Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

chouan12

Habitué
bizarre
il me semble que l'on vaccine plus de la variole
qui ELLE a disparue grâce a la vaccination....
suis je incivique car non vacciné de la variole???
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
suis je incivique car non vacciné de la variole???
Non tu es incivique si tu te substitue au autorité pour déterminer contre quoi tu devrais être vacciné.
N.B. il n'est nullement interdit d'être incivique et égoïste, faut juste l'assumer.

Et évidement mon exemple était volontairement outrancier.
 

magellan

Modérâleur
Staff
bizarre
il me semble que l'on vaccine plus de la variole
qui ELLE a disparue grâce a la vaccination....
suis je incivique car non vacciné de la variole???
Tu mélanges des choses qui n'ont aucun rapport. La variole est particulière, tout comme certains virus qui ne mutent que très peu. La couverture vaccinale a permis de résoudre cette problématique et de quasi faire disparaître la maladie. On peut aussi songer à la rage qui a énormément reculé en Europe grâce à la systématisation de la vaccination animale (sauvage ou non), tout comme les campagnes de vaccination infantile qui ont fait chuter la mortalité de manière très flagrante.

Le COVID comme la grippe sont des virus qui mutent rapidement, qui ont au surplus des couches très variées. Cela induit donc que la problématique vaccinale se répète régulièrement à des échelles plus ou moins graves.

A partir de là, je dois rappeler un fondamental: la liberté ça n'est pas prendre son égocentrisme comme un droit de pourrir la vie des autres. Je vais reprendre un exemple que j'ai déjà balancé ici même: j'ai le droit de mettre la musique très fort chez moi, ça n'est pas pour autant que j'ai le droit d'emmerder mes voisins avec.

Avec ce genre de raisonnement on ne peut alors pas blâmer quelqu'un qui se met une murge avant de prendre le volant...

Toute décision concernant la santé publique induit forcément des résistances, des refus, de la manipulation, et donc des difficultés à trouver la bonne voie. On ne doit pas oublier que la peste a été circonscrite suite à des décisions honnies en leur temps via la fameuse quarantaine! Aujourd'hui, on a une maitrise bien plus grande du fonctionnement des épidémies, des problématiques d'hygiène et j'en passe. Pour autant, les mêmes discours émergent à chaque fois: "on nous empoisonne", "on veut nous traquer", "on ne veut pas être des numéros". Je n'ai qu'un mot: FOUTAISES. Vous êtes DEJA des numéros rien qu'avec le numéro de sécurité sociale, votre compte bancaire et j'en passe.
Ajoutez la gestion de l'urgence, les expertises qui se contredisent, une bonne couche de méfias avides de donner des informations plus vite quitte à s'égarer et balancer des âneries, et sur tout ça une bonne couche de débilité via les réseaux sociaux, et vous obtenez la crise COVID et les critiques qu'on fait après coup.

C'est quand même ahurissant: quand la maladie a commencé à frapper en masse, nombreux ont été ceux qui se sont tournés vers le premier gourou venu. La peur amène à faire n'importe quoi. Après, quand chaque expert contacté a sorti un avis différent ou insuffisamment précis, ça a gueulé "vous faites n'importe quoi". Facile de brailler quand on n'a pas soi-même de bonne solution.

Est-ce qu'il y a eu des erreurs? EVIDEMMENT. Mais je dois aussi rappeler que, mine de rien, les décisions aussi difficiles à accepter qu'elles fussent (confinement notamment), la mortalité n'est en rien comparable à celle constatée sur des épidémies précédentes!

D'ailleurs, l'immense majorité des braillards qui ont gueulé sur le masque, le vaccin, le confinement, le pass sanitaire... l'ont fait non pour des doutes médicaux mais pour des questions de confort. Et ça, c'est honteux.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Pour le Covid que l’on n’a pas éliminé, cette étude sur 99 millions de personnes permettra de continuer à recommander de vacciner les personnes qui sont à haut risque de complications du Covid, c’est-à-dire les personnes âgées, les femmes enceintes, et les personnes immunodéprimées, parce qu’elles conservent un très grand bénéfice à se voir protégées par le vaccin au regard des très rares risques d’effets indésirables.

L'idiotie a été de l'imposer à tous.
Non. L'idiotie est de s'estimer supérieur aux autres en arguant que c'est pour soi-même qu'on refuse le vaccin, alors que c'est également un danger pour autrui. On va faire une comparaison compréhensible: tu veux jouer à la roulette russe? Fais le sans risquer de coller la balle fatale à quelqu'un d'autre de présent dans la pièce alors.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 185
Messages
6 719 193
Membres
1 586 500
Dernier membre
Cedric7777
Partager cette page
Haut