Skoi votre série TV du moment ?

  • Auteur de la discussion Sylvain37
  • Date de début

dartyduck

Grand Meuble Suprême
J'ai un avis plus partagé sur Fallout. J'ai regardé les huit épisodes, et je reste perplexe sur certains éléments.

De là, notez en préambule les points suivants:
- je ne suis pas un fan de la licence, donc je n'ai pas repéré les clins d'oeil.
- J'en connais les "ficelles" par le truchement de ma courte expérience du 3 qui ne m'avait pas convaincu (pas le bon esprit à l'époque je suppose)
- Contrairement à certaines personnes, je ne suis pas de ceux qui se délectent des clins d'oeil et autres appels du pied... sauf quand ils sont bien faits. Ce n'est pas une critique, c'est uniquement ma manière de consommer un média qui fait que je dissocie chaque itération, sauf si c'est conçu pour évidemment.

Pourquoi je suis partagé?
Côté scénario... C'est un rien anarchique avec des rebonds temporels pas toujours bien vus dans l'enchainement des scènes, et parce que certains points semblent tout simplement être là pour remplir le temps de diffusion. Alors, je reste prudent car je soupçonne que certains points seront repris dans la prochaine saison, sinon ce seront alors des errances sans véritable intérêt. Toutefois, la trame globale reste suffisamment cohérente pour donner envie de voir la fin.

Côté acteurs? Tous sont plutôt bons, et les caricatures sont de bon aloi pour désamorcer le côté forcément terrifiant et glauque de l'univers. Il n'y a pas de moment où l'on perd en intensité de jeu, et même les rôles secondaires voire accessoires narratifs demeurent efficaces et bien joués.

Pour l'esthétique? C'est du Fallout, avec tout ce qu'il y a d'éloquence, d'outrances, de clichés et d'improbable. On sent qu'il y a du budget et un certain respect du matériau de base, et ça cela doit être flatteur pour les amateurs de la série de jeux. De mon côté, j'ai beaucoup aimé certains plans bien réalisés et même inventifs. Les effets spéciaux sont dignes de films pour le cinéma. Cependant, c'est là où vient ma façon d'être partagé... parce que oui il y a un vrai souci sur cette série.

Et quel est ce souci? C'est que je ne sais pas à qui elle s'adresse. D'un côté, elle est gore, intense, mais elle reste toujours dans les clous de l'outrance raisonnable et raisonnée. C'est de "l'humour" qui donne une impression de manque de conséquences. En gros, j'ai eu parfois l'impression assez désagréable que rien n'avait d'importance et de conséquence. On se doute que les personnages principaux ne vont pas dégager comme ça, ce qui désamorce nettement bien des situations supposées être graves. On est à l'extrême opposé de GoT par exemple, où la mort brutale d'un personnage est régulièrement inattendue (au point d'en devenir un gimmick).

Sans faire le moindre spoiler, je dis que les enjeux de la trame prétendument principale de la saison manquent notoirement de poids. On suit les personnages, ils avancent et c'est du Mc Guffin qu'autre chose que de croire continuer à s'intéresser à ladite trame. J'en suis arrivé à mi-saison de me demander "où on en est avec cette histoire au fait?!". Et ça, c'est un vrai handicap narratif.

De par l'histoire globale de Fallout côté jeux, on peut dire qu'il y a des périodes obscures, sombres et impitoyables, là où d'autres tirent nettement vers du Borderlands "fun" sur un fond de cynisme. La série, elle, ne semble pas être capable de vraiment choisir. D'un côté on a toutes les atrocités et absurdités cruelles des terres désolées, mais elles se voient neutralisées par le grotesque limite comique des personnages qui y errent. A trop être policé on ne peut qu'être à cheval.

La fin semble augurer une trame plus sombre et dure, avec enfin quelque-chose donnant de l'épaisseur à certains personnages jusqu'à présent "comic relief". J'ose espérer qu'ils sauront se défaire des aspects guignolesques, sous peine de s'égarer. Fallout peut être soit le support d'une pantalonnade cynique et critique, soit une histoire vraiment sombre et cruelle. La comédie noire n'est pas un domaine aisé à aborder, et là la série rate selon moi (si c'est son objectif) d'être sur ce ton précis.
il me reste 7&8 à regarder. J'aime bien les univers post-apocalyptiques (le livre d'Eli est une pépite) et le côté un peu burlesque avec du sang en veux-tu en voilà me plait bien.
Je prends du plaisir à regarder, c'est tout ce qui m'importe. Je suis cancer, donc un émotif. Je me base sur le ressenti, pas la technique. Je ne sais pas analyser comme toi un films, je le ressens.
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
l'action de mon côté est "légale" de mon point de vue. Le site, en revanche, ne l'est pas du tout car il met à disposition des liens de téléchargement.
C'est toujours le même débat : de quel côté on voit les choses.
Il y a ton point de vue, et il y a la loi. Tu débats tout seul…
 

magellan

Modérâleur
Staff
l'action de mon côté est "légale" de mon point de vue. Le site, en revanche, ne l'est pas du tout car il met à disposition des liens de téléchargement.
C'est toujours le même débat : de quel côté on voit les choses.
Non. La légalité n'a pas de point de vue. Une loi peut être interprétée pour affiner les jugements, mais en aucun cas être un point de vue. C'est d'ailleurs le principe élémentaire d'une loi: soit tu es dans les clous, soit tu n'y es pas.
 

magellan

Modérâleur
Staff
En préambule :
- je suis un fan inconditionnel de l'univers de la licence (Fallout 2 La confrérie de l'acier m'a coûté le plus de nuit de sommeil avec Diablo 2 :o)
- à vrai dire je ne me délecte pas de quelques clins d'oeils ... j'ai apprécié dès les 1ères secondes de retrouver dans tout le décor, l'esthétique, les objets, les tenues, les paysages de ce qui fait la licence.

Bon pour l'instant je n'ai vu que 2 épisodes donc mon effet waouh peut aussi retomber comme un soufflé si ça ne continue pas à captiver le geek que je suis.
De ma part ce n'est pas une critique des fans loin s'en faut. C'est sur l'ensemble de la saison que j'ai posé ma critique, et je peux tout autant admettre que cela puisse plaire aux fans. A partir de ce raisonnement toutefois, j'ai eu l'impression d'être laissé sur le bas-côté faute d'avoir toutes les références. D'ailleurs, je m'interroge: est-ce que sans les dites références je ne manque pas quelque-chose d'indispensable à la trame narrative? Dans ces conditions la série ne peut que me repousser faute de me donner toutes les clés pour bien tout saisir.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Il y a ton point de vue, et il y a la loi. Tu débats tout seul…
oui, je sais. En attendant, aucune autorité ne viendra me dire en personne que ce que je fais n'est pas légal, comme pouvait le faire hadopi avec le p2p :o
Donc tant qu'on ne me dit pas que ce n'est pas légal, bah je considère que c'est pas illégal :o
Et très franchement, ne venez pas me parler de morale, quand on voit le tarif des abonnements aux plateformes, s'il fallait s'abonner à tout juste pour une série ou un film de temps en temps, faut pas abuser. On peut pas vraiment dire que eux, ils se préoccupe de la morale, quand sur un abonnement déjà payant tu dois quand même te taper de la pub :o
Donc moi je pioche ce qui m'intéresse, sans avoir à me préoccuper de la plateforme :o
Ce qui ne m'empêche pas d'aller au ciné quand le film vaut la peine de claquer 13€ par personne hors snacks.
Ah oui, et j'avoue que ça aide bien Charline à se faire une bonne culture gé cinématographique, indispensable pour être admise dans sa future école. Y'a plein de vieux films référence qui n'existent plus nulle part, sauf sur XX :o
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Non. La légalité n'a pas de point de vue. Une loi peut être interprétée pour affiner les jugements, mais en aucun cas être un point de vue. C'est d'ailleurs le principe élémentaire d'une loi: soit tu es dans les clous, soit tu n'y es pas.
c'est marrant parce qu'il y en a qui sont jugés clairement pas dans les clous mais qui pourtant ne sont pas sanctionnés pour autant :o La fameuse justice à géométrie variable...
 

magellan

Modérâleur
Staff
il me reste 7&8 à regarder. J'aime bien les univers post-apocalyptiques (le livre d'Eli est une pépite) et le côté un peu burlesque avec du sang en veux-tu en voilà me plait bien.
Je prends du plaisir à regarder, c'est tout ce qui m'importe. Je suis cancer, donc un émotif. Je me base sur le ressenti, pas la technique. Je ne sais pas analyser comme toi un films, je le ressens.
Je n'ai rien contre le ressenti. Je dirais même que c'est le ressenti qui me pousse à aimer certaines séries/films qui peuvent rejeter des gens. Dans l'esprit je peux citer Dr Who ou encore red dwarf. Les deux sont de l'humour anglais, les deux ont une esthétique rebutante, et pourtant j'adore. Je suis donc tout comme toi, je ressens les choses. De là, une fois le ressenti appréhendé, j'analyse ce qui a fait que je n'ai pas apprécié quelque-chose. Rien d'autre.

Donc si tu as aimé, je n'ai rien contre. C'est totalement normal qu'on ait une divergence de goût ou de sensibilité. C'est même ça qui permet à chaque média d'avoir une cohorte de fans ou d'opposants! Là où en revanche je grogne c'est avec les fans hardcore qui te gonflent les esgourdes avec des théories fumeuses ou encore du "ta gueule c'est comme ça", alors que le média est ostensiblement débile (qui a dit Star Wars?)
 

magellan

Modérâleur
Staff
oui, je sais. En attendant, aucune autorité ne viendra me dire en personne que ce que je fais n'est pas légal, comme pouvait le faire hadopi avec le p2p :o
Donc tant qu'on ne me dit pas que ce n'est pas légal, bah je considère que c'est pas illégal :o
Et très franchement, ne venez pas me parler de morale, quand on voit le tarif des abonnements aux plateformes, s'il fallait s'abonner à tout juste pour une série ou un film de temps en temps, faut pas abuser. On peut pas vraiment dire que eux, ils se préoccupe de la morale, quand sur un abonnement déjà payant tu dois quand même te taper de la pub :o
Donc moi je pioche ce qui m'intéresse, sans avoir à me préoccuper de la plateforme :o
Ce qui ne m'empêche pas d'aller au ciné quand le film vaut la peine de claquer 13€ par personne hors snacks.
Ah oui, et j'avoue que ça aide bien Charline à se faire une bonne culture gé cinématographique, indispensable pour être admise dans sa future école. Y'a plein de vieux films référence qui n'existent plus nulle part, sauf sur XX :o
Estime-toi chanceux d'être en France. L'Allemagne elle est impitoyable, et ton raisonnement là-bas revient littéralement à provoquer le juge. La culture française du "pas vu pas pris" est réellement unique...
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
De ma part ce n'est pas une critique des fans loin s'en faut. C'est sur l'ensemble de la saison que j'ai posé ma critique, et je peux tout autant admettre que cela puisse plaire aux fans. A partir de ce raisonnement toutefois, j'ai eu l'impression d'être laissé sur le bas-côté faute d'avoir toutes les références. D'ailleurs, je m'interroge: est-ce que sans les dites références je ne manque pas quelque-chose d'indispensable à la trame narrative? Dans ces conditions la série ne peut que me repousser faute de me donner toutes les clés pour bien tout saisir.
Je te dirai tout ça quand j'aurai bouclé la saison ;)
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
oui, je sais. En attendant, aucune autorité ne viendra me dire en personne que ce que je fais n'est pas légal, comme pouvait le faire hadopi avec le p2p :o
Donc tant qu'on ne me dit pas que ce n'est pas légal, bah je considère que c'est pas illégal :o
Et très franchement, ne venez pas me parler de morale...
On ne te parle pas de morale, elle n'a rien à voir là-dedans... On se borne à t'indiquer que ton opinion sur la légalité du téléchargement est erronée et que ton point de vue, si par malheur l'Arcom te tombe dessus, n'a aucune valeur.
Mais personne ici ne te juge.
Par contre, ta proposition d'indiquer sur ce forum le site que tu utilises me semble peu raisonnable car contrevenant aux CGU du forum interdisant en particulier de :
- diffuser tout message proposant la vente, le don ou l’échange de biens volés ou issus d’un détournement, d’une escroquerie, d’un abus de confiance, ou de toute autre infraction pénale ;
- diffuser tout message dont le contenu porterait atteinte à des droits de propriété intellectuelle de tiers ;
 

Patakesse

Gruik Gruik!
Obtenir et utiliser, sans s'acquitter de la redevance requise, du contenu régit par le droit d'auteur est illégal, Point (que ce soit un film, de la musique ou un livre entre autres exemples). Mais il faut aussi expliquer ce qui se cache derrière et pourquoi le piratage est injuste. La France fait partie des pays laxistes dans le domaine de la lutte contre le piratage, sous couvert d'éduquer les consommateurs. Dans certains pays, les peines encourues sont telles que ça décourage immédiatement. Si se faire prendre exposait à une amende de 5000€, il y aurait nettement moins d'amateurs à n'en point douter.

Je pense que ce système est bien mal compris par les salariés, qui ont une paie qui tombe tous les mois, quelque soit la charge, la qualité ou la plus-value de leur travail. Dans les métiers du spectacle, pour un créateur de contenu, le droit d'auteur perçu lors de l'achat par le consommateur est le seul moyen d'être rémunéré pendant les très longues périodes d'exploitation de son oeuvre. Car c'est là une différence importante avec la plupart des autres industries, le caractère sans limite de temps du produit fabriqué : on joue et on écoute toujours du Vivaldi avec beaucoup d'émotion plusieurs siècles après sa mort, tout comme on est toujours touché par des films du début du XXe siècle qui nous sont parvenus et sont considérés comme des chefs d'oeuvres intemporels. Il y a peu de produits industriels qui traversent ainsi le temps et divertissent encore massivement des siècles après leur création. Le droit d'auteur à cependant des limites de temps, mais le but est d'assurer à l'auteur et sa proche descendance des revenus fruits de l'exploitation de son oeuvre.

Quand je travaille sur un film, j'ai un salaire, comme tout le monde, mais c'est un CDD pour la durée de fabrication du film. Après ce film, je n'ai aucune garantie de pouvoir en refaire un (et cela arrive à de très grands cinéastes). Je ne sais pas dans combien de temps je pourrais travailler à nouveau, de manière rémunérée j'entends (car nous travaillons aussi beaucoup de manière non rémunérée sur des idées, des projets en devenir). Pourtant, le film sera exploité, fera peut-être un succès, divertira plusieurs générations de spectateurs, deviendra peut-être culte dans 30 ans. Notre métier, c'est de divertir, donner des sensations au public, qu'elles soient intellectuelles ou émotionnelles. Pour ces raisons, ce ne sont pas des métiers conventionnels, alors la manière d'être rémunéré tient compte de cela et n'est pas conventionnelle non plus.

Pour pérenniser mon travail sur ce film, on me verse chaque année des droits d'auteur, correspondant aux usages d'exploitation du film. Quand tu vas au cinéma, que tu achètes un film en VOD, que tu paies un abonnement à une plateforme, une petite partie de cette somme me reviens. C'est ce qui constitue mon "salaire" annuel comme toi qui est en CDI. Ce n'est pas de l'argent qui tombe du ciel, c'est lié à l'exploitation du film, qui génère de l'argent. Les plateformes paient le droit de diffusion du film par exemple. Les éditeurs de supports physiques, les exploitants de salles également. Etc... Si le film n'a plus aucune exploitation nulle part dans le monde, on ne touche plus rien. Quand tu ne paies pas le film d'une manière ou d'une autre, tu amputes les revenus de ceux qui l'ont créé. Quand c'est une personne ce n'est pas dramatique, mais des milliers de personnes ça fait mal aux dents. Et ceux que tu prives de revenus, ce sont en premier lieu les créateurs, pas les investisseurs (rien à voir avec les producteurs), qui ont d'autres sources de revenus.

Il faut bien avoir à l'esprit que le cinéma, ce n'est pas James Cameron et Steven Spielberg. La très grande majorité des films qui se font chaque année dans le monde sont des films à budget modeste et moyen. Il n'est pas facile d'en vivre pour beaucoup de personnes (je ne parle que des créateurs, c'est encore pire pour les techniciens et ouvriers). Pirater, c'est amputer encore plus les revenus des moins bien lotis. C'est particulièrement injuste si tu as aimé leur film. C'est à dire que le produit a réussi sa mission, te divertir, mais tu ne paies pas pour ce service et tu t'en moques. Tu n'accepterais pas du tout la réciproque en tant que salarié, si ton patron te disais "tu as bien travaillé ce mois-ci, on a vendu plein de voitures, je suis content de toi mais j'ai décidé de ne pas te payer".

Je suis opposé au droit d'auteur tel qu'il existe, mais je suis avant tout opposé à la gestion opaque et la répartition obscure des redevances. Il faudrait repenser ce système, peut-être via un impôt obligatoire (inutile d'hurler, une petite taxe minime en plus, pour vous qui acceptez de payer 60% de taxes sur les carburants, le tabac, l'alcool, etc...). Je trouve injuste, par exemple, que Patrick Hernandez perçoive encore entre 800 et 1500€ de royalties par jour pour son tube de 1979. Les retombées que son tube engendre devraient profiter également à des artistes émergents, via une répartition plus adaptée.

Le consommateur a le droit à la copie privée, qui est la seule exception au droit d'auteur. Cela veut dire que si tu achètes un film (en réalité tu n'achètes jamais un film évidemment, mais un droit de le visionner, il faut bien le comprendre), tu as le droit d'en faire une copie pour ton usage privé exclusif (copie que tu n'as pas le droit de prêter à tes amis donc), même si les ayants droits ont toujours tout fait pour rendre ce genre de copie compliquée (en mettant au point des protections sur les supports ou les plateformes). Je ne sais pas si ça se fait toujours mais lorsque j'achetais encore des BR, la boite contenait un lien pour télécharger la version numérique, au titre de la copie privée.

Le piratage c'est quoi ? On peut prendre une analogie simple : tu es gourmand et tu vois un beau gâteau qui te fait saliver dans une pâtisserie. Tu vas certainement le payer, il ne te viendrait pas à l'idée de le voler, d'autant que c'est pas facile derrière la vitrine sous les yeux de la commerçante. Et puis le plaisir qu'il te procurera, tu trouves légitime de le payer. Pourquoi il n'en serait pas de même pour un film, une musique ou un livre ? C'est même moins cher. Parce-que c'est plus facile à voler ? Un film, tu paies une redevance une fois, tu peux le revoir toute ta vie. La délicieuse pâtisserie, tu devras en acheter une à chaque fois que voudras éprouver ce plaisir.

Y'a pas de morale dans cette histoire, vous êtes libres de consommer des films, des musiques, des livres ou des jeux vidéo en masse en vous fichant de rémunérer les créateurs. Mais il ne faut pas être de mauvaise foi, c'est pas cool du tout comme attitude, c'est pas réac ou anti-système ou je ne sais quoi, ce sont les créateurs que vous pénalisez en premier lieu, pas les industriels.
 
Dernière édition:

dartyduck

Grand Meuble Suprême
y'a pas de mauvaise foi là dedans. Je suis pleinement conscient de tout cela, mais ça rejoint la morale.
La culture n'est malheureusement pas accessible à tous :o
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
La culture n'est malheureusement pas accessible à tous :o
C'est évidement plus facile d'être "honnête" ou moral ou ce qu'on veut, quand on a les moyens ...
Je pense toutefois que l'offre légale permet de s'en sortir sans se ruiner à condition de consommer intelligemment (un abo à la fois, mag de seconde main pour les "vieux" film, ...) perso je consomme dans les 250-300 chf par an (le streaming est évidement cher en suisse) pour le divertissement numérique et je vois l'essentiel de ce qui m'intéresse en 100% légal (mais évidement je perds beaucoup en choix en en souplesse).
 
Dernière édition:

AccroPC2

Fou du PC
Staff
Si je ne suis pas 100% d'accord avec @dartyduck , je pense quand même que cette politique de prendre pour des pigeons les consommateurs en multipliant les plateformes, en augmentant régulièrement les prix, et maintenant dans le cas d'Amazon ajouter de la pub, ne peut qu'à terme qu'encourager le piratage. Pire, dans cette guerre entre plateforme certaines séries sont arrêtées prématurément car diffuser sur des plateformes avec le "mauvais" publique. Par exemple ça fait vraiment râler les amateurs d'anime que Disney+ rachète de grosses licences.

Attention, je ne cautionne pas le piratage. Probablement comme l'indique @drul que la meilleure stratégie, vu que maintenant tout est sans engagement, est de changer de plateforme tous les 2 à 3 mois. Après je n'ai de leçon à faire à personne, je n'ai pas un comportement irréprochable non plus ( mais c'est en partie à cause des éléments cités plus haut ).
 

magellan

Modérâleur
Staff
C'est évidement plus facile d'être "honnête" ou moral ou ce qu'on veut, quand on a les moyens ...
Je pense toutefois que l'offre légale permet de s'en sortir sans se ruiner à condition de consommer intelligemment (un abo à la fois, mag de seconde main pour les "vieux" film, ...) perso je consomme dans les 250-300 chf par an (le streaming est évidement cher en suisse) pour le divertissement numérique et je vois l'essentiel de ce qui m'intéresse en 100% légal (mais évidement je perds beaucoup en choix en en souplesse).
Quand je vois l'offre j'ai tendance à contester ce raisonnement, ceci non parce que je ne suis pas d'accord avec toi, mais parce que ta consommation n'est pas généralisable à tout le monde... et la mienne non plus d'ailleurs. J'entends par là que chacun a une consommation très spécifique de par la population face à l'écran, les moyens disponibles pour s'abonner, ainsi que la compétence pour choisir les contenus.

Exemple concret: Jusqu'à récemment on avait deux mastodontes (en France) avec Prime et Netflix. Désormais? Paramount, Disney +, cela se multiplie et fragmente le marché. Si l'on cumule tous ces services pour avoir réellement un "choix" complet... cela devient inabordable même pour moi. Pire: en fragmentant, on rend attrayant le streaming pirate et le téléchargement illégal, ceci même plus pour une question de manque dans certaines offres, mais tout bêtement pour compléter celles dont on dispose déjà! Le cas d'école: j'ai Netflix et Prime... cela veut dire que tout le catalogue de Disney + m'est inaccessible.

Comme je le répète depuis des lustres ici même, le piratage est autant induit par la volonté de ne pas payer un service... que parce qu'il devient pénible de profiter dudit service. Le téléchargement illégal a pas mal fondu grâce à l'introduction de Netflix puis de Prime. Que cela nous plaise ou non, offrir un service simple, clair, sans pub et au coût "raisonnable" cela a séduit nombre d'utilisateurs. C'était aussi la philosophie des bouquets satellites: offrir le plus de chaines uniques au contenu introuvable ailleurs, le tout packagé le plus simplement du monde.

Là, en fractionnant l'offre et pire encore en la rendant sans attrait en abonnement (payant ET pub!!!), c'est carrément annoncer aux usagers "allez nous pirater, après tout même si vous payez on vous emmerdera avec de la pub". Et ça, cela relève de la stupidité la plus crasse qui soit. On dirait les mêmes majors qu'il y a 25 ans avec le DVD et ces conneries de messages obligatoires contre le piratage impossibles à shunter... face aux Divx de qualité visuelle identique SANS ces messages et sans les contraintes du média physique.

Dramatique que ces idiots n'aient toujours pas retenu de leurs erreurs.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
C'est évidement plus facile d'être "honnête" ou moral ou ce qu'on veut, quand on a les moyens ...
Je pense toutefois que l'offre légale permet de s'en sortir sans se ruiner à condition de consommer intelligemment (un abo à la fois, mag de seconde main pour les "vieux" film, ...) perso je consomme dans les 250-300 chf par an (le streaming est évidement cher en suisse) pour le divertissement numérique et je vois l'essentiel de ce qui m'intéresse en 100% légal (mais évidement je perds beaucoup en choix en en souplesse).

mater un film en streaming sur un pc, c'est franchement pas génial. Je préfère être confortable dans mon canapé, et mater un film/série que j'ai mis sur une clé usb et insérée dans ma télé. Et la qualité en est plus que meilleure, surtout si la connexion internet est un peu juste.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Si je ne suis pas 100% d'accord avec @dartyduck , je pense quand même que cette politique de prendre pour des pigeons les consommateurs en multipliant les plateformes, en augmentant régulièrement les prix, et maintenant dans le cas d'Amazon ajouter de la pub, ne peut qu'à terme qu'encourager le piratage. Pire, dans cette guerre entre plateforme certaines séries sont arrêtées prématurément car diffuser sur des plateformes avec le "mauvais" publique. Par exemple ça fait vraiment râler les amateurs d'anime que Disney+ rachète de grosses licences.

Attention, je ne cautionne pas le piratage. Probablement comme l'indique @drul que la meilleure stratégie, vu que maintenant tout est sans engagement, est de changer de plateforme tous les 2 à 3 mois. Après je n'ai de leçon à faire à personne, je n'ai pas un comportement irréprochable non plus ( mais c'est en partie à cause des éléments cités plus haut ).
Et je ne peux qu'être d'accord. Comme je le dis, à force de prendre les clients pour des cons et les traire sans se préoccuper du confort et pire encore de la qualité... cela ne peut que pousser à consommer différemment les médias... donc d'amener à la résurgence du piratage.
 

magellan

Modérâleur
Staff
mater un film en streaming sur un pc, c'est franchement pas génial. Je préfère être confortable dans mon canapé, et mater un film/série que j'ai mis sur une clé usb. Et la qualité en est plus que meilleure, surtout si la connexion internet est un peu juste.
Mettons de côté la qualité initiale des médias diffusés. On te rétorquera que le gros consommateur de ciné ira s'équiper avec du bluray 4K... là où je me fous de cela faute d'avoir le besoin et encore moins le désir d'acheter des médias qui trôneront là sur une étagère. Au surplus, celui qui a une connexion merdique se tournera vers le 1080p pour ne pas attendre trois jours son fichier BR de 25Go.
 

drul

Obscur pro du hardware
Staff
mater un film en streaming sur un pc, c'est franchement pas génial. Je préfère être confortable dans mon canapé, et mater un film/série que j'ai mis sur une clé usb et insérée dans ma télé. Et la qualité en est plus que meilleure, surtout si la connexion internet est un peu juste.
Toute TV moderne permet de streamer directement dessus ...
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
tu verras quand ils nous auront mis des quotas de Go maxi par mois, au moins avec le téléchargement tu sais combien tu consommes, alors qu'avec le streaming... :o
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 220
Messages
6 720 151
Membres
1 586 592
Dernier membre
Rumple
Partager cette page
Haut