Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

dartyduck

Grand Maître
#462
On le voit d'ailleurs, je crois que c'est à Hong Kong qu'ils ont levé les restrictions et l'épidémie est aussitôt reparti à la hausse. Je pense que maintenant à moins d'avoir une solution miracle qui fonctionne bien, il va falloir plutôt miser sur le fait que lorsqu'on aura suffisamment de gens "immunisés", la pandémie s'arrêtera d'elle-même. Faut serrer les fesses d'ici là ....
l'immunité reste une hypothèse, rien ne prouve qu'on l'est une fois qu'on l'a contracté :o
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#463
[ Mode pas politiquement correct ]
L'immunité n'est pas une hypothèse, une partie de la population est infectée et ne déclare pas ou peu de symptômes. Il n'est en effet pas acquis que les personnes avec des symptômes graves deviennent immunisés. A un moment qu'on le veuille ou non, il faudra lever le confinement, si on a rien trouvé d'ici là ...
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#464
en favorisant le rendement, pour au final distribuer une grosse part des bénéfices au gros actionnaires (on doit être les champions Européens ou peu s'en faut), parfois distrubuer plus d'argent que fait la boite de bénéfs, plutôt, que de privilégier la recherche et l'investissement, voilà ou on en est
Oui mais tu comprends, si tu diminues légalement (encore faut-il que les traités économiques le permettent) le versement des dividendes, les entreprises vont partir ailleurs tout ça... (<-- ironie).
Je pense que maintenant à moins d'avoir une solution miracle qui fonctionne bien, il va falloir plutôt miser sur le fait que lorsqu'on aura suffisamment de gens "immunisés", la pandémie s'arrêtera d'elle-même.
Ou un vaccin ? Ou un médicament ?
Faut serrer les fesses d'ici là ....
Sauf si l'éventuel médicament est un suppo :poop:
 

magellan

Modérâleur
Staff
#465
en favorisant le rendement, pour au final distribuer une grosse part des bénéfices au gros actionnaires (on doit être les champions Européens ou peu s'en faut), parfois distrubuer plus d'argent que fait la boite de bénéfs, plutôt, que de privilégier la recherche et l'investissement, voilà ou on en est, supprimer des lits, moins d'équipement indispensables, moins de soignants, tout ceci pour faire des économies et pouvoir redistribuer aux voir ci-dessus, contrairement à ce qui se passe en Allemagne (et ils ne sont pas un exemple), voilà ou ça contribue à nous mener, pas assez de tout (personnel, respirateurs, masques, gel...)
Mauvaise lecture et hors sujet malheureusement.
Faisons dans l'ordre
1° Les hôpitaux publics
Ils ont toujours été déficitaires. C'est su, c'est connu... et cela ne devrait pas être pris en compte. Or, on demande aux états membres de l'UE d'être le moins endettés possible. Donc, là, techniquement, on a fini par chercher où économiser pour que l'état ait le moins d'argent qui sort sans contrepartie.
Cela veut dire quoi? Qu'on a collé des comptables en lieu et place d'administrateurs.
Autre aspect important: la rationalisation n'a rien de débile. Etant proche de ce milieu (sur les aspects comptables qui plus est!), il y a eu des années de gabegie financière. Sans entrer dans les détails, sache que les hôpitaux avaient une compta dégueulasse avec des fuites dans tous les sens.
J'ai également abordé la question de la rémunération et du personnel soignant lui-même: la foule se foutait totalement de cela tant qu'il n'y avait pas de crise sanitaire. Et je ne parle même pas des problématiques de rentabilité induises par les mesures d'austérité amenant à des fermetures iniques (maternités par exemple).
C'est un sujet qui dépasse allègrement la seule composante "les entreprises ceci cela"
2° L'équipement
Ca aussi, c'est une mauvaise lecture. Ne mélange pas le nécessaire au quotidien hors crise, et l'indispensable en phase de crise. Concrètement? Quoi stocker, combien de temps, pour quelle raison. Ces trois questions se révèlent toujours vitales en crise sanitaire majeures, et son mal lues en phase normale de fonctionnement.
Prenons un exemple pour comparer. As-tu deux roues de secours en plus de ta roue? Non. Est-ce utile? Cela peut se révéler être vraiment utile... si un jour tu crèves un pneu. C'est tout aussi idiot et bassement technique... si tu stockes cela prend de la place, ça se périme, cela doit se renouveler. Cela a un coût. Et c'est hélas au bout d'un moment la question qui se pose... est-ce que cela fait encore sens?

Et tu comptes combien de respirateurs à mettre pour être "ceintures et bretelles"? Si tu triples les équipements, fort bien ça aide pendant la crise. Et dans dix ans, quand les machines ne serviront plus au quotidien, on fait quoi?

3° Le "moins de soignants"
Correction: c'est avant tout la difficulté à embaucher qui pose le plus gros souci! Un soignant cela prend des années à former, et la filière ne séduit plus depuis bien longtemps. D'ailleurs, la France a dû assouplir ses règles de recrutement pour les études de médecine afin de "moins" filtrer... Cela représente donc un serpent qui se mord la queue.

Notre problème? Ne pas vouloir payer le coût réel de ces soins. Ni plus, ni moins. Ce n'est pas gratuit, et il faut payer les gens qui y bossent en conséquence des responsabilités et des risques. Mais comme on gueule tous "trop d'impôt" (avec moins d'une personne sur deux qui est réellement imposée sur le revenu...) difficile de trouver une solution fiable. Evidemment on va me balancer les sociétés qui détournent etc... oui! Je suis d'accord, elles font partie de l'équation. Mais à hauteur de combien réellement? (sans provocation aucune, je n'ai pas les chiffres).
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#468
@magellan, je ne comprends pas en quoi ta réponse répond à @yvesl (bon, en même temps j'ai raté l'heure de la sieste)
 

magellan

Modérâleur
Staff
#470
@magellan, je ne comprends pas en quoi ta réponse répond à @yvesl (bon, en même temps j'ai raté l'heure de la sieste)
Parce qu'il analyse les problèmes des hôpitaux comme étant seulement causés par les entreprises et la façon dont elles prennent les choses en main. Le débat est autrement plus complexe.
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#471
Parce qu'il analyse les problèmes des hôpitaux comme étant seulement causés par les entreprises et la façon dont elles prennent les choses en main. Le débat est autrement plus complexe.
Bah oui quelques lignes ne suffiron jamais à décrire tout cela. Mais j'ai surtout iterprété le post (toujours pas fait de sieste :D) comme "on pourrait laisser plus de sous aux hostos et autres si on en récupérait plus de certaines entreprises, surtout lorsqu'on voit ce qui est versé aux actionnaires" :)
 

philou21850

Grand Maître
#472
Les cliniques réservées pour les riches et les pauvres claque devant l'HP Publics?
 

dartyduck

Grand Maître
#473
Evidemment on va me balancer les sociétés qui détournent etc... oui! Je suis d'accord, elles font partie de l'équation. Mais à hauteur de combien réellement? (sans provocation aucune, je n'ai pas les chiffres).
60 milliards /an. C'est négligeable tu crois ? :o
 

svoglimacci

check memory failed but no bug detected
#475
60 milliards /an. C'est négligeable tu crois ? :o
Ce montant c'est des estimations de détournement ? Parce que il y a aussi les dividendes dont les ratios par rapport à je ne sais plus quoi augmentent beaucoup aussi.
 

yvesl

Grand Maître
#476
magellan, quand tu dis que le problème pour l'équipement c'est qu'on ne peut pas stocker indéfiniment, moi je dis qu'on arrête de délocaliser et de vendre (les entreprises) à tout va, on peut très bien fabriquer en France (un exemple, le test pour le COVID est fabriqué par des labos Américain, moins cher?), les principes actifs des médicaments et pour autre chose, les labos français se gavent, alors il peuvent.

Quand tu dis les entreprises, pour moi c'est plutôt les très rentable du CAC40 par exemple, on attends toujours que ça ruisselle (c'est plutôt vers le haut)....

En ce qui concerne les équipement disponible divers IRM, Scanner, les fameux tests COVID et autres, les Allemands ont tellement plus, parce qu'ils investissent (état compris) tellement plus du PIB que nous dans la R&D et investissements.

Pour ce qui est des 60 milliard mis à gauche (si on peut dire!) dans les divers" paradis", certains économistes Anglais disent plutôt 100, on est les champions, comme dis la chanson.

Rien n'est hors sujet malheureusement, tout est imbriqué.
 

dartyduck

Grand Maître
#477
Bon bah ça y est, je suis au chômage partiel. 50%. J'ai interdiction de bosser après 13h, je ne peux que le matin. Pour cela on nous prélève 1/2 RTT par semaine, on est payé 84% du net. Mais la direction a demandé la signature d'un accord avec les partenaires sociaux dans lequel elle propose :
- rémunération à 100%
- possibilité de nous faire travailler le samedi (si besoin) à la reprise d'activité, jusqu'au 31 decembre.
- possibilité de nous imposer nos dates de congés suivant l'activité.

Voilà, j'aurais le temps de faire plein de trucs les am.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#479
magellan, quand tu dis que le problème pour l'équipement c'est qu'on ne peut pas stocker indéfiniment, moi je dis qu'on arrête de délocaliser et de vendre (les entreprises) à tout va, on peut très bien fabriquer en France (un exemple, le test pour le COVID est fabriqué par des labos Américain, moins cher?), les principes actifs des médicaments et pour autre chose, les labos français se gavent, alors il peuvent.

Quand tu dis les entreprises, pour moi c'est plutôt les très rentable du CAC40 par exemple, on attends toujours que ça ruisselle (c'est plutôt vers le haut)....

En ce qui concerne les équipement disponible divers IRM, Scanner, les fameux tests COVID et autres, les Allemands ont tellement plus, parce qu'ils investissent (état compris) tellement plus du PIB que nous dans la R&D et investissements.

Pour ce qui est des 60 milliard mis à gauche (si on peut dire!) dans les divers" paradis", certains économistes Anglais disent plutôt 100, on est les champions, comme dis la chanson.

Rien n'est hors sujet malheureusement, tout est imbriqué.
Ah si. Tu mêles industrie et médecine qui sont deux sujets strictement différents.
La médecine surtout dans le public ne peut pas être rentable car par essence elle se doit de traiter tout le monde. Nous ne sommes pas aux USA où on te demande ta mutuelle avant même de te palper.

Ensuite pour les entreprises, les consommateurs ne valent pas mieux. Facile de vomir sa haine des sociétés (parfois à raison), mais où sont les consommateurs? Ils votent avec le portefeuille je te rappelle. Quand on choisit le t shirt à 1 Euros made in dieu sait où on légitime le système. C'est avec ce même portefeuille qu'on vote!

Les USA le comprennent en privilégiant par patriotisme/nationalisme la production estampillée made in USA.

Et pour le ruissellement il se produit contrairement à ce que tu peux dire. Le problème est qu'il n'y en a jamais assez, c'est toujours trop cher, on n'est jamais assez payés, il y a toujours trop d'impôts etc.

J'ai assez entendu ce discours pour comprendre de quoi il en retourne./
 

magellan

Modérâleur
Staff
#480
Et pour les vaccins, c'est que notre capacité de production a été mondialisée. ni plus, ni moins.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Staff en ligne
  • Eldarium
    Modo d'Inde Rond
Membres en ligne
  • mitch074
  • Eldarium
  • DoomBoy
  • Aedelle
  • LeeLarant
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
868 268
Messages
8 093 868
Membres
1 578 806
Dernier membre
Apyxwm
Partager cette page
Haut