Topic actu

  • Auteur de la discussion dartyduck
  • Date de début

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que les droits des utilisateurs sont très disparates selon le pays/Etat où sont stockées ces données. La plupart des données du monde entier sont stockées sur des serveurs dans l'état de Californie, car cet état applique une politique très libérale de ces données. Tous les grands (GAFAM entre autres) ont des serveurs dans cet état car il y ont la possibilité d'en faire ce qu'ils veulent (exploitation, revente...). Google et Facebook se sont fait rappeler à l'ordre par l'Europe concernant les données des utilisateurs européens, mais la majorité des pays du monde se foutent de ce que deviennent les données personnelles de leurs citoyens :spamafote:
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Si quelqu'un a des éléments circonstanciés sur les vidéos qui ont été "volées" je serais preneur, parce que là, si c'est de la vidéo extérieure c'est une chose, par contre si cela prend aussi des vidéos de l'intérieur là je dis fermement "on se fout de nous".
Doc Tesla modèle 3 :

Si ce qui est annoncé sur la page est exact, ça me paraît raisonnable.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Si tu en as le courage, voici les clauses complètes concernant la vie privée pour les propriétaires de véhicules Tesla :
Je vais en prendre le temps je pense. Cela fait partie des choses à connaître pour prendre un véhicule de ce type en connaissance de cause.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Le conseil constitutionnel à validé la réforme des retraites. Institution vérolée.
 

job31

Admin tout frippé
Staff
Il ne faut pas tout confondre.
D'ailleurs libre à toi citoyen de montrer que cette réforme est anticonstitutionnelle.
C'était une évident que le CC validerait la réforme, les rédacteurs ont forcément blindé.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Le Conseil n'est pas d'accord avec toi, donc il est composé de sous-merdes comme tu te plais à le dire ?
Oui :o

Au-delà de ça, quand tu vois les membres qui le composent, tu vas pas me dire qu'ils sont tous blancs comme neige :o
 

Patakesse

Gruik Gruik!
Le conseil constitutionnel ne donne pas son avis politique, il se prononce sur le respect du droit constitutionnel du texte. Mais comme toute institution, c'est évidemment une mascarade, la neutralité est un concept qui n'existe pas dans la pratique. Essayez d'être neutres sur des sujets pour lesquels vous avez des convictions ou des avis tranchés...

Nous le savons tous, quand on connait quelqu'un de bien placé quelque part, on bénéficie de passes droits, ou de "piston" comme on dit. Cela existe à tous les étages de la société, même et surtout en ce qui concerne la loi (il est très utile d'avoir un bon ami avocat, pour enfreindre, pardon contourner, la loi si besoin). Alors il ne faut pas être trop naïf en pensant que les idiots qui dirigent le pays (oui, ce sont des idiots, cultivés mais idiots et horriblement formatés par les écoles qui les lobotomisent), n'usent pas de privilèges de ce type quand c'est possible. A un niveau modeste, le copain de ma fille, qui a 21 ans, est ami avec un contrôleur dans un centre de contrôle technique. Il lui valide son contrôle technique alors que (son épave) sa voiture ne devrait pas l'avoir (vous la verriez vous comprendriez, et entre autres, il a retiré le FAP). Vous imaginez, c'est juste un jeune lambda sans le sou, et il peut passer outre la loi, alors des hommes de pouvoir...

Je suis de loin cette affaire des retraites, et elle m'attriste : pour ma sensibilité, elle reflète le fait que probablement la grande majorité des actifs n'aiment pas ce qu'ils font. J'ai entendu des témoignages de gens contre cette réforme à la radio, et la manière dont ils parlent de leur travail est effrayante, ça ramène à l'horrible concept de "gagner sa vie", c'est à dire travailler pour avoir le droit de (sur)vivre.

Je trouve ça horrible (et de façon éthique, ça l'est, c'est de l'asservissement) car je n'ai jamais vraiment été concerné. Je ne vais pas m'étendre, mais juste préciser que que je fais partie ce ceux qui n'ont aucune envie d'arrêter de travailler. Mon travail étant ma passion depuis enfant, je l'aime, je m'y épanouis grandement, j'y ai ma famille de coeur. De l'extérieur, je suis un privilégié. Mais ce n'est pas ma façon de le vivre. J'ai oeuvré, depuis très jeune, pour ne pas avoir la même vie d'asservissement que mes parents. J'étais tellement triste de voir leur vie routinière de travail, avec des loisirs possibles seulement selon un rythme bien précis du calendrier, que ça m'angoissait. Il n'était pas question que je travaille de cette façon, pour "gagner ma vie".

Je suis donc triste pour les gens qui s'insurgent contre cette réforme. Mais j'ai aussi envie de leur dire, qu'au moins pour une partie d'entre eux, ils avaient le choix de prendre d'autres chemins. Je connais, et vous connaissez probablement, des gens passionnés et très doués dans un domaine qui n'est pas leur métier. J'ai l'un de mes meilleurs amis, qui est un guitariste incroyable, extrêmement musical. Ce n'est pas le plus grand technicien, ce n'est pas Guthrie Govan, mais il connait parfaitement l'harmonie et sait s'adapter et improviser avec créativité, goût et sensibilité, dans tous les styles. Il pourrait largement être professionnel, je côtoie des guitaristes professionnels qui sont loin d'avoir son talent, mais il a fait un autre choix de vie, et il se plaint de son travail pénible. Pour autant, impossible de le faire changer d'avis depuis 15 ans, sa peur d'une nouvelle vie est plus forte que tout. Ce n'est pas du tout le seul profil de ce type que je connais ou que j'ai croisé dans ma vie, hélas. J'ai, chaque fois, tenté de les pousser à franchir le pas, mais leur peur est viscérale. Ils préfèrent se contenter d'un travail pas folichon, de revenus modestes, parce-que cela représente pour eux la sécurité, à plus forte raison quand ils ont des enfants.

Je me dis que le capitalisme, qui est, avec le concept de propriété et la compétition (dixit Albert Jacquard), les pires choses qu'on ait inventé, a décidément bien gangrené les esprits, pour qu'autant de gens en soient réduits à faire un travail qu'ils espèrent arrêter au plus tôt. :cry:
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Le phénomène dépasse le simple problème de la réforme. Maintenant le problème de fond c'est la manière dont le gouvernement dirige.
D'ailleurs, autre actu qui peut être très intéressante :
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Oui :o

Au-delà de ça, quand tu vois les membres qui le composent, tu vas pas me dire qu'ils sont tous blancs comme neige :o
Tout à fait d'accord sur ce dernier point. Le souci, c'est que c'est toi le têtard et eux qui rigolent. Alors qui est vraiment la sous-merde ?
Dire que les idiots sont au pouvoir, ça me paraît une réflexion d'imbécile. Mais après tout, s'il y a des imbéciles frustrés, il y a aussi des imbéciles heureux...
 

mezigo

Modo démodé
Staff
Salut à tous,
J'aime beaucoup la réflexion de @Patakesse qui pour moi correspond à un "travailler mieux", préférable au "travailler plus" du Gouvernement.
J'aime moins l'intervention de @SergioVE dont le ton ne rend pas la lecture du forum agréable. Je pense que ce n'est pas volontaire, mais distribuer de façon aussi gratuite une telle bordée d'injures est totalement dispensable.
On peut s'opposer ou manifester son énervement plus cordialement...
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
J'aime moins l'intervention de @SergioVE dont le ton ne rend pas la lecture du forum agréable. Je pense que ce n'est pas volontaire, mais distribuer de façon aussi gratuite une telle bordée d'injures est totalement dispensable.
On peut s'opposer ou manifester son énervement plus cordialement...
Ce n'est pas moi qui a introduit la notion de "sous-merde" ni celle des "idiots qui dirigent le pays", il s'agit seulement de reprendre des propos tenus ici qui t'ont peut-être échappé. Et ce qui m'énerve, effectivement, c'est qu'on manifeste son désaccord de cette manière, aussi grossière que stupide.
 

mezigo

Modo démodé
Staff
Re,
Il n'y a pas d'intérêt à distribuer des bons points, et en plus je n'ai aucune légitimité pour le faire.
Simplement, si chacun essayait de s'adresser aux autres avec le ton qu'il voudrait entendre de la part de ceux qui s'adressent à lui... Ce serait d'une lecture plus sereine.
D'autant plus que vous n'êtes pas en opposition frontale.
Ici, on est 10-15 (optimiste je suis) a se solliciter. Et en plus avec pas mal d'intelligence. Pourquoi chercher le petit mot vexatoire ?
Mon souhait est que chacun s'adresse aux autres comme s'il s'adressait à lui-même.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Ce qui me dérange dans la situation? C'est que chacun se jette à la tronche une responsabilité et une irresponsabilité qui est à mon sens collective. On est tous responsables à notre échelle du fonctionnement d'une société. Des parasites? des voleurs? des menteurs? mais ce n'est pas l'apanage des puissants! On en connait tous, des révoltés de canapé qui dans le même temps se comportent en parasites. On en connait tous des inconséquents qui ne gèrent rien au point de se noyer dans les ennuis qu'ils provoquent eux-mêmes.

Comme je le martèle, nous avons les politiques que nous élisons. L'"excuse du "que des pourris" ne tient pas car nous les choisissons. en baissant les bras, en offrant un auditoire à des despotes, des guignols, des populistes, on ne fait que les légitimer. Le pire à mon sens sont ces fanatiques de tous les bords qui, sous prétexte d'idéologie, invectivent et cherchent l'affrontement. Croire que le populisme est une issue viable, que brûler et casser une façon de communiquer, c'est réitérer les mêmes errements qui ont menés des régimes totalitaires à se mettre en place ... par la voie des urnes. Renaud a dit une phrase assez intéressante dans hexagone:

Ils se souviennent, au mois de mai
D'un sang qui coula rouge et noir
D'une révolution manquée
Qui faillit renverser l'Histoire
J'me souviens surtout d'ces moutons
Effrayés par la Liberté
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité


En refusant le dialogue, en ne faisant rien pour avoir de vrais contre-pouvoirs comme les syndicats, on obtient alors un vote réactionnaire car chacun ira voter... pour protéger ses acquis et ses biens! C'est aussi absurde que ça: en n'ayant pas mené une majorité précise au pouvoir, et pire encore en donnant une image désordonnée voire anarchique, cela donne du grain à moudre à ceux qu'on veut paradoxalement écarter du pouvoir.

...Et la montée de l'extrême-droite en est la conséquence.

Les syndicats sont ce qu'ils sont: ils ne peuvent pas, en France du moins, tenir une position de négociation sociale. Pourquoi? Car pour exister et attirer des adhérents ils se doivent de mettre dos à dos patronat et salariat. Ils ne sont pas légitimes dans le fond, faute de suffisamment d'adhérents. Que sont-ils? Des contre-pouvoirs uniquement dans les très grandes entreprises... mais de par l'attitude même de nombre de leurs adhérents, ils ont perdu tout attrait pour des millions de salariés. Les pays où les syndicats sont puissants sont également les pays où les échanges sociaux entre patronat et salariats sont les plus fluides et efficaces.

Le "bien travailler" est à mon sens aussi une vaste escroquerie intellectuelle. Sur le principe même de travailler, sur les fondements de toutes les sociétés même les plus primitives, il y a une part d'activité désagréable, peu voire pas valorisante, en conséquence de quoi l'inégalité professionnelle est inévitable. Aussi triste que soit ce constat, il me semble aussi impérieux qu'on enseigne à nos descendants qu'il faut faire un choix fondamental: se préoccuper de soi et de ses proches, ou bien de son confort personnel. J'ai, comme énormément de gens, fait des métiers dépourvus du moindre intérêt moral/intellectuel. J'ai seulement pris le parti de me dire "si je le fais c'est avant tout pour avancer, pas pour m'épanouir ici". Ce n'est pas de l'ambition, c'est décider d'avancer vaille que vaille.

Je ne dis pas que c'est simple. Je ne dis pas non plus que cela soit excitant comme avenir. Cependant, interrogeons-nous honnêtement... nous ne sommes pas égaux. La méritocratie est la course à la performance. L'égalité des chances est une foutaise. En ce cas, faisons simplement en sorte que, moralement, on cesse de faire une distinction et que tout métier, si peu épanouissant qu'il puisse être, soit respecté à la même hauteur que n'importe quel métier dit "intellectuel". D'ailleurs, pourquoi l'école me farcissait la tête d'inepties du genre "tu vaux mieux que ça, pourquoi faire tourneur fraiseur?" Et cela vaut pour tous les métiers! Je crois que, malheureusement, l'Homme n'étant pas uniforme, qu'il y a forcément des postes qui seront hélas dévolus à ceux qui n'ont pas eu soit le potentiel intellectuel, soit malheureusement à qui la Vie n'a pas donné toutes ses chances. Mais comme m'a dit un jour mon père (ouvrier du bâtiment puis artisan) "on peut pas tous être toubibs". Rien n'est aussi vrai que cette affirmation: qu'on le veuille ou non.... c'est comme ça.

Rien n'est idéal. C'est un fantasme de SF que de créer un modèle social susceptible de mener à s'affranchir des biens et donc de ne dépendre que de ses propres envies. En revanche, ça n'a rien d'utopique d'arrêter de faire de celui qui réussit une cible, et de celui qui ne réussit pas une erreur de la machine. Je déteste tout autant l'arrogance de celui qui s'enrichit sur la misère de ses salariés, que je maudis la haine du supposé "petit" qui, sous le couvert d'un discours "social" dissimule sa frustration de ne pas avoir autant que celui qui a réussi.

Ne perdons pas de vue que pour la grande majorité d'entres-nous ici, nous sommes de privilégiés. J'entends par là des cadres moyens voire plus, des gens qui ont les moyens de consommer sans avoir à compter chaque sou le 3 du mois. Nous sommes pour la plupart propriétaires, et par conséquent bien éloignés des contingences du mal logement et j'en passe. De là, c'est précisément parce que nous avons cette chance énorme de vivre plus que décemment que nous devons également nous élever et faire la démarche d'être capables d'agir avec nos moyens.

Tout peuple qui ne prend plus ses responsabilités est voué à être rappelé à l'ordre par ceux qui tireront profit de cette absence d'action.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Aujourd'hui, le ministre de l'économie vient au technocentre pour remettre la légion d'honneur à De Meo.
1- quelle vertu on récompense ?
2- depuis quand c'est le ministre de l'économie qui la remet ?
3- depuis quand c'est remis à domicile ?

Cette légion d'honneur a perdu tout son sens initial :
Premier ordre national français, créé en 1802 par pour récompenser le courage des militaires et aussi les vertus et les services civils.
:pfff:
 

labul671

Grand Maître
Aujourd'hui, le ministre de l'économie vient au technocentre pour remettre la légion d'honneur à De Meo.
1- quelle vertu on récompense ?
2- depuis quand c'est le ministre de l'économie qui la remet ?
3- depuis quand c'est remis à domicile ?

Cette légion d'honneur a perdu tout son sens initial :
Premier ordre national français, créé en 1802 par pour récompenser le courage des militaires et aussi les vertus et les services civils.
:pfff:
on peut en déduire que perdre du temps pour ce genre de chose est moins contraignant pour le ministre que pour ton patron !
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Aujourd'hui, le ministre de l'économie vient au technocentre pour remettre la légion d'honneur à De Meo.
1- quelle vertu on récompense ?
2- depuis quand c'est le ministre de l'économie qui la remet ?
3- depuis quand c'est remis à domicile ?

Cette légion d'honneur a perdu tout son sens initial :
Premier ordre national français, créé en 1802 par pour récompenser le courage des militaires et aussi les vertus et les services civils.
:pfff:
1. Service civil.
2. Le Président peut déléguer, aux ministres, aux ambassadeurs, etc.
3. Rien ne le précise autant que je sache, du moins pour les grades inférieurs.
En tous cas, ça va faire des frais à ton patron… :lol:
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 167
Messages
6 718 771
Membres
1 586 465
Dernier membre
Gordon_99
Partager cette page
Haut