[topicataf] Et toi, skoi ton taf ?

dartyduck

Grand Meuble Suprême
"j'en ai rien à cirer. Il/elle devra faire son taf avec compétence, et qu'il/elle ne vienne pas me gonfler avec sa sexualité/religion/opinions politiques ou ça va mal se mettre. On est au boulot, et au boulot la vie privée c'est hors-sujet".
bah tu vois, c'est exactement ma conception également, mais quand je vois toutes ces formations autour de l'éthique, l'inclusion, la diversité, la tolérance, qu'on nous colle au taf, je me dis que finalement ce n'est pas la conception de tout le monde :spamafote:
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Bon, j'aurais tendance à vous suivre, mais quand par exemple j'entends parler d'entreprises qui ouvrent des salles de prière, j'ai aussi tendance à m'interroger...
Dans une boîte où je bossais, la secrétaire de la DRH a demandé à avoir une journée fériée pour une fête juive. Le patron lui a aimablement répondu qu'il était d'accord à condition qu'elle vienne travailler le jeudi de l'Ascension et la chose en est restée là... :lol:
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
vous savez qu'il est question de supprimer certains jours fériés chrétiens pour créer des jours fériés musulmans ou juifs ?
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
Il
vous savez qu'il est question de supprimer certains jours fériés chrétiens pour créer des jours fériés musulmans ou juifs ?
Il ne me semble pas pas avoir entendu parler de la chose depuis plusieurs années, d'autant que la loi en cours est assez permissive. Mais si tu as des nouvelles plus récentes, je suis preneur !

 

magellan

Modérâleur
Staff
bah tu vois, c'est exactement ma conception également, mais quand je vois toutes ces formations autour de l'éthique, l'inclusion, la diversité, la tolérance, qu'on nous colle au taf, je me dis que finalement ce n'est pas la conception de tout le monde :spamafote:
C'est avant tout une question d'image. C'est hélas ce que j'avais affirmé au moment du #metoo, à savoir une dérive vers la culpabilisation et l'excès inverse dans la dénonciation et la gestion des comportements inappropriés (pour rester dans le politiquement correct).

Et... ahhhh souvenir d'un gus qui a tenté de me la faire "à l'envers" avec le shabbat. Un vendredi, monsieur commence à me dire qu'il va mettre les voiles (et on n'était pas encore à l'ère des RTT et j'en passe) pour cause de shabbat. Je lui ai répondu clairement et nettement "on a une couverture horaire à respecter, un engagement avec le client. Tes problèmes de religion, tu t'en démerdes j'en ai rien à cirer, mais hors de question que tu grattes UNE MINUTE sur le dos de l'entreprise pour ce genre de raison... ou alors on compte à l'heure ce que tu enlèves, et on les décompte de tes CP".

Et le mec ne s'est pas démonté, est allé voir la direction, qui lui a proposé de prendre carrément la porte s'il insistait.

Quand, comme moi -et bien d'autres ici- tu as déjà roulé ta bosse dans le monde pro, des foutaises de ce genre tu en as forcément eues.

J'ai eu aussi le droit à deux gars musulmans venant me parler du "on peut prendre 2H le vendredi midi pour aller à la mosquée?" Réponse: perso je m'en fous, SI et seulement si le boulot est fait, et l'heure en plus rattrapée. Sinon, c'est un non sans négociation possible". Sujet clos.

Je suis tout particulièrement gavé de tout ce cirque fait autour de la "tolérance" ou pire encore 'l'inclusivité". De qui on se fout là? Sérieusement? Allez, petit florilège histoire de:
- L'obligation de déférence asymétrique. Pourquoi je devrais être "galant"? La réciproque de politesse, on se torche avec?
- Les grilles de salaires asymétriques. Pourquoi une femme à compétences égales serait moins payée qu'un homme?
- Les obligations à sens unique. Pourquoi moi je serais tenu d'accepter tout e (et même parfois n'importe quoi) sous le seul prétexte de la tolérance "obligatoire"? NON il n'est pas légitime qu'au boulot les orientations sexuelles et choix de vie personnels soient à prendre en compte. Tu veux shabbat? Tu veux les horaires pour prier à l'église/mosquée/temple ? Va bosser dans le pays qui gère cela (Israël, pays musulmans... ) et n'essaye pas d'imposer cela ici où c'est "tout le monde ensemble au boulot et basta".
- L'instrumentalisation d'incidents qui n'ont aucun rapport. Pourquoi je devrais pleurer George Floyd? Oui c'est honteux, mais... on n'est pas aux USA, et le crime raciste policier est loin d'être la norme en France que je sache.
- Intervention inopportune de l'état. J'ai été outré quand une mairie a fait peindre en "arc-en-ciel" les marches d'une zone urbaine. NON et CENT FOIS NON. C'est un espace public et laïc. Au même titre que la religion, la sexualité relève du domaine privé, et afficher ce drapeau arc-en-ciel aux frais de la mairie n'a pas plus de légitimité qu'une mairie qui irait ériger une croix ou bâtir une église.

Il y a des progrès à faire c'est certain. Cependant, à mes yeux nous jouer la sérénade de l'écriture inclusive (qui est une foutaise absolue) ne fera certainement pas changer les mentalités, pas plus que d'emmerder le monde avec des quotas et autres choix éditoriaux.

La connerie est asexuée, et c'est une tare mentale qui touche autant les hommes que les femmes.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Il

Il ne me semble pas pas avoir entendu parler de la chose depuis plusieurs années, d'autant que la loi en cours est assez permissive. Mais si tu as des nouvelles plus récentes, je suis preneur !

A mon sens on pourrait opérer différemment: tu veux un jour religieux? Hé bien, tu bosses les jours fériés, et en échange tu as un jour de repos correspondant à ta fête religieuse. Problème réglé à ce niveau.

....

Bon je déconne évidemment.

Qu'on arrête: on va faire quoi? Importer toutes les fêtes de toutes les religions? Pourquoi pas le nouvel an orthodoxe? La fête du têt? Merde à la fin: les jours fériés religieux en France, ils sont un héritage historique pur et simple, et l'immense majorité des gens se foutent que ce soit lié à un calendrier chrétien. Qui s'emmerde à réfléchir à "ahhh c'est le lundi de Pâques, faut aller faire ses dévotions"? On est tous, moi compris, sur un "ahhh c'est le lundi de Pâques. Cool un week-end de trois jours".

Les autorités religieuses et groupes de pression venant emmerder le monde avec l'idée d'un shabbat férié et j'en passe ne le font que pour obtenir plus de visibilité, certainement pas pour des considérations religieuses.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
Les autorités religieuses et groupes de pression venant emmerder le monde avec l'idée d'un shabbat férié et j'en passe ne le font que pour obtenir plus de visibilité, certainement pas pour des considérations religieuses.
ça, ça n'engage que toi. Je peux comprendre que les autres religions aimeraient avoir aussi des jours fériés en lien avec leur calendrier, on ne peut pas les blâmer.
Etant athée, je n'accorde aucun attachement à nos jours fériés hérités du calendrier chrétien. Pour moi c'est un jour chômé, je n'en profite pas pour aller à l'église, hein. Et honnêtement, je me demande encore en quoi le lundi de paques est férié, ou le 15 aout (qui n'a pas de valeur évênementielle), et pire encore le 1er novembre (les morts s'en tapent que ce soit férié, et si les gens attendent ce jour pour célébrer leurs défunts je pense qu'il y a un pb plus profond)...
bref, tout ça pour dire que ma vision des choses serait : on supprime les jours fériés religieux issus du calendrier chrétien, et en échange on vous offre 5j flottant dans l'année, à vous de les poser comme il vous sied, comme des jours de congés payés (et en addition des congés payés). Les croyants les colleront sur des jours important de leur calendrier, les athées les colleront où ils le voudront dans l'année. Et ainsi plus de fermeture de commerces, plus de frustration des croyants, et les vaches seront bien gardées :o

edit : de plus ça règlera le problème des afflux massifs de populasse à chaque we prolongé d'un jour férié. Au moins on pourra se faire des we de 3j tout en évitant la foule.
 

magellan

Modérâleur
Staff
ça, ça n'engage que toi. Je peux comprendre que les autres religions aimeraient avoir aussi des jours fériés en lien avec leur calendrier, on ne peut pas les blâmer.
Etant athée, je n'accorde aucun attachement à nos jours fériés hérités du calendrier chrétien. Pour moi c'est un jour chômé, je n'en profite pas pour aller à l'église, hein. Et honnêtement, je me demande encore en quoi le lundi de paques est férié, ou le 15 aout (qui n'a pas de valeur évênementielle), et pire encore le 1er novembre (les morts s'en tapent que ce soit férié, et si les gens attendent ce jour pour célébrer leurs défunts je pense qu'il y a un pb plus profond)...
bref, tout ça pour dire que ma vision des choses serait : on supprime les jours fériés religieux issus du calendrier chrétien, et en échange on vous offre 5j flottant dans l'année, à vous de les poser comme il vous sied, comme des jours de congés payés (et en addition des congés payés). Les croyants les colleront sur des jours important de leur calendrier, les athées les colleront où ils le voudront dans l'année. Et ainsi plus de fermeture de commerces, plus de frustration des croyants, et les vaches seront bien gardées :o

edit : de plus ça règlera le problème des afflux massifs de populasse à chaque we prolongé d'un jour férié. Au moins on pourra se faire des we de 3j tout en évitant la foule.
Non, ça tient au statut laïc des entreprises et de l'état. Le maintien des fêtes dites religieuses sont un héritage historique et en rien purement religieux à présent. Tous les pays du monde ont des conceptions distinctes là-dessus, car c'est leur histoire qui forge ces jours chômés instaurés à l'échelle nationale
- Fête nationale
- Fêtes religieuses
- Célébration d'une personne/date spécifique de l'histoire
Etc
Et ça, c'est à l'échelle de la nation, ceci couvrant donc toute personne y résidant.

Si tu énonces "on supprime les fêtes religieuses pour les passer en RTT" ça va gueuler car on est tous attachés à ces jours "gratuits" de congés à dates fixes. C'est quand même courant de voir les hôteliers profiter d'un week-end prolongé grâce à ces fêtes (noël en faisant partie d'ailleurs).

Et puis... souvenons-nous du foin qu'a provoqué le fait de convertir un jour férié en RTT à poser, ceci au titre de la solidarité... (j'ai toujours un doute sur quel jour d'ailleurs tant "je m'en fous")

A partir de là: croyant ou non, encore une fois c'est PRIVE, et l'entreprise n'a pas à s'y adapter hors d'un cadre clairement établi par la loi. Juif/catholique/musulman/ce que tu veux? Aucune distinction, les règles sont les mêmes pour tous. Si j'étais amené à bosser dans un pays musulman, je n'irais pas critiquer les jours chômés, ou essayer d'imposer mes jours sachant que je suis catholique d'éducation. Mais ça marche dans les deux sens, que ça plaise ou non. On est tributaires de l'histoire d'un pays.

Et pour finir, ces débats sont d'une connerie monumentale. Il y a déjà des imbéciles qui veulent faire changer le 11 novembre parce que "bla bla trop vieux bla bla pas sympolique". Alors: si c'est trop vieux, le 14 Juillet n'est pas à préserver. Pour la symbolique? Même merdier à mon sens tant l'immense majorité ignore même quels sont les évènements de la révolution française... Mais bon, demander à la foule de se poser les bonnes questions, c'est en insulter "l'intelligence" apparemment.
 

labul671

Grand Maître
En Alsace la population locale s'accroche a ses deux jours fériés supplémentaires !
le vendredi saint et le 26 décembre ( jour de la saint Etienne)

a l'origine le concordat de 1802 accordait ces jours a toute la France
mais a la suite des accords de 1905 (séparation de l'église et de l'état)
les jours ont été supprimés
sauf que:
en 1905 , l'Alsace et la Moselle étaient annexés par l'Allemagne
suite a la défaite de 1870
donc après 1914 au retour dans le giron français, ils ne sont pas senti concernés
par les accords de 1905 ( ils étaient pas la !! :censored: )

ce qui fait que depuis ce jour en alsace il y a 2 jours fériés de plus
et que les religieux sont payés par l'état
 

magellan

Modérâleur
Staff
En Alsace la population locale s'accroche a ses deux jours fériés supplémentaires !
le vendredi saint et le 26 décembre ( jour de la saint Etienne)

a l'origine le concordat de 1802 accordait ces jours a toute la France
mais a la suite des accords de 1905 (séparation de l'église et de l'état)
les jours ont été supprimés
sauf que:
en 1905 , l'Alsace et la Moselle étaient annexés par l'Allemagne
suite a la défaite de 1870
donc après 1914 au retour dans le giron français, ils ne sont pas senti concernés
par les accords de 1905 ( ils étaient pas la !! :censored: )

ce qui fait que depuis ce jour en alsace il y a 2 jours fériés de plus
et que les religieux sont payés par l'état
Tout à fait. C'est une particularité historique. Perso... vu ce que ça représente économiquement parlant, je m'en fous complètement. Si l'on poussait le raisonnement, cela devrait sauter!
 

Patakesse

Gruik Gruik!
Aaaaahhh notre fameux calendrier grégorien ! Son histoire est d'ailleurs passionnante, je vous invite à vous y plonger avec délice (je l'ai un peu oubliée mais j'avais adoré m'y plonger il y a quelques années). Il est tout sauf laïque et n'a eu de cesse d'être critiqué et ajusté.

S'il vous pose soucis, je vous conseille d'exercer dans des domaines qui ne le suivent pas. :)

Honnêtement, je ne sais pas quand tombent les jours fériés, quand c'est le week-end ou non, quand tombent les vacances scolaires. Je travaille tous les jours (au sens premier de ce mot). Mon agenda, très rempli, suit un code couleur. Par exemple là, à partir de demain matin, je rentre dans une période jaune de 8 jours, avec 3 jours rouges à l'intérieur entre autres. Je ne vais pas détailler mais ça veut dire que je vais avoir une grosse "semaine" (à partir de demain) bien chargée et intense. Aujourd'hui est un jour vert, j'effectue du travail préparatoire chez moi. Travail intense et pénible mais indispensable, alors venir ici est une petite détente, comme souvent. :)

C'est lié à mon activité artistique mais c'est aussi familial. On a jamais accordé de crédit à ce calendrier. Pourtant les parents de mes parents étaient croyants et même pratiquants (catholiques d'un côté, juifs de l'autre). Mais mon père aussi travaillait tout le temps, week-end et jours fériés compris, cela rendait déjà ce calendrier moins important à nos yeux. C'est pareil pour les cadeaux, je n'attends pas un jour du calendrier marqué "fête des australopithèques" pour faire un cadeau à mon frangin par exemple. :D En bon athée, je ne célèbre pas les fêtes à connotation religieuse, pas plus que le nouvel an (je trouve ça déprimant que les gens aient besoin de conventions calendaires pour avoir une excuse de se retrouver et faire le fête).

Alors qu'on change le calendrier grégorien pour un tout nouveau (macronien ? :D ), ça ne changera absolument rien pour moi, ce sont des conventions et je ne les suis pas, même si j'en suis victime parfois (le nombre de fois ou je suis allé dans un magasin, le trouvant fermé parce-que c'était un jour "férié"...). Une journée reste, à notre petite échelle éphémère, d'environ 24 heures (cette durée n'a de cesse d'augmenter au fil du temps, sur des millions d'années). Le reste, j'ai la chance (enfin, c'est un choix de vie) de ne pas avoir à en tenir compte. Alors si, quand j'ai un rdv un jour précis, une heure précise, c'est stressant pour moi, sans mon agenda numérique très organisé, j'oublierais, car je n'ai aucune idée du jour de la semaine et de son numéro la plupart du temps. Là, sans regarder, au feeling, je pensais qu'on était le mercredi 13, alors qu'on est le jeudi 15... Je ne suis pas tombé loin cette fois !

De toutes façons, nous serions le Septidi 27 Prairial de l'an 231 selon le calendrier républicain (qui était laïque lui !).

Pause terminée. Je retourne travailler un peu. :hello:
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
S'il vous pose soucis, je vous conseille d'exercer dans des domaines qui ne le suivent pas. :)
Ce n'est pas aussi simple que ça ... avoir des enfants impose de suivre ce calendrier ... avoir des activités sportives impose de suivre ce calendrier (entrainements en semaine, compétitions/tournois le weekend) ... ne pas y accorder de crédit par choix et pouvoir s'en passer sont des choses tellement différentes.
 

magellan

Modérâleur
Staff
Aaaaahhh notre fameux calendrier grégorien ! Son histoire est d'ailleurs passionnante, je vous invite à vous y plonger avec délice (je l'ai un peu oubliée mais j'avais adoré m'y plonger il y a quelques années). Il est tout sauf laïque et n'a eu de cesse d'être critiqué et ajusté.

S'il vous pose soucis, je vous conseille d'exercer dans des domaines qui ne le suivent pas. :)

Honnêtement, je ne sais pas quand tombent les jours fériés, quand c'est le week-end ou non, quand tombent les vacances scolaires. Je travaille tous les jours (au sens premier de ce mot). Mon agenda, très rempli, suit un code couleur. Par exemple là, à partir de demain matin, je rentre dans une période jaune de 8 jours, avec 3 jours rouges à l'intérieur entre autres. Je ne vais pas détailler mais ça veut dire que je vais avoir une grosse "semaine" (à partir de demain) bien chargée et intense. Aujourd'hui est un jour vert, j'effectue du travail préparatoire chez moi. Travail intense et pénible mais indispensable, alors venir ici est une petite détente, comme souvent. :)

C'est lié à mon activité artistique mais c'est aussi familial. On a jamais accordé de crédit à ce calendrier. Pourtant les parents de mes parents étaient croyants et même pratiquants (catholiques d'un côté, juifs de l'autre). Mais mon père aussi travaillait tout le temps, week-end et jours fériés compris, cela rendait déjà ce calendrier moins important à nos yeux. C'est pareil pour les cadeaux, je n'attends pas un jour du calendrier marqué "fête des australopithèques" pour faire un cadeau à mon frangin par exemple. :D En bon athée, je ne célèbre pas les fêtes à connotation religieuse, pas plus que le nouvel an (je trouve ça déprimant que les gens aient besoin de conventions calendaires pour avoir une excuse de se retrouver et faire le fête).

Alors qu'on change le calendrier grégorien pour un tout nouveau (macronien ? :D ), ça ne changera absolument rien pour moi, ce sont des conventions et je ne les suis pas, même si j'en suis victime parfois (le nombre de fois ou je suis allé dans un magasin, le trouvant fermé parce-que c'était un jour "férié"...). Une journée reste, à notre petite échelle éphémère, d'environ 24 heures (cette durée n'a de cesse d'augmenter au fil du temps, sur des millions d'années). Le reste, j'ai la chance (enfin, c'est un choix de vie) de ne pas avoir à en tenir compte. Alors si, quand j'ai un rdv un jour précis, une heure précise, c'est stressant pour moi, sans mon agenda numérique très organisé, j'oublierais, car je n'ai aucune idée du jour de la semaine et de son numéro la plupart du temps. Là, sans regarder, au feeling, je pensais qu'on était le mercredi 13, alors qu'on est le jeudi 15... Je ne suis pas tombé loin cette fois !

De toutes façons, nous serions le Septidi 27 Prairial de l'an 231 selon le calendrier républicain (qui était laïque lui !).

Pause terminée. Je retourne travailler un peu. :hello:
Ta façon de gérer ta vie et ton calendrier sont à mes yeux déjà de ton ressort (vie privée) ce qui rend la chose impossible à critiquer déjà, et qui plus est tu n'impliques pas les autres dans tes choix personnels. Je n'ai aucune raison d'en faire ni un éloge, ni d'en éreinter les arguments. Je respecte tes choix et tes opinions.

Là où moi je gueule, c'est quand on instrumentalise pour glisser au passage des opinions, des directives politiques, voire même des lois. En prenant l'idée de la réforme du calendrier, la plupart de ceux qui viennent y mettre les doigts le font pour flatter un électorat ou une base quelconque. On a bien eu, dans les années 70 suite au vol de la dépouille de Pétain des gens qui revendiquaient vouloir un jour commémoratif pour lui! Donc, concrètement, je n'étrille pas plus une religion qu'une mouvance politique... je les mets au même niveau. Je les vois les unes comme les autres comme des dogmes possiblement toxiques, globalement populistes, et plus enclins à aller chercher des éléments "forts" à mettre dans les discours, plutôt que de s'attaquer aux problématiques actuelles et futures.

Je le redis: julien grégorien, lunaire et j'en passe.. je m'en fous: un calendrier est une méthode indispensable tant pour mesurer le temps qui passe, que pour nous permettre de nous organiser. Quand cela devient un outil de pression culturelle/politique, là je gueule.

Comme @SergioVE a abordé le sujet, mon point de vue personnel est que l'entreprise n'a ABSOLUMENT PAS à gérer les problématiques religieuses. Ni plus, ni moins. Si la loi de l'état en place instaure des jours fériés, des horaires de fermeture pour des causes religieuses... là l'entreprise se plie aux règles en place. Ni plus, ni moins. Et de la même manière il est selon moi hors de question de créer des lieux de culte sur un lieu de travail.... ou alors de prévoir ce lieu pour absolument tout le monde, avec une gestion raisonnée des horaires, de l'impact sur la durée travaillée, afin que cela soit équitable pour tous, athées compris qui n'useront pas de cette possibilité.

Quand je parle de pressions religieuses, je pose à titre de réflexion pour comprendre mon pays d'origine. en Croatie, des mouvements catholiques intégristes font régulièrement venir des membres de la diaspora pour tenter de peser sur la gouvernance du pays. Leur credo? Redonner un "lustre" (mon cul!) au pays en rappelant ses valeurs chrétiennes. Alors en vrac leurs propositions
- Interdiction de bosser le dimanche pour revenir aux traditions chrétiennes
- Instauration du catéchisme à l'école
- Réforme (voire interdiction) de l'avortement
- Révision des lois concernant les LGBT...

Bref tout ce qui me file la nausée. La réponse a été tout de même épidermique avec de belles bagarres pour virer ces fouilles-merdes, avec en filigrane ceci
- On bosse quand on peut et quand on veut, pas quand un curé vient nous le permettre
- Les communistes ont viré ça, pourquoi revenir en arrière? A chacun de se payer ses cours quand on le souhaite... D'autant plus dans un pays où les trois grandes religions monothéistes se disputent la place (chrétienté, orthodoxie et islam)
- Pas question de devenir comme les polonais et de l'interdire.
- Là, par contre, c'est plus délicat. Sans m'étendre, il y a hélas encore trop de coins radicaux catho qui ne démordent pas du "LGBT=anormal". Ceci dit, ça avance à petits pas, ils ne veulent pas revenir en arrière en rétablissant des lois punissant l'homosexualité par exemple.

Quand on est au boulot, on n'est pas au temple, ni à la synagogue, à moins d'être pope, rabbin ou imam!
 

magellan

Modérâleur
Staff
Ce n'est pas aussi simple que ça ... avoir des enfants impose de suivre ce calendrier ... avoir des activités sportives impose de suivre ce calendrier (entrainements en semaine, compétitions/tournois le weekend) ... ne pas y accorder de crédit par choix et pouvoir s'en passer sont des choses tellement différentes.
Tout à fait d'accord.
C'est d'autant plus vrai que tout y est lié de toute manière. Scolarité, administrations, commerces, activités de loisir, tout est lié au calendrier. Essayez de trouver un rade qui ferme tard en banlieue! La plupart sont ouverts tardivement sur du "VSD" car cela cadre avec les plus grosses affluences.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
vous oubliez le lobby du tourisme !! tout est fait pour le satisfaire.
Il est remis sur la table un raccourcissement des vacances d'été, bah dites vous que ça n'arrivera jamais car les professionnels du tourisme s'y opposeront :o
 

magellan

Modérâleur
Staff
et on parle de la secte des bars qui sont en face des églises qui veulent que la messe continue à être faite le dimanche (jour chômé) pour garder sa clientèle masculine dominicale?
:crazy:
 

magellan

Modérâleur
Staff
vous oubliez le lobby du tourisme !! tout est fait pour le satisfaire.
Il est remis sur la table un raccourcissement des vacances d'été, bah dites vous que ça n'arrivera jamais car les professionnels du tourisme s'y opposeront :o
En même temps les RTT ont changé lourdement la donne. Cela a pas mal dilué la consommation des congés, avec des séjours plus courts et plus éclatés.
 

Patakesse

Gruik Gruik!
Ce n'est pas aussi simple que ça ... avoir des enfants impose de suivre ce calendrier ... avoir des activités sportives impose de suivre ce calendrier (entrainements en semaine, compétitions/tournois le weekend) ... ne pas y accorder de crédit par choix et pouvoir s'en passer sont des choses tellement différentes.

En fait si, c'est simple, dès lors que tu acceptes de dépasser la vision normée de la vie en société dans les pays riches (emploi, famille, loisirs, vacances, qui est pour moi identique à métro - boulot - dodo). Le calendrier grégorien n'est que la métaphore de l'aliénation de la vie en société de consommation. Tout est question de choix (au pluriel) et de volonté. Tu as choisis une certaine vie et les contraintes qui vont avec, rien ne t'es "imposé" que tu ne t'imposes toi-même. Chaque jour, dans les pays riches, des gens, des familles, décident de changer radicalement de vie et de ne plus subir ces contraintes. C'est parfaitement possible, encore faut-il le vouloir et avoir le courage de rompre avec ce que l'on croit être un certain confort psychique et/ou matériel, mais qui n'est souvent qu'une adaptation, un pis aller, à une situation aliénante (homo sapiens est grégaire mais doué pour l'adaptation). Il n'y a aucun jugement dans mes propos.

La première chose qui permet de s'affranchir du calendrier, c'est de refuser l'horrible idée de "gagner sa vie", et d'avoir un tout autre rapport au travail (dans le sens premier de ce mot, qui désigne toute activité physique ou intellectuelle, rémunérée ou non, qui consiste à entretenir, créer ou produire quelque chose). Depuis enfant, cette idée me terrorise bien davantage qu'un film d'horreur. J'ai alors tout fait pour ne pas avoir cette vie là, j'ai fait des choix, comme chacun fait les siens. Parfois je me suis trompé et je l'ai payé cher. Cela ne m'a aucunement empêché d'élever ma fille ou même de me marier à une époque. Les excuses ne sont que des barrières qu'on érige par peur de se confronter à des situations qui nous effraient, ou par déni. Avoir des enfants n'empêche personne de mener une vie en marge du schéma que j'ai cité. On a vécu en nomades pendant 99% de notre existence sur terre, ça n'a pas empêché des familles de se créer et des enfants de naitre. Cela fait très peu de temps qu'on vit selon le schéma normé que j'ai décrit. De nos jours, il y a des familles qui vivent constamment sur les routes dans un camping car, sillonnant le monde au jour le jour. Ils ne savent pas où il vont se poser pour dormir le soir même, s'ils vont trouver à manger ou du travail, et pour rien au monde ils ne changeraient de vie, ils n'ont pas d'attache, pas de biens matériels en dehors du camping-car, et le calendrier n'a aucune importance pour eux. C'est bel et bien un choix. Ces familles ont les contraintes liées à leurs choix. Tu pourrais très bien changer de vie et ne plus être soumis à ce calendrier. Encore une fois, le calendrier n'est qu'une matérialisation concrète d'un phénomène plus profond, le désir d'épanouissement ou celui au contraire de se conformer à une norme.

Il y a des pianistes aveugles, sans bras, ou même sourds. J'ai vu une compétition de tireurs à l'arc sans bras, un homme tronc qui craque une allumette et s'allume une cigarette, et j'en passe. Mais vivre sans la contrainte quotidienne de ce petit calendrier arbitraire, ce serait à ce point insurmontable ? Vraiment ? :)
 

SergioVE

Tout à faire car rien n'est fait.
@Patakesse :
"Le calendrier grégorien n'est que la métaphore de l'aliénation de la vie en société de consommation."
Comme tu y vas ! Et pourquoi le calendrier grégorien plus qu'un autre ?
Un calendrier, quel qu'il soit, est tout simplement un repère qui remonte sans doute à l'aube de l'humanité.
Mais peut-être considères tu aussi les longitudes et latitudes comme aliénantes ?

...travail (dans le sens premier de ce mot, qui désigne toute activité physique ou intellectuelle, rémunérée ou non, qui consiste à entretenir, créer ou produire quelque chose)
Tu devrais savoir que l'origine du mot est le latin "tripalium" qui désignait un instrument de torture, et que les femmes sur le point d'accoucher emploient aujourd'hui encore ce mot dans son sens premier.

En tous cas imputer au calendrier grégorien l'aliénation de la majeure partie de l'humanité me parait un contresens puisque tu dis que travailler résulte d'un choix alors qu'une aliénation est imposée.

Cela dit ton mode de vie, aussi respectable soit-il, ne peut totalement s'affranchir du calendrier, sinon en paroles...
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
730 172
Messages
6 718 807
Membres
1 586 470
Dernier membre
znanyabbowiec
Partager cette page
Haut