[topic unique] Critique de photo

jenny333

Nouveau membre


J'aime HDR photos! Je pense que la deuxième photo est meilleure. Il semble plus naturel et la première photo ressemble le painture. Peut-être c'est parce que j'utilise Lightroom aussi.
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Y a longtemps qu'un topic n'avait pas été déterré !
Alors un fisheye à pas cher : ce n'est pas un cul de bouteille, mais un bouchon de carafe (à whisky, actuellement remplie de Bowmore mais ça ne joue pas pour la photo si on est sobre).
Nikon D5600 - Nikkor macro 40mm
Vous devez être connecté pour voir les pièces jointes.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
un fisheye avec beaucoup de flou et de distorsion sur les bords :D
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
en fait c'est là où les concepteurs d'objectifs s'arrachent les cheveux pour limiter au maximum ce phénomène. Ils font comme toi, mais traitent le verre pour avoir mieux que toi :D
 

andre.gerald

Grand VidéaVizir
Vous devez être connecté pour voir les pièces jointes.


Photo prise par mon neveu qui fait des études de photographe
Il s'est spécialisé dans la photos des astres
celle là a demandé 64h de pose et 90h de travail pour l'empilement
"L'empilement" je sais pas du tout comment ça marche.
Il a un sacré matos pour ça

entre autre cela pour fixer le télescope :

Vous devez être connecté pour voir les pièces jointes.
 
Dernière édition:

mezigo

Modo démodé
Staff
Joli !
Le "cela" est une monture équatoriale. Lors de la "mise en station", il faut rendre parallèle l'axe d'ascension droite avec l'axe de rotation de la Terre (en visant près de l'Etoile Polaire, dans l'hémisphère nord). La monture dispose d'un moteur pour la faire tourner d'un tour par jour de façon à annuler la rotation de notre Globe. Ainsi, les étoiles ne bougent plus dans le ciel et on peut alors faire des poses longues sans avoir de filé d'étoiles.
On peut rajouter une caméra de suivi pour figer encore plus précisément ce mouvement.
Mais on ne prend pas une seule photo en 64 heures ! Il y a le jour ! Et il y a un échauffement du capteur photo qui crée du bruit, du grain.
On prend donc des milliers de photos, par exemple de deux minutes de pose, puis on les empile pour faire mathématiquement une moyenne des infos reçues.
Comme ça, on enlève du bruit, et on contourne la turbulence atmosphérique, les mouvements de l'air qui font scintiller les étoiles.
Il y a un fil astro sur forum.hardware.fr qui est très actif avec des contributeurs de haut niveau, astrophotographes amateurs, et chercheurs en astronomie de métier.
On y voit de belles choses aussi.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
Sauf s'il est basé au delà du Cercle Polaire :D
Par ici, on est habitué à des nuits plus courtes...
 

andre.gerald

Grand VidéaVizir
Précision:
Le temps de pose n'est pas de 64h, en 64h il a pris des tas de photos de 300s de temps de pose, je crois dans ce cas.
Travail sur plusieurs nuits !
Elle sont ensuite traitées pas son logiciel qui gère "l'empilement"
il aurait fallut écrire temps pour prendre la photo
 

mezigo

Modo démodé
Staff
Re,
Les astrophotographes indiquent souvent le temps de pose cumulé. Par exemple 1280 poses de 3 minutes correspondent à 64 heures de capture. Et cela prend bien plus de 64 heures sur le terrain, en plusieurs nuits, pour arriver à ce résultat.
Il faut rajouter du temps pour les darks, les flats, et les images non retenues (buée, satellites ou avions...).
On est assez loin du "point and shoot" !
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 172
Messages
6 718 808
Membres
1 586 470
Dernier membre
znanyabbowiec
Partager cette page
Haut