dessus (pas tous) :
- aucune douleur, c'est peut-être tant mieux, j'espère en mieux, ... me marrer un peu.
Le dernier "positif" ressemble tout de même à l'espérance de rattraper soit toute une vie, soit juste les vieux jours (je me tâte) "...si tu crois en Dieu, / Prie-le de me laisser me marrer un peu!"
On retrouve encore une fois du Ferré, encore dans "Ving ans", dont le texte est toutefois structuré différemment, partant d'une vie de rêve, sans crainte, négligeant le futur (on a vingt ans) pour arriver à une sorte de résignation (copié/collé des paroles) :
Qu'on ait été chouette ou tordu
Avec les ans tout est foutu
Alors on maquille le problème
On s' dit qu' y'a pas d'âg' pour qui s'aime
Et en cherchant son coeur d'enfant
On dit qu'on a toujours vingt ans...
<== tentative de retour d'espoir à la fin, on retrouve donc la même idée dans les deux derniers dans le poème de @magellan :
Je suis mort, si tu crois en Dieu,
Prie-le de me laisser me marrer un peu!

Me laisser ! On sent que la vie (ou en tous les cas les derniers jours) n'a pas été géniale. Pour les vieux jours, uniquement à cause de l'était physique ? On le présume, on n'a pas trace de délaissement ou de problèmes autres que physiques.

Je ne peux m'empêcher de trouver dans tes vers, @magellan la peur de la déchéance de la vieillesse et presque l'attente de la mort salvatrice, comme dans "Vieillir" de Brel (fabuleux dernier album !)
Mourir cela n'est rien
Mourir la belle affaire
Mais vieillir... ô vieillir


Bref, il ne reste plus qu'à trouver la musique pour accompagner ces paroles :)
(sorry pour les fautes ou le désordre, pas le courraje de relyrre)
 
Dernière édition:

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#116 515
Des edit en gras ci-dessus : oubli d'une lettre, oubli d'une explication.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#116 516
Disons que je vois la chose comme un morceau "punk", le type qui a connu son époque "anticléricale" et qui constate que nombre de gens y croient, alors dans le doute "dites, les mecs, si ce bordel existe, priez pour que je n'en prenne pas plein la gueule pour mes blasphèmes" ^^
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#116 517
Disons que je vois la chose comme un morceau "punk", le type qui a connu son époque "anticléricale" et qui constate que nombre de gens y croient, alors dans le doute "dites, les mecs, si ce bordel existe, priez pour que je n'en prenne pas plein la gueule pour mes blasphèmes" ^^
Tu le sais bien, si les styles de musique changent, de nombreuses révoltes ou certaines angoisses demeurent :)

Mais en ce qui concerne le moment ultime, le face à face avec Dieu, n'aies pas d'inquiétudes. On a plein d'indices :
Pour commencer,
Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra <-- Comment je me la pète) : "Dieu est mort"
Ce qui est confirmé par
Brel (Le dernier repas) : "Et puis je veux encore / Lancer des pierres au ciel / En criant Dieu est mort / Une dernière fois"
Pour rassurer ceux qui ont tout de même peur,
Brassens (Le mécréant) : "Si l'Éternel existe, en fin de compte, il voit / Qu' je m' conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi."
Vian (On est pas là pour se faire engueuler) : "Et puis on est descendu chez Satan / Et en-bas c'était épatant !"
Et de toutes les façons,
Brassens (Le testament) "Me v'là dans la fosse commune, / La fosse commune du temps. "

Comme quoi, la mort n'est que le temps qui passe !

Mais en ce qui me concerne, je sais que Dieu existe !
1574444612502.png
:D
 

magellan

Modérâleur
Staff
#116 518
@AccroPC2,
L / j'ai essayé d'autres trucs mais zété tous pris y a bocou de vince en France. j'ai été au plus simple.
@u modérâleur
HHH / si c'est de toi tu devrais te mettre à écrire vu ce qu'on entend dès fois, j'ai peur pour notre langue
et
HHHHHHH/ je confirme on nait "con" et on n'en guéri que très peu le PB c'est que ça s'attrape :eek:
C'est une improvisation faite comme ça pour le plaisir... Comme dirait l'autre sur un premier jet.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#116 519
Tu le sais bien, si les styles de musique changent, de nombreuses révoltes ou certaines angoisses demeurent :)

Mais en ce qui concerne le moment ultime, le face à face avec Dieu, n'aies pas d'inquiétudes. On a plein d'indices :
Pour commencer,
Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra <-- Comment je me la pète) : "Dieu est mort"
Ce qui est confirmé par
Brel (Le dernier repas) : "Et puis je veux encore / Lancer des pierres au ciel / En criant Dieu est mort / Une dernière fois"
Pour rassurer ceux qui ont tout de même peur,
Brassens (Le mécréant) : "Si l'Éternel existe, en fin de compte, il voit / Qu' je m' conduis guèr' plus mal que si j'avais la foi."
Vian (On est pas là pour se faire engueuler) : "Et puis on est descendu chez Satan / Et en-bas c'était épatant !"
Et de toutes les façons,
Brassens (Le testament) "Me v'là dans la fosse commune, / La fosse commune du temps. "

Comme quoi, la mort n'est que le temps qui passe !

Mais en ce qui me concerne, je sais que Dieu existe !
Voir la pièce jointe 5799
:D
Difficile de contester les références. Les miennes couvrent d'autres chanteurs/auteurs qui, dans des styles différents, gueulaient et aussi gueulent encore leur façon de voir les choses.

(la vache quelle digression)
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#116 520
Difficile de contester les références. Les miennes couvrent d'autres chanteurs/auteurs qui, dans des styles différents, gueulaient et aussi gueulent encore leur façon de voir les choses.
Tous épris de liberté, quels qu'ils soient :merci:
(la vache quelle digression)
J'adoooore :lol: On va se faire allumer par @AccroPC31 et @job2 :D
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • drul
    Obscur pro du hardware
Membres en ligne
  • Cendreline
  • Batyasss
  • drul
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
868 848
Messages
8 101 925
Membres
1 579 373
Dernier membre
Nekyo
Partager cette page
Haut