[BlaBla] Topic Piplette 2

magellan

Modérâleur
Staff
#4 941
Oui a condition que le rendement soit au rdv.

Aujourd'hui il est malheureusement compliqué de ne pas perdre tout le long de la chaîne des kW : 20% pour produire l'hydrogène liquide et encore 50% pour le mettre dans la pile https://www.energuide.be/fr/questions-reponses/pourquoi-lhydrogene-est-il-un-pilier-de-la-transition-energetique/2501/#:~:text=La conversion hydrogène-électricité engendre des pertes&text=On en perd en fait,moins avec les technologies actuelles.

Ce qui veut dire que si on souhaite faire 500km par semaine a raison de 15kw/100 km (75 kW global) il faut que l'éolienne produise un peu plus de 180kw.

En prenant une petite éolienne de 3kwh il faut assez de vent pour qu'elle puisse tourner a pleine puissance pendant 60h. En considérant un rendement moyen de 30%(ce qui est optimiste) en fonction du vent il faut donc 180h soit presque 8 jours de production pour faire 500 km.

Pour le moment a moins d'avoir une grosse éolienne domestique il semble compliqué d'assurer un rendement suffisant compatible avec les besoins transport qui en plus est tributaire du climat.
Tout à fait. Pire encore, comme je l'ai dit précédemment, le raisonnement des énergies propres liées aux conditions externes est suicidaire tant techniquement qu'économiquement. On ne peut pas appliquer un modèle général à partir de constats locaux. L'éolien dépend du vent, le solaire du soleil... et là on va me dire "merci Captain Obvious!"... sauf qu'en énonçant cela, on doit alors se dire "ai je assez de vent/soleil dans ma région pour avoir un rendement au moins acceptable?". Et pourtant, on nous vante ces solutions, en prenant bien soin de pousser sous le tapis que le solaire est super polluant à la fabrication, que les panneaux ont une durée de vie limitée, et qu'au coût actuel de production du nucléaire ils sont tout sauf rentable.

Cela ne veut pas dire qu'on ne doit pas faire mieux, loin s'en faut. Je ne milite pas pour le nucléaire dans les conditions actuelles, notamment dans les pays où la privatisation a donné des désastres absolus (Je pense surtout à Three miles Island), là où le fait que ce soit nationalisé amène d'autres travers (coûts d'exploitation ineptes, inertie administrative...). Je n'ai pas la solution miracle, mais j'ai la conviction qu'avoir un nucléaire de fusion, ou de réacteurs sur de nouveaux concepts (thorium?) pourrait nous affranchir nettement de débats sur la consommation électrique. Là, la production de H² serait un non-sujet puisque le coût de production chuterait drastiquement, et le prix en sortie de prise pourrait définitivement valider que l'électrique est une solution viable et surtout pérenne. Toutefois, je demeure circonspect sur l'avenir à long terme du VE parce qu'on ne sait PAS stocker de l'électricité de manière pérenne et répétable, là où on sait le faire avec n'importe quel gaz ou presque.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 942
La production d'H2 nécessite 2x plus d'énergie.
En gros, si tu as besoin de 5L d'essence pour faire 100km avec un VT, tu auras besoin de l'équivalent de 10L d'essence pour générer l'énergie nécessaire à produire suffisamment d'H2 pour parcourir 100km.
La technologie H2 est actuellement une aberration en l'état.
Je serais totalement pour une production individuelle autonome avec panneaux solaires, mais vous imaginez bien que certains lobbies ne laisseront jamais faire :lol:
Il existe aussi une technologie permettant la production d'électricité à partir de l'uranium apauvri (déchet des centrales actuelles et impossible à recycler). Cette technologie existe depuis 30 ans mais n'a jamais vu le jour vu le faible coût de l'uranium. Sauf qu'aujourd'hui, l'uranium coute cher, et qu'on ne sait pas quoi faire des déchets nucléaires. Et que cette technologie n'est pas prête car mise au placard trop longtemps.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4 943
La production d'H2 nécessite 2x plus d'énergie.
En gros, si tu as besoin de 5L d'essence pour faire 100km avec un VT, tu auras besoin de l'équivalent de 10L d'essence pour générer l'énergie nécessaire à produire suffisamment d'H2 pour parcourir 100km.
La technologie H2 est actuellement une aberration en l'état.
Je serais totalement pour une production individuelle autonome avec panneaux solaires, mais vous imaginez bien que certains lobbies ne laisseront jamais faire :lol:
Il existe aussi une technologie permettant la production d'électricité à partir de l'uranium apauvri (déchet des centrales actuelles et impossible à recycler). Cette technologie existe depuis 30 ans mais n'a jamais vu le jour vu le faible coût de l'uranium. Sauf qu'aujourd'hui, l'uranium coute cher, et qu'on ne sait pas quoi faire des déchets nucléaires. Et que cette technologie n'est pas prête car mise au placard trop longtemps.
Il y a d'autres soucis induits par l'usage de matières radioactives, et le stockage des déchets n'est qu'un seul tout petit souci finalement. On sait déjà stocker correctement, en sécurité (quoi qu'on en dise), mais cela pose un autre problème autrement plus profond à savoir l'acceptation.
De mon point de vue, le vrai et seul handicap majeur du nucléaire est la peur que cette énergie provoque. Loin de moi l'idée de détromper ceux qui craignent les incidents, mais il faut aussi savoir raison garder. Malheureusement, même en communiquant correctement, en éduquant, toute tentative d'explication sera prise pour un "complot pro nucléaire bla bla bla".

Comme je l'ai dit à de nombreuses reprises, je crois plus en l'hydrogène à terme. L'électrique pur ne peut être qu'une transition partielle, et c'est en cela que je trouve l'hybride autrement plus malin et approprié à la situation actuelle.

(Moment "si" pour mettre Paris en bouteille)
- Si l'on parvient à produire plus efficacement de l'électricité à moindre coût (comprendre fusion etc), on pourra alors choisir intelligemment entre le H² et le full électrique
- le full électrique sera la solution si l'on parvient à créer des temps de charge aussi bons que celui de faire un plein de carburant, sinon ce sera l'hydrogène qui sera la solution car plus souple (à coût énergétique assumé évidemment)
- Si l'on en vient à subir une trop forte tension sur les énergies générales, les états seront obligés de débloquer les verrous actuels des lobbies pour tout simplement ne plus avoir à subir des révoltes populaires. A ce jour, les crises énergétiques se sont révélées au mieux organisées (chocs pétroliers en premier lieu), au pire absorbables avec plus ou moins de casse. Cependant, si la situation venait à perdurer voire empirer, m'est avis que les gouvernements feront en sorte d'éteindre les incendies sociaux en mettant réellement le paquet sur une liberté de production énergétique, ainsi qu'une réforme drastique des marges et autres pouvoirs des grandes entreprises.
 

labul671

Grand Maître
#4 944
on commence à sentir un certain agacement vis a vis des allemands
en alsace le long de la frontière !
depuis la mise en place des remise sur le carburant , les allemands sont nombreux
à venir en alsace pour faire le plein ( il y a près de 30 cents d'écart par litre)

mais depuis les grèves des raffineries , il y a aussi des allemands dans les files
d'attente devant les stations , il y a de la grogne , déjà pas beaucoup de carburant
et en plus les allemands !!

le pb a été un des sujets du journal sur FR3 Alsace
comparaison les stations avec les queues en alsace VS stations désertes a kehl !
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4 945
on commence à sentir un certain agacement vis a vis des allemands
en alsace le long de la frontière !
depuis la mise en place des remise sur le carburant , les allemands sont nombreux
à venir en alsace pour faire le plein ( il y a près de 30 cents d'écart par litre)

mais depuis les grèves des raffineries , il y a aussi des allemands dans les files
d'attente devant les stations , il y a de la grogne , déjà pas beaucoup de carburant
et en plus les allemands !!

le pb a été un des sujets du journal sur FR3 Alsace
comparaison les stations avec les queues en alsace VS stations désertes a kehl !
C'est un truc assez commun quand on voit un produit comme l'essence qui se révèle stratégique, dont le prix fluctue d'un pays à un autre... et qui pousse chacun à se dire "je passe la frontière je fais des économies"
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 946
C'est un truc assez commun quand on voit un produit comme l'essence qui se révèle stratégique, dont le prix fluctue d'un pays à un autre... et qui pousse chacun à se dire "je passe la frontière je fais des économies"
Quitte à faire des heures de queue ? Sont fous ces allemands :o
 

dedzix

Grand Maître
#4 948
Ma femme qui est infirmière libérale n'est plus en capacité de faire ses tournées car les professions de santé ne font pas partie de la liste de métiers qui ont droit à la réquisition de carburant.

Du coup la seule solution pour éviter la rupture dans la continuité des soins est de faire hospitaliser toute la patientèle, un régal non ? ...

Je trouve quand même culotté que les salariés de chez Total, qui sont loin d'être les plus à plaindre (convention collection de la pétrochimie), bloquent le pays parce qu'ils en veulent plus. Je ne dis pas qu'ils le méritent pas, je dis juste que si tout le monde avait un employeur comme Total on aurait moins de problème de pouvoir d'achat.

Pour info : Salaire médian en France 21 500€
Salaire médian pétrochimie 36 000€
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 949
non seulement ils appliquent des tarifs au litre indécents, mais en plus ils s'amusent à nous interdire l'accès à ce même carburant. C'est double peine en fait.
Je comprends le droit à la grève, je ne comprends pas le droit à faire chier 80% de la population (y'a des gens qui se passent de voiture).
Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que si personne ne consomme de carburant, les employés de total sont au chomage. Ils ont besoin de la population pour vivre, faut pas cracher dans la main qui te nourrit.
 

dedzix

Grand Maître
#4 950
Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que si personne ne consomme de carburant, les employés de total sont au chomage. Ils ont besoin de la population pour vivre, faut pas cracher dans la main qui te nourrit.
Le soucis c'est qu'aujourd'hui le marché du Pétrole n'est plus intéressé par les pays développés mais par les pays en développement comme l'Inde.

Ils ferment d'ailleurs la plupart des raffinerie en France car le marché est ailleurs :/
 

mykhi

Force Modéra-Bleue
Staff
#4 951
Je comprends le droit à la grève, je ne comprends pas le droit à faire chier 80% de la population (y'a des gens qui se passent de voiture).
Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que si personne ne consomme de carburant, les employés de total sont au chomage. Ils ont besoin de la population pour vivre, faut pas cracher dans la main qui te nourrit.
Tu vas pas demander à un syndicaliste d'être pragmatique non plus ...
 

SergioVE

Grand Maître
#4 952
Tu vas pas demander à un syndicaliste d'être pragmatique non plus ...
D'autant que, comme d'habitude, ils nous ont expliqué que s'ils nous emmerdaient, ça les emmerdait aussi et que, de toutes façons, ils font ça également pour notre bien.
Bande d'égoïstes ! :crazy:
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 953
sauf que non seulement ça nous emmerde, mais en plus on n'aura pas droit aux augmentations de salaires qu'ils auront obtenues. Double peine, encore.
 

labul671

Grand Maître
#4 954
on aura tout vu
hier les stations-service de Kehl étaient à sec
sur les 3 grandes stations près de la frontière ( moins de 500 m du pont de l'europe )
2 étaient vides !!!
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4 955
non seulement ils appliquent des tarifs au litre indécents, mais en plus ils s'amusent à nous interdire l'accès à ce même carburant. C'est double peine en fait.
Je comprends le droit à la grève, je ne comprends pas le droit à faire chier 80% de la population (y'a des gens qui se passent de voiture).
Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que si personne ne consomme de carburant, les employés de total sont au chomage. Ils ont besoin de la population pour vivre, faut pas cracher dans la main qui te nourrit.
Là je serais prudent, c'est un terrain terriblement glissant car il vaut pour énormément de choses qui touchent au service.
- Si l'on prend la RATP/SNCF, c'est un peu le même discours qu'on pourrait tenir non?
- Si l'on prend les employés de EDF, Orange (ex France Telecom) même combat?

Les avantages en soi ne me dérangent pas outre mesure. Tu as des tarifs préférentiels chez Renault non? Je ne mets pas ça en perspective pour t'emm... mais pour mettre en exergue que l'avantage quel qu'il soit est une négociation avec l'entreprise. Cela ne nous concerne pas spécialement. De là, il faut selon moi distinguer un droit et un avantage. Prenons le cas des heures supplémentaires: le droit est assez clair, et des entreprises ont mis en place des avantages supplémentaires suite à des négociations avec les syndicats. Dans ces conditions, je ne suis pas dérangé par les avantages.
Ce qui me dérange, c'est quand on tente de préserver des avantages quitte à en devenir grotesque.

Là, le fond de la grève est sur le salaire. Comme dit dans un autre post, je n'ai aucune idée ni des conditions de travail ni de la grille de rémunération des employés des raffineries. Comment peut-on porter un jugement honnête puisqu'on s'adosse à nos intérêts personnels? Dans ces conditions, le type qui a commandé une bagnole chez Renault serait alors en droit de t'insulter sous prétexte que sa voiture a pris du retard?

Ne prends pas mon propos comme une provocation ou une injure. J'essaye seulement de te faire saisir qu'il faut manipuler tout ceci avec les précautions d'usage, tout comme je ne vais pas critiquer tes commentaires sur ta propre entreprise. TU es dedans, donc TU es le mieux placé pour en parler.
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 956
Là je serais prudent, c'est un terrain terriblement glissant car il vaut pour énormément de choses qui touchent au service.
- Si l'on prend la RATP/SNCF, c'est un peu le même discours qu'on pourrait tenir non?
- Si l'on prend les employés de EDF, Orange (ex France Telecom) même combat?

Les avantages en soi ne me dérangent pas outre mesure. Tu as des tarifs préférentiels chez Renault non? Je ne mets pas ça en perspective pour t'emm... mais pour mettre en exergue que l'avantage quel qu'il soit est une négociation avec l'entreprise. Cela ne nous concerne pas spécialement. De là, il faut selon moi distinguer un droit et un avantage. Prenons le cas des heures supplémentaires: le droit est assez clair, et des entreprises ont mis en place des avantages supplémentaires suite à des négociations avec les syndicats. Dans ces conditions, je ne suis pas dérangé par les avantages.
Ce qui me dérange, c'est quand on tente de préserver des avantages quitte à en devenir grotesque.

Là, le fond de la grève est sur le salaire. Comme dit dans un autre post, je n'ai aucune idée ni des conditions de travail ni de la grille de rémunération des employés des raffineries. Comment peut-on porter un jugement honnête puisqu'on s'adosse à nos intérêts personnels? Dans ces conditions, le type qui a commandé une bagnole chez Renault serait alors en droit de t'insulter sous prétexte que sa voiture a pris du retard?

Ne prends pas mon propos comme une provocation ou une injure. J'essaye seulement de te faire saisir qu'il faut manipuler tout ceci avec les précautions d'usage, tout comme je ne vais pas critiquer tes commentaires sur ta propre entreprise. TU es dedans, donc TU es le mieux placé pour en parler.
je suis entièrement d'accord avec toi. Il faut être prudent avec tout ça.
Ce que je dis, c'est que des mecs, pour obtenir des revendication PERSONNELLES pour une poignée de gens (au regard de la population) vont créer :
- des faillites d'artisans
- des licenciements pour abandon de poste
- des actes d'agression malheureux
- des enfants qui ne peuvent pas aller à l'école
- des possibles décès de personnes qui ne peuvent être secourues ou transportées pour des interventions genre dialyses, chimio... (pompiers, ambulances, infirmières libérales, VSL...)

Dans le meilleur des cas, ils obtiennent ce qu'ils demandent et au moins tout cela aura servi à cette poignée de gens.
Dans le pire des cas, ils n'obtiendront pas satisfaction mais seront déboutés par les forces de l'ordre, et tout ce bordel n'aura servi à rien.
Mais dans tous les cas, ma liste ci-dessus aura eu lieu.
Et oui, c'est la même chose pour la RATP, SNCF, EDF... Sauf que pour la SNCF, hormis les qq RER dont ils ont l'exploitation, ne pas prendre le train peut être compensé par la voiture. La voiture ne peut pas TOUJOURS être compensée par le train.

Et pour conclure, je ne remets pas en cause le droit de grève, juste que dans le cas du carburant, les grévistes ont un pouvoir disproportionné et se prennent un peu pour dieu... Et ils n'ont pas l'air de prendre conscience que, même si la population reconnait et encourage leur droit à la grève, les conséquences font qu'ils sont extrêmement impopulaires et si ça dure trop longtemps ça va mal finir pour eux. Déjà ils ont plombé les vacances scolaires, car pour remplir toutes les stations vides il faut au moins 10j, les vacances sont dans une semaine.
 

magellan

Modérâleur
Staff
#4 957
je suis entièrement d'accord avec toi. Il faut être prudent avec tout ça.
Ce que je dis, c'est que des mecs, pour obtenir des revendication PERSONNELLES pour une poignée de gens (au regard de la population) vont créer :
- des faillites d'artisans
- des licenciements pour abandon de poste
- des actes d'agression malheureux
- des enfants qui ne peuvent pas aller à l'école
- des possibles décès de personnes qui ne peuvent être secourues ou transportées pour des interventions genre dialyses, chimio... (pompiers, ambulances, infirmières libérales, VSL...)

Dans le meilleur des cas, ils obtiennent ce qu'ils demandent et au moins tout cela aura servi à cette poignée de gens.
Dans le pire des cas, ils n'obtiendront pas satisfaction mais seront déboutés par les forces de l'ordre, et tout ce bordel n'aura servi à rien.
Mais dans tous les cas, ma liste ci-dessus aura eu lieu.
Et oui, c'est la même chose pour la RATP, SNCF, EDF... Sauf que pour la SNCF, hormis les qq RER dont ils ont l'exploitation, ne pas prendre le train peut être compensé par la voiture. La voiture ne peut pas TOUJOURS être compensée par le train.

Et pour conclure, je ne remets pas en cause le droit de grève, juste que dans le cas du carburant, les grévistes ont un pouvoir disproportionné et se prennent un peu pour dieu... Et ils n'ont pas l'air de prendre conscience que, même si la population reconnait et encourage leur droit à la grève, les conséquences font qu'ils sont extrêmement impopulaires et si ça dure trop longtemps ça va mal finir pour eux. Déjà ils ont plombé les vacances scolaires, car pour remplir toutes les stations vides il faut au moins 10j, les vacances sont dans une semaine.
C'est le principe même de la grève: faire pression sur une entreprise/état pour SES revendications!

Et non ils ne se prennent pas pour dieu, ils utilisent le levier dont ils disposent. Tu te doutes bien que s'ils ne paralysaient pas le pays, nul n'écouterait leurs revendications (bonnes ou mauvaises).
 

dartyduck

Grand Meuble Suprême
#4 958
C'est le principe même de la grève: faire pression sur une entreprise/état pour SES revendications!

Et non ils ne se prennent pas pour dieu, ils utilisent le levier dont ils disposent. Tu te doutes bien que s'ils ne paralysaient pas le pays, nul n'écouterait leurs revendications (bonnes ou mauvaises).
donc, il faut obligatoirement paralyser un pays pour juste se faire entendre ? Autant supprimer le droit de grève de la constitution alors.
Une autre stratégie aurait été de distribuer gratuitement le carburant. Ca aurait fait chier Total mais pas la population.
Parce qu'avec ce qu'ils font, ils ne dérangent pas trop Total, qui n'est pas implanté QUE en france. Et du carburant non distribué n'est pas perdu, ils le vendront plus tard. Et l'état s'en tape le coquillar, bien au contraire.
Et aussi, si en bloquant le pays ils n'obtiennent pas satisfaction, on pourra aisément affirmer que le droit de grève est mort. J'ai pas l'impression que leur mouvement fasse peur à Total, ni à l'Etat. Juste au français moyen qui va perdre son job :)
 

SergioVE

Grand Maître
#4 959
Une autre stratégie aurait été de distribuer gratuitement le carburant. Ca aurait fait chier Total mais pas la population.
Il y a bien longtemps, des grévistes de la RATP ont eu une démarche intelligente : ils n'ont pas mis les affiches publicitaires au cul des bus. Ce qui a emmerdé la RATP (perte de recettes) mais pas la population. Autant que je me souvienne, la grève s'est bornée à ça et donc ils ont dû avoir satisfaction.
Hélas cette intelligence n'a été qu'une brève lueur...
 

AccroPC2

Fou du PC
Staff
#4 960
Dans le cas des grèves RATP & SNCF, ne pas faire payer les voyageurs est illégal ... Dans le cas de Total, c'est encore plus complexe, il faut comprendre que les stations ne sont pas en grève et n'ont donc aucun intérêt à te vendre l'essence gratuite. Ce qui est sûrement illégal aussi.
 
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour répondre ici.
Membres en ligne
  • Misterybean
Derniers messages publiés
Statistiques globales
Discussions
838 651
Messages
7 500 374
Membres
1 583 765
Dernier membre
fishingdeepimpactraccoon
Partager cette page
Haut