Covid-19 : SIRE ! SIRE ! NOUS ALLONS TOUS MOURIR !!!!

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

magellan

Modérâleur
Staff
#3 201
Intéressant à suivre, merci pour l'info. De mon côté, je trouve le raisonnement complètement logique: il est inutile de jouer à "vacciner sauve tout et c'est la solution parfaite", surtout en multipliant les injections. De là, cela ne doit pas pour autant servir d'argument pour refuser la vaccination tout court.

Au-delà de ça, j'ai reçu ce lien aujourd'hui.
https://fr.news.yahoo.com/david-voirin-malades-disent-ne-091438109.html

Ma lecture très personnelle de ce discours du médecin me pose deux soucis, non sur le fond, mais bien sur la forme.
- Associer tous les non vaccinés aux paranoïaques du complot est hors-sujet. Il y a quand même une part non nulle de personnes qui ont légitimement peur du vaccin, notamment ceux qui ont des pathologies médicales problématiques. La soeur d'un collègue ne peut pas être vaccinée au titre que les médecins eux-mêmes ont peur des effets sur sa santé déjà très fragile. Là, je ne critique pas, je ne conteste pas... mais tous nous craignons pour sa santé si elle est contaminée. De fait, c'est elle qui déguste le plus au final: elle aimerait être protégée mais elle ne le peut pas. elle doit donc s'isoler, avec tout ce que cela induit d'un point de vue psychologique.
- Diffuser cette vidéo va avoir l'effet pervers de conforter les théoriciens dans la connivence des médecins avec les "puissants de ce monde". Plutôt que de saisir le problème, ils vont instrumentaliser et dire "vous voyez, les toubibs sont des menteurs, ils soutiennent les labos/puissants/groupes secrets, et les médias sont complices".

Comment convaincre un dingue qui parle de 5G concernant un vaccin??? J'ai déjà l'argumentaire, mais n'est de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...
 

dedzix

Grand Maître
#3 202
Je n'ai pas lu l'article donc je ne donnerais pas mon avis mais à première vue je n'accorde que très peu d'intérêt à France Soir qui est devenu le repère de tous les théoriciens du complot.

Je ne dis pas que tout est a jeter je dis juste que niveau fiabilité je me méfie.
 

dartyduck

Grand Maître
#3 203
il y a plusieurs facteurs :
- l'influence des réseaux sociaux, sur lesquels on voit beaucoup de médecins/virologues clamer au scandale de ce "faux vaccin", du graphène et du code génétique modifié. Tiktok en regorge.
- ces nouveaux vaccins ARNm dont personne ne connait les effets sur l'homme à moyen et long terme, et donc forcément l'inquiétude est là
- l'absence de responsabilité de la part des labo et des gouvernements quant à la reconnaissance et la prise en charge des effets secondaires. C'est quand même suspect vous trouvez pas ?
- le cafouilli généré par le conseil scientifique
- ...

edit : je ne fais que relayer ce que j'entends à droite à gauche, hein. Ne me traitez pas d'antivax une fois de plus. Oui oui je commence à vous connaitre :o
 
Dernière édition:

dedzix

Grand Maître
#3 204
Déjà il faudrait pouvoir identifier des effets secondaires qui pour le moment s'arrêtent à un mal de bras et un état grippal, comme pour tous les vaccins en fait.

On spécule sur des potentiels effets secondaires en niant les effets secondaires connus de la maladie.

On en revient presque a dire "vaut mieux tomber malade et morfler de manière certaine que prendre le risque de ne pas avoir de complications" et c'est ce qui me gène le plus a vrai dire.
 

dartyduck

Grand Maître
#3 206
Déjà il faudrait pouvoir identifier des effets secondaires qui pour le moment s'arrêtent à un mal de bras et un état grippal, comme pour tous les vaccins en fait.

On spécule sur des potentiels effets secondaires en niant les effets secondaires connus de la maladie.

On en revient presque a dire "vaut mieux tomber malade et morfler de manière certaine que prendre le risque de ne pas avoir de complications" et c'est ce qui me gène le plus a vrai dire.
wé on peut dire ça...
https://www.afmps.be/fr/news/corona...sirables_des_vaccins_contre_la_covid_19_du_23
chiffres mensuels :o
 
Dernière édition:

job31

Admin tout frippé
Staff
#3 207
Aucun traitement n'est inoffensif, à commencer par la pilule prise par les jeunes filles, et je ne parle pas des chirurgies.
On est en permanence sur une balance bénéfice/risque.
Donc oui on peut mourir de la vaccination, et clairement il y'a eu des décès, notamment avec Astra Zeneca, mais il y'a plus de risques à ne pas être vacciné.

Reste le soucis de la pandémie, de la santé publique, du risque collectif et des libertés individuelles, où là clairement le gvt marche sur le fil, pour moi et l'article 5 du préambule de la constitution de 46 :
Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.
 

dedzix

Grand Maître
#3 208
C'est marqué noir sur blanc "probablement lié au vaccin" encore faudrait-il apporter une relation de cause à effet.

Regarde l'échantillon 8,500,000 vaccinés et 28,500 rapports d'effets secondaires soit 0.3% au total.

Il aurait pu être intéressant de comparer les résultats des vaccins car dans la pièce jointe du Pfizer tu remarqueras quil n y a pas de décès.

Moi aussi je peux comparer des fraises et des choux et en déduire qu'en moyenne un fraise pèse 1kg
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 209
Très intéressant à lire dans son ensemble avant de vouloir s'en servir pour dire ce qu'on a envie d'entendre.

Quelques "bricoles"
1° Pas chiffre mensuel, chiffre au cumul en date du 23 Septembre
Quelle différence? Que les chiffres donnent un bilan à un instant T sur l'ensemble des vaccinations réalisées... et pas un rapport sur le mois en cours.
Pour représenter de quoi on parle: il y a eu 231 décès mentionnés dans l'étude... mais 231 au total et non sur le seul mois de septembre.
2° On parle là de déclarations et non de constats avérés
Il y a des mots intéressants qui sautent trop facilement:
- Notifications belges d’effets indésirables présumés
- Notifications en ligne via le formulaire sur www.notifieruneffetindesirable.be
Je vais partir du principe que toutes les notifications sont honnêtes car il y a quand même pas mal d'informations à renseigner (je suis allé vérifier) pour notifier un souci sur un médicament ou le vaccin
Ces points sont fondamentaux selon moi car ils mettent aussi en lumière qu'il est très difficile de rapprocher ensuite les cas réellement problématiques suite à vaccination, sachant que le tableau principal de répartition donne
8 525 913 personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.
28 771 rapports d’effets indésirables
Sur ces 28 771 cas 7% semblent avoir menés (d'après les chiffres) à une situation grave soit 2 014 cas (en arrondissant au supérieur)
Donc 2 014 cas sur plus de 8 500 000 vaccinés.

Donc côté "dangerosité"...

3° Les conclusions de l'étude concernant la mortalité (très important)
Je cite (sans couper ni expurger)
Parmi les 12 991 notifications belges, 213 signalent un décès. Le fait que les décès rapportés n’ont pas présenté un tableau clinique commun est un élément plutôt rassurant, de même que le fait que les décès survenaient après un délai variable. L’évaluation des cas de décès a aussi pris en considération les troubles ou manifestations cliniques antérieures à la vaccination et l’évolution naturelle de ces conditions préexistantes, ainsi que l’état général du patient. Dans plusieurs rapports de décès, le notificateur déclare que la vaccination n'est probablement pas à suspecter et que le décès est signalé dans un souci d'exhaustivité.
Je mets en gras l'essentiel à retenir qui passera évidemment sous les radars de beaucoup...
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 210
C'est marqué noir sur blanc "probablement lié au vaccin" encore faudrait-il apporter une relation de cause à effet.

Regarde l'échantillon 8,500,000 vaccinés et 28,500 rapports d'effets secondaires soit 0.3% au total.

Il aurait pu être intéressant de comparer les résultats des vaccins car dans la pièce jointe du Pfizer tu remarqueras quil n y a pas de décès.

Moi aussi je peux comparer des fraises et des choux et en déduire qu'en moyenne un fraise pèse 1kg
Je suis allé un poil plus loin dans la description et la lecture du document mais nous concluons les mêmes choses.
 

dartyduck

Grand Maître
#3 211
Très intéressant à lire dans son ensemble avant de vouloir s'en servir pour dire ce qu'on a envie d'entendre.

Quelques "bricoles"
1° Pas chiffre mensuel, chiffre au cumul en date du 23 Septembre
Quelle différence? Que les chiffres donnent un bilan à un instant T sur l'ensemble des vaccinations réalisées... et pas un rapport sur le mois en cours.
Pour représenter de quoi on parle: il y a eu 231 décès mentionnés dans l'étude... mais 231 au total et non sur le seul mois de septembre.
2° On parle là de déclarations et non de constats avérés
Il y a des mots intéressants qui sautent trop facilement:
- Notifications belges d’effets indésirables présumés
- Notifications en ligne via le formulaire sur www.notifieruneffetindesirable.be
Je vais partir du principe que toutes les notifications sont honnêtes car il y a quand même pas mal d'informations à renseigner (je suis allé vérifier) pour notifier un souci sur un médicament ou le vaccin
Ces points sont fondamentaux selon moi car ils mettent aussi en lumière qu'il est très difficile de rapprocher ensuite les cas réellement problématiques suite à vaccination, sachant que le tableau principal de répartition donne
8 525 913 personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.
28 771 rapports d’effets indésirables
Sur ces 28 771 cas 7% semblent avoir menés (d'après les chiffres) à une situation grave soit 2 014 cas (en arrondissant au supérieur)
Donc 2 014 cas sur plus de 8 500 000 vaccinés.

Donc côté "dangerosité"...

3° Les conclusions de l'étude concernant la mortalité (très important)
Je cite (sans couper ni expurger)

Je mets en gras l'essentiel à retenir qui passera évidemment sous les radars de beaucoup...
je ne conteste pas les chiffres, juste entendre dire
Déjà il faudrait pouvoir identifier des effets secondaires qui pour le moment s'arrêtent à un mal de bras et un état grippal, comme pour tous les vaccins en fait.
je trouve cela un peu irrespectueux pour ceux qui ont eu des ES graves, voire seraient réellement morts des suites du vaccin.
c'est tout ce que je dis :o
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 212
je ne conteste pas les chiffres, juste entendre dire

je trouve cela un peu irrespectueux pour ceux qui ont eu des ES graves, voire seraient réellement morts des suites du vaccin.
c'est tout ce que je dis :o
ça n'est pas irrespectueux c'est un fait élémentaire. Là on parle d'un filtre statistique et pas d'un truc subjectif.

C'est marrant ça...
- Si l'on veut clairement identifier ceux qui ont un souci c'est forcément irrespectueux
En revanche
- Ceux qui contestent le vaccin eux ont le droit d'appliquer tous les filtres qui leur conviennent.

Dans tous les cas, restons statistiques: dès qu'on veut identifier ceux qui ont un vrai souci face au mélange de vrais symptômes sans gravité et autres effets psychosomatiques, il faut obligatoirement faire un tri.
Et en quoi est-ce une insulte?
- Je n'ai eu aucun effet secondaire. Je ne fais pas référence
- Une de mes meilleures amies a été KO pendant deux jours. Elle ne fait pas référence
- Je ne connais à cette heure personne ayant une réaction vraiment grave. Ma vue ne fait pas plus référence.
Ce qui fait référence: trier ces trois éléments sur les grands nombres.
 

dedzix

Grand Maître
#3 213
Ce qui est irrespectueux c'est plutôt de vouloir prêter des effets secondaires hypothétiques à un vaccin sans preuve concrète pour discréditer son efficacité sur la mortalité, qui elle est vérifiable et avéré. Merci de penser à ceux qui sont morts de suites de la maladie et qui auraient aimé pouvoir bénéficier du vaccin.

Je ne trouve pas irrespectueux de dire que les effets secondaires engendrés par le vaccin vérifiés et avérés sont pour la plupart des états grippaux et un mal de bras.

D'autant que je ne vois pas ce que fait l’argument du respect dans notre discussion à part faire dévier le sujet, faute d'argument pour l'étayer.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 214
Ce qui est irrespectueux c'est plutôt de vouloir prêter des effets secondaires hypothétiques à un vaccin sans preuve concrète pour discréditer son efficacité sur la mortalité, qui elle est vérifiable et avéré. Merci de penser à ceux qui sont morts de suites de la maladie et qui auraient aimé pouvoir bénéficier du vaccin.

Je ne trouve pas irrespectueux de dire que les effets secondaires engendrés par le vaccin vérifiés et avérés sont pour la plupart des états grippaux et un mal de bras.

D'autant que je ne vois pas ce que fait l’argument du respect dans notre discussion à part faire dévier le sujet, faute d'argument pour l'étayer.
C'est ce qui me fait grincer des dents. Je suis un logicien, je me contrefous totalement du subjectif et de la part d'humain. J'applique mes raisonnements uniquement à des chiffres clairs et explicites.
Si les chiffres me disent que le vaccin est dangereux? Arrêtons le vaccin
Si les chiffres disent le contraire? Continuons à l'utiliser intelligemment.

Tout le reste devient de l'opinion et non du factuel. Et cette attitude me les brise profondément.
 

dartyduck

Grand Maître
#3 215
Putain mais pourquoi je m'en prends encore plein la gueule ?
Vous dites "y'a pas d'effets secondaires"
Je dis "il semble qu'il y en ait, ne soyez pas si sûrs de vous"
Et là c'est le déferlement. Super. Merci.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 216
Putain mais pourquoi je m'en prends encore plein la gueule ?
Vous dites "y'a pas d'effets secondaires"
Je dis "il semble qu'il y en ait, ne soyez pas si sûrs de vous"
Et là c'est le déferlement. Super. Merci.
C'est reparti.
Qui a dit "pas d'effet secondaire"????

Merci de ne pas DEFORMER le propos.
Où as-tu vu que je conteste les effets secondaires? Qui les as niés ici?!
- On te dit "ne pas prétendre que le vaccin est dangereux sous prétexte qu'il y a eu des soucis marginaux" et tu en tires comme conclusion qu'on nie ces effets secondaires.
- Je te montre par A+B que la mortalité n'est pas identifiée comme directe et là tu dis que je nie que cela se produit. NON: je demande qu'on trie pour identifier les cas avérés.

Sérieux...
 
Dernière édition:

SergioVE

Grand Maître
#3 217
Putain mais pourquoi je m'en prends encore plein la gueule ?
Vous dites "y'a pas d'effets secondaires"
Je dis "il semble qu'il y en ait, ne soyez pas si sûrs de vous"
Et là c'est le déferlement. Super. Merci.
Tu dis "il semble" mais tous tes propos visent à gonfler ces effets, voire à les criminaliser. Alors ça ne sert sans doute à rien, mais en sus des études belges, voici des chiffres français qu'on trouve en dix secondes :
Dossier thématique - La grande majorité des effets indésirables - ANSM (sante.fr)
 

dedzix

Grand Maître
#3 218
Putain mais pourquoi je m'en prends encore plein la gueule ?
Vous dites "y'a pas d'effets secondaires"
Je dis "il semble qu'il y en ait, ne soyez pas si sûrs de vous"
Et là c'est le déferlement. Super. Merci.
Tu sous-entendais tout de même que mes propos étaient irrespectueux alors que très honnêtement j'essaye d'être le plus factuel et bienveillant possible.

Je dis simplement qu'il faut faire très attention à ne pas confondre corrélation et causalité. Aujourd'hui il y a un très fort amalgame volontaire des médias entre les deux notions pour soutenir un argumentaire qui repose sur rien.

La relation de causalité entre le vaccin et le mal de bras + état grippal est vérifiée, pour le reste cela reste des supposition pour lesquelles aucun élément permet de relier les cas touchés. On émet donc de très gros doutes à ce que ces effets secondaires isolés soient imputables au vaccin mais on en prend note dans une démarche visant à ne laisser aucune place au doute.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#3 219
Tu sous-entendais tout de même que mes propos étaient irrespectueux alors que très honnêtement j'essaye d'être le plus factuel et bienveillant possible.

Je dis simplement qu'il faut faire très attention à ne pas confondre corrélation et causalité. Aujourd'hui il y a un très fort amalgame volontaire des médias entre les deux notions pour soutenir un argumentaire qui repose sur rien.

La relation de causalité entre le vaccin et le mal de bras + état grippal est vérifié, pour le reste cela reste des supposition pour lesquels aucun élément permet de relier les cas touchées. On émet donc de très gros doutes à ce que ces effets secondaires isolés soient imputables au vaccin mais on en prend note dans une démarche visant à ne laisser aucune place au doute.
Ah ça... la fameuse nuance systématiquement omise entre le "je prouve que" et le "je pense que".
 

job31

Admin tout frippé
Staff
#3 220
Sur les effets secondaires on commence à avoir plus de données et les cas de thromboses avec Astra Zeneca apparaissent comme de plus en plus probable, dans la mesure où le covid 19 en entraine aussi, ce qui était sous estimé auparavant.

Comme déjà dit, il est illusoire de pense qu'un quelconque traitement puisse-t-être anodin.
Il me parait donc non fondé de :
- professer qu'il n'y pas pas d'effets secondaire à la vaccination.
- s'étonner qu'il y' ait des effets secondaires.

Je suis déjà plus circonspect sur les soucis de liberté individuelle.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
Aucun membre en ligne actuellement.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
840 055
Messages
7 511 891
Membres
1 583 191
Dernier membre
jcsadi
Partager cette page
Haut