Quel High et quel low de la journée?

magellan

Modérâleur
Staff
LL -> Mon grand a fait un malaise lors de son entrainement de foot hier soir... Appel aux pompiers tout ça et direction les urgences pédiatriques ! Après l'examen sanguin, il se peut qu'il ai fait une petite convulsion ou un malaise hypoglycémique ou que ce dernier ai entrainé la convulsion...
On doit lui faire passer un EEG la semaine prochaine.
Sorry dude, et bon courage.
On a eu la même debut janvier et on vient de finir les examens, en attendant il est sous anti épileptique 🤕
Salut,
On est toujours bien impactés par la santé de nos petits.
Ma fille a été sous Depakine suite à des convulsions hyperthermiques pendant son enfance. Elle se porte bien, en bonne santé maintenant. Je souhaite le même optimisme pour ton grand.
Vous avez tous les trois tout mon soutien. Après vos mots pleins de bienveillance à mon encontre, je ne peux que vous retourner la pareille.
 

jeanmay022

Modo hardware OC
Staff
Merci les coupaings !

L -> En attendant, j'ai du choper une saloperie : grosse toux sèche, état fébril... Ca va un peu mieux ce matin...
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
LL -> Mon grand a fait un malaise lors de son entrainement de foot hier soir... Appel aux pompiers tout ça et direction les urgences pédiatriques ! Après l'examen sanguin, il se peut qu'il ai fait une petite convulsion ou un malaise hypoglycémique ou que ce dernier ai entrainé la convulsion...
On doit lui faire passer un EEG la semaine prochaine.
Je croise tous les doigts possibles ! Quand ça touche les enfants c'est le pire, ce sont à mon sens les liens les plus forts qui existent.
 

jeanmay022

Modo hardware OC
Staff
H -> Rdv ce matin à 9h30 pour l'EEG.
Lors du Covid, il faisait des malaises vagaux à répétition. On a cherché jusqu'à même lui faire passer une IRM et ben, rien ! Ils n'ont rien trouvé... Et puis les malaises sont passés comme ils sont venus.
J'en saurais plus en fin de matinée.
 

Ludovic 500

Grand Maître
H -> Rdv ce matin à 9h30 pour l'EEG.
Lors du Covid, il faisait des malaises vagaux à répétition. On a cherché jusqu'à même lui faire passer une IRM et ben, rien ! Ils n'ont rien trouvé... Et puis les malaises sont passés comme ils sont venus.
J'en saurais plus en fin de matinée.
Quand j'étais au lycée, je me suis mis à en faire aussi des malaises vagaux, les EEG n'ont rien montré, sauf peut-être une hypersensibilité vagale, dont le traitement aurait été des cachets à vie pour un truc qui ne reviendrait peut-être jamais ou trop rarement : mon médecin me disait que ce genre de malaise ne peuvent pas arriver quand on est occupé à faire quelquechose, comme au volant, à vélo, sur un toit, etc... mais après une forte émotion, douleur ; du coup il ne m'avait rien prescrit, et comme pour ton fils, tout est reparti (dans la même année) comme c'était venu..
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
H > Super séance de bad hier soir. C'était pourtant mal parti. Notre créneau multi niveaux est franchement très diversifié et j'ai pas transpiré du 1er match (et 1 volant a été massacré en 2 sets). On était impair donc j'ai jeté un œil sur l'autre créneau (équipe Régionale) et ils étaient impairs aussi donc m'ont demandé direct si je voulais jouer. Quel régal ! Ca joue propre c'était cool. J'ai pas été ridicule, ils m'ont même dit que je pouvais revenir quand je voulais ... et ça joue tellement propre qu'en 3 sets accrochés on a enchaîné le match d'après avec le même volant, pourtant ça tape plus fort.
 

job31

Admin tout frippé
Staff
L> Saint Valentin de con.
Je me tue pour la soirée parfaite, ménage, course, bouffe, devoir des enfants. Et c'est là que ça pêche, impossible de faire apprendre quoi que ce soit aux demeurés de ma compagne, l'aîné n'en a rien à branler et l'autre peut se concentrer 30 secondes max.
Fini de me faire chier avec ça, ça sera Diablo IV en attendant qu'ils giclent toucher leur RSA.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
Salut,
Il n'y a pas de "mal-comprenant", il n'y a que de mauvaises explications !
C'est un dicton de formateur AFPA...
Parfois il est très dur, presque impossible, de trouver la bonne explication. Imagine la tâche pour leurs profs avec 30 exemplaires pareils :D
Si tu veux malgré tout persévérer, il faudra trouver un autre biais pour les faire progresser.
De ton côté peut-être être moins ambitieux dans l'objectif ? Par exemple en partant du principe qu'ils ne vont pas tout assimiler et qu'un petit progrès est mieux que rien.
De leur côté les mettre au défi avec un enjeu plus ludique.
Si tu y arrives, madame te découvrira une nouvelle qualité !!!
 

MagicVitalic

Modérateur
Staff
L > ca fait 4 mois que je galere avec ma tendinite pour me rendre compte que
1) je serrais pas assez et pas assez bien mes chaussures
2) je me suis flingué les genou avec des semelles orthopediques pourries

L > J'ai un marathon dans 15 jours, j'ai fait zero sortie longue preparatoire. Tout va bien

H > J'ai encore de bonnes jambes avec le velo. Et un cardio relativement correct. Ca va pas etre de la perf, mais ca devrait pas etre une souffrance absolue
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Salut,
Il n'y a pas de "mal-comprenant", il n'y a que de mauvaises explications !
C'est un dicton de formateur AFPA...
Parfois il est très dur, presque impossible, de trouver la bonne explication. Imagine la tâche pour leurs profs avec 30 exemplaires pareils :D
Si tu veux malgré tout persévérer, il faudra trouver un autre biais pour les faire progresser.
De ton côté peut-être être moins ambitieux dans l'objectif ? Par exemple en partant du principe qu'ils ne vont pas tout assimiler et qu'un petit progrès est mieux que rien.
De leur côté les mettre au défi avec un enjeu plus ludique.
Si tu y arrives, madame te découvrira une nouvelle qualité !!!
quand il s'agit d'apprendre un truc par coeur, y'a pas de mauvaise explication, juste une absence de motivation de la part de l'intéressé. Et pour l'avoir vécu, quand il n'a pas envie, ça sert à rien de s'acharner.
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
Tout à fait d'accord ... comprendre et apprendre c'est totalement différent ...
Et dieu sait qu'on s'est arraché les cheveux avec notre gars. notamment parce qu'on a mis la barre un peu haut en ayant les mêmes attentes qu'avec notre grande qui est d'une autonomie absolue avec des résultats au top.
On a revu notre approche, en lui mettant moins la pression et l'effet a été positif pour lui également qui a gagné en autonomie et en capacité d'apprentissage avec cette pression en moins ... Maintenant certains gamins n'auront de toutes façons jamais envie de faire les efforts nécessaires, donc moi je dirais de les laisser ses casser les dents, en espérant un électrochoc.

Pour revenir au sujet :
L > micro douleur étrange dans le genou ... ça m'a piqué Dimanche matin au bad et je suis pas fan :o
 

magellan

Modérâleur
Staff
Le bachotage n'est clairement pas la compréhension. De là, il y a aussi l'évidence même que toute personne réfractaire ne cèdera jamais un pouce de terrain et n'apprendra rien.

La vraie problématique est, selon moi (je joue les formateurs avec mes clients) de trouver le moyen pour qu'une personne s'intéresse et donc déverrouille son attitude. Concrètement? Trouver le biais intellectuel pour que le propos séduise celui qu'on veut former afin qu'à terme il prenne le temps de se pencher sur le sujet.

Les matières à enseigner sont aussi très importantes car chacune a un angle d'approche différent. L'histoire? De mon point de vue, bachoter des dates m'a toujours révulsé. En revanche, aborder les évènements de manière narrative transforme littéralement l'abord. Personnellement, ânonner que tel évènement c'était tel jour... je m'en fous quelque peu. En revanche, donner un contexte, mettre en situation, cela rend autrement plus vivant les choses! Si l'on prend pour un collégien cette période où il se farcit l'histoire des rois de France.... Savoir changer un 1643-1715 en Louis XIV avec la réorganisation de la France, Versailles, les grandes batailles, les constructions des forts et défenses du pays... C'est en basculant sur cette façon de voir le roi soleil qui m'a fait retenir ses dates... pas le fait de les répéter comme un mantra abscons.

Les mathématiques... là c'est trouver des biais soit concrets soit cérébraux (selon le niveau) qu'il me semble être la bonne approche. Pythagore, Thales? Utilisons ces outils pour déterminer des distances, des hauteurs... Les intégrales? Une intégrale c'est le calcul d'une aire... donc si l'on multiplie par 2pi cela donne.. un volume!

Le français? Là c'est encore plus délicat car mine de rien ce sont des règles et surtout une flopée d'exceptions... donc il s'agit, encore selon moi, de donner goût pour les jeux de mots, expliquer et faire comprendre que les tournures de phrases et ces règles sont pratiques pour faire mieux saisir ce qu'on veut exprimer.
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
L> Saint Valentin de con.
Je me tue pour la soirée parfaite, ménage, course, bouffe, devoir des enfants. Et c'est là que ça pêche, impossible de faire apprendre quoi que ce soit aux demeurés de ma compagne, l'aîné n'en a rien à branler et l'autre peut se concentrer 30 secondes max.
Fini de me faire chier avec ça, ça sera Diablo IV en attendant qu'ils giclent toucher leur RSA.
Moi à ta place j'insisterai, si tu veux pas qu'ils te tapent de la thune jusqu'à la fin de tes jours ( ou de ta séparation :) ).
 

magellan

Modérâleur
Staff
Salut,
Il n'y a pas de "mal-comprenant", il n'y a que de mauvaises explications !
C'est un dicton de formateur AFPA...
Parfois il est très dur, presque impossible, de trouver la bonne explication. Imagine la tâche pour leurs profs avec 30 exemplaires pareils :D
Si tu veux malgré tout persévérer, il faudra trouver un autre biais pour les faire progresser.
De ton côté peut-être être moins ambitieux dans l'objectif ? Par exemple en partant du principe qu'ils ne vont pas tout assimiler et qu'un petit progrès est mieux que rien.
De leur côté les mettre au défi avec un enjeu plus ludique.
Si tu y arrives, madame te découvrira une nouvelle qualité !!!
Pour le mal comprenant je m'inscris un peu en faux. C'est une belle candeur que de croire que tout le monde peut tout comprendre. Il y a des matières où ça n'est jamais entré dans ma tête, ceci tant parce que je n'arrivais pas à appréhender le sujet, qu'à force de frustration celui-ci m'a découragé pour finir par l'abandonner. La chimie par exemple, même si j'en saisis pleinement les fondamentaux et les enjeux, cela demeure pour moi une matière où j'ai toujours ramé. Et pourtant, j'aurais aimé la maitriser! Je me suis fadé mes bouquins, acharné... et rien. ça n'est jamais entré correctement.
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
Les mathématiques... là c'est trouver des biais soit concrets soit cérébraux (selon le niveau) qu'il me semble être la bonne approche. Pythagore, Thales? Utilisons ces outils pour déterminer des distances, des hauteurs... Les intégrales? Une intégrale c'est le calcul d'une aire... donc si l'on multiplie par 2pi cela donne.. un volume!

C'est bien tout le problème, ma fille est loin d'être bête, elle a 14 de moyenne mais en maths, elle n'arrive même pas à la moyenne parce qu'elle ne comprend pas à quoi ça sert et donc ça ne l'intéresse pas et comme ça ne l'intéresse pas ... elle n'apprend/comprend pas.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 046
Messages
6 715 982
Membres
1 586 146
Dernier membre
snyzy
Partager cette page
Haut